Bruno Stevens: Barrières

L’horreur des barrières*

(rogart) – Les images télévisées sanglantes du conflit israélo-palestinien commencent à vous abrutir? Alors visitez cette dérangeante exposition Barrières du photographe Bruno Stevens. Le woxx en avait déjà publié des images tant soit peu soutenables. Mais dans l’exposition, certaines photos des victimes des attentats et raids meurtriers des deux côtés de la frontière sont à vous couper le souffle. Toutefois, ce n’est pas le propos de Stevens de choquer, mais „de sortir de la dictature du maintenant“. Ainsi, les personnes attentives seront bien plus sensibilisées par les profondes séquelles humaines de ce conflit indénouable, qu’elles ne risquent d’être choquées par les images. Il s’agit donc d’une exposition à visage humain, qui apporte des témoignages percutants de cette triste histoire au-delà des statistiques. L’exposition „Barrières“ est scindée en deux parties: l’une est montrée au Centre de Documentation sur les Migrations humaines à Dudelange (Gare-Usines, jusqu’au 27.10., jeudi-dimanche de 15h à 18h), l’autre à la galerie d’art du château de Wiltz (jusqu’au 25.10., lundi-samedi de
10h à 17h).


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.