Chatouilles et gratouilles: (Un)heimliche Untermieter

(gk) – C’est le genre d’exposition qui donne des frissons. En effet, à force de déambuler entre les maquettes „monstrueuses“ de ces minuscules „(Un)heimliche Untermieter“, vous sortirez de là en ayant l’impression que ça vous chatouille et gratouille partout. L’effet „Oh que c’est dégoûtant!“ devient excessif au milieu de l’exposition du „Natur Musée“, consacrée aux puces, araignées, rats et cafards de tous genres qui vivent avec nous, grâce à nous et malgré nous. Dans cette reproduction verte d’une cuisine on retrouve ainsi non pas des maquettes en plastique, mais bien différentes sortes de vrillettes, grillons, etc., bien vivantes, hantant nos domiciles. L’exposition „Unheimliche Untermieter“ remet en relation le sentiment de dégoût qu’éprouve la société occidentale, obsédée par l’hygiène, par rapport à ces drôles d’insectes. Et les différents panneaux (malheureusement seulement en allemand) informent sur les maladies qu’ils transmettent et les moyens de s’en débarrasser, que l’on peut résumer grosso modo par ceci: passez régulièrement votre aspirateur, nettoyez bien, etc. „(Un)heimliche Untermieter“ donne aussi un bon aperçu des „insecticides“ utilisés à travers les âges, et du mal fait dans les années 50 et 60 avec la solution „finale“ grâce aux pesticides.

Et même si l’exposition ne renseigne guère sur l’utilité que peuvent avoir ces p’tites bêtes, vous en saurez beaucoup plus sur ces sous-locataires indésirables.

Après quoi, vous pouvez aussi faire un tour du côté des arbres fossilisés d’une beauté „de marbre“ étonnante. Cette dernière exposition est également accompagnée d’un catalogue (en allemand) très didactique, qui vous apprendra énormément sur 350 millions d’années de forêts.

Au „natur musée“: „(Un)heimliche Untermieter“ jusqu’au 13 octobre et „350 millions d’années de forêts“ jusqu’au 22 septembre.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.