POL CRUCHTEN: Nuit amère

Ce court métrage aurait dû être le premier film du jeune réalisateur Guillaume de Estaban. Après le décès tragique de ce dernier, c’est le Luxembourgeois Pol Cruchten qui a repris le flambeau pour mettre en image cette histoire d’un junky déterminé à en finir avec la dépendance. Le film est avant tout une esquisse, un peu comme une bande annonce d’un long métrage qui ne verra jamais le jour. A voir néanmoins pour les bonnes performances d’acteur et parce que, pour une fois, un film luxembourgeois s’attaque véritablement aux problèmes actuels du pays.

A l’Utopia (en avant- programme de „Eros“)


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.