rock: DES DE MOOR

Water of Europe

Irregular Margins

(roga 543/00) – Derrière le mur de vacarme du rock anglo-saxon, il y a le silence des chansonniers/ières type „Brel britannique“. Pourtant, ils/elles chantent, et c’est le label „Irregular Records“ qui s’en occupe. Tenez, voici cet auteur Des de Moor, influencé par Brel et Brecht. Sur son compact „Water of Europe“ (Irregular Records IRR038) il nous emmène sur un bateau de 15 excellents titres, plus un extra en français. Issus de la plus pure tradition de la chanson sociale, les textes sont extrêmement poignants. La mise en musique reste fidèle au message de l’oral, mais présente néanmoins une série d’arrangements insolites et subtils. Il n’y a pas que Billy Bragg pour faire de la grande chanson anglaise.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Bookmark the permalink.

Comments are closed.