Rock: Petrograd

Nine One One

Rock à gauche

(gk) – Alors que le prix de la meilleure production actuelle d’un album luxembourgeois semblait attribué au décevant „In Case of Reality“ de „Zap Zoo“, c’est maintenant à un groupe du côté punk de notre Grand-Duché si diversifié, de le remporter. „Nine One One“ de „Petrograd“ convainc par une production de haut niveau et des titres agencés de manière à pouvoir les écouter d’une traite, et à les réécouter plusieurs fois. C’est tellement bien mixé que le tout sonne même un peu trop carré. Mais c’est là une broutille à côté de la beauté mélodieuse de morceaux comme „July 20th“ ou „Prise de la Bastille“ et à côté de l’attrait de refrains-hymnes, comme celui de „Among the Rocks“. Voilà un mélange de rock-emo-pop-punk qui frappe fort, aussi grâce à des textes incitant à la prise de conscience politique. Approche étoffée par un booklet de trente pages reprenant „The New War Against Terror“, un essai de l’éminent intellectuel de gauche, Noam Chomsky.

Petrograd: „Nine One One“, Noizeworks/Pozoin/Christophers Rec., 2002. Chez tous les bons disquaires. A commander aussi par internet sur www.petrograd.lu


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.