Jazz: Haynes Roy

Roy Haynes: Birds of a feather. FDM 36625-2.

Batteur nostalgique

(jitz) – En 1949, un rêve se réalise pour le batteur Roy Haynes: il est engagé dans la formation de Charlie Parker, alors au sommet de son art. Maintenant, à l’âge de 76 ans, il rend hommage à son idole d’antan en consacrant tout un disque à la musique interprétée jadis par le grand „Bird“. Il s’est pour cela entouré d’une belle brochette de musiciens bien plus jeunes: Kenny Garrett, saxophone, Roy Hargrove, trompette, Dave Kikoski, piano et Dave Holland, contrebasse. La machine avance comme sur des roulettes, la mécanique est huilée et rodée. Roy Haynes affiche toujours une forme éblouissante, et les jeunots ont bien étudié la musique des maî tres. Mais malgré tous les soins investis dans le dépoussiérage du bebop d’époque, il manque cependant cette étincelle de créativité qui fait vivre le jazz.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.