AFTER/BEFORE: Rien de nouveau

Parfois on peut se demander de fa‡on toute … fait l‚gitime si les cours d’histoire de l’art ne devraient pas ˆtre renforc‚s et rendus obligatoires. Au moins cela nous ‚viterait des faux-pas comme After/Before, l’exposition visible en ce moment … l’Abbaye de Neum?nster. Rien de ce qu’on y voit ne d‚passe vraiment le cadre d’un art bourgeois pratiqu‚ dans les heures libres de la journ‚e. Des lignes colori‚es avec des points? En veux-tu, en voil…. Cela existe depuis des d‚cennies. Ni les sculptures, ni l’installation vid‚o – qui montre un morphing anodin d’un yin et yang en smiley – n’innovent ni sur la forme, ni sur le fond. Dommage que les peintures de Marc Henri Reckinger, qui sont les seules … au moins proposer une sorte de contenu au-del… de l’autosatisfaction intellectuelle des autres artistes, ne soient pas vraiment mises en valeur. Comble du p‚nible: le curateur lui-mˆme expose quelques unes de ses toiles. Cela en dit long sur la fa‡on de certaines personnes de pratiquer l’art.

Jusqu’au 10 juin au Centre culturel de Rencontre Abbaye de Neum?nster.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.