MIRA NAIR: The Namesake

L’histoire n’a rien d’extraordinaire: un couple indien s’installe à New York, les enfants cherchent leur voie entre les deux cultures. C’est raconté avec beaucoup d’humanité, et les images – paysages urbains ou scènes de dialogue – sont belles à vous couper le souffle. On en vient à regretter que la réalisatrice Mira Nair ne nous ait pas gratifiés d’une trentaine de minutes supplémentaires, plutôt que de forcer l’allure vers la fin du film.

A l’Utopia


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.