MIAOW MIAOW: Youpi!

„This is the city we live in/We call it Eschington DC/A fake name to remind me/Of how boring this place is“, ces quelques lignes de la chanson phare de leur premier album aident à situer les joyeux drilles de Miaow Miaow. C’est léger, sans perdre pour autant l’arrière-goût amer et sincère de ceux qui savent que la vraie vie se passe toujours ailleurs. A l’origine un groupe de loisirs, car tous ses membres jouent ou jouaient dans d’autres formations ou projets, la sauce a rapidement pris entre les quatre. Ce qu’ils présentent n’est pas forcément ce qu’on attendait de gens qui se sont spécialisés dans des musiques expérimentales, pendant des années. „Summertime for a Lifetime“ regorge de pop dénudée, jouée de façon efficace. Les parts vocales sont partagées entre tous les membres, ce qui donne lieu à des combinaisons assez incongrues de cris et de refrains ultra-sucrés. Le tout verse dans une musique équilibrée parfaite pour les après-midis passées sur des terrasses à boire avec des copains. Enfin, „Summertime for a Lifetime“, est surtout un des rares enregistrements sortant du vivier de la Kulturfabrik à être adaptable aux radios mainstream. Même si on peut douter que cet effet soit vraiment recherché …

www.myspace.com/miaowmiaowmusic


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.