ROBERT BENTON: The Human Stain

Le roman de Philippe Roth, dernier volet de sa trilogie américaine sur les bouleversements de l’Amérique d’après-guerre, faisant suite à „Pastorale américaine“ et à „J’ai épousé un communiste“, est adapté assez fidèlement ici. L’actrice principale et les acteurs qui lui tournent autour sont superbes. La froideur du paysage est magnifique en plan large. Malgré tout, le film s’écoule bien doucement, sans grands moments d’émotion.

A l’Utopia


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.