DENYS ARCAND: Les invasions barbares

Les fans de „Le déclin de l’empire américain“ et de „Jésus de Montréal“ retrouveront dans ce portrait d’un quinquagénaire mourant la critique du capitalisme de Denys Arcand, autant que son bilan acerbe de la gauche-caviar, 35 ans après ’68. Et ils apprécieront la faculté du réalisateur québécois de nous confronter, sans jamais faire couler du sang, avec la brutalité de la vie.

A l’Utopia


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.