Body Double (x): Arrête ton char

(gk) – „Qui découvre Body Double (x) pour la première fois peut ne pas distinguer que le sujet regardant [le public?] se trouve d’emblée plongé à l’intérieur même d’un langage ne cessant d’être interprété [du charabia?], dans l’actualité d’une projection en cours [au cinéma?].“ Voilà l’analyse d’un film de Brice Dellsperger, trouvée sur le site *www.bodydoublex.com*, où l’artiste parisien présente sa version de „L’important c’est d’aimer“ d’Andrej Zulawski. Heureusement, le reste du site évite ces excroissances langagières d’intello. Des extraits montrent notamment des images d’une beauté sobre. On y découvre l’étonnant travail de Jean-Luc Verna, qui incarne les rôles de Romy Schneider, de Jacques Dutronc, de Klaus Kinski, …, à lui tout seul. L’identité personnelle et sexuelle devient ainsi le sujet d’un film qui s’annonce résolument „autre“.

„Body Double (x)“ et des courts métrages de Brice Dellsperger sont aux programmes de la Cinémathèque et du Centre Culturel Français, mardi et mercredi. Horaires exacts dans l’agenda. www.bodydoublex.com


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.