ROCK: De l’intérieur

Ces nuits blanches passées dans de petites chambres d’étudiant, ces huis-clos choisis dont on ne peut et l’on ne veut pas se défaire peuvent parfois être très féconds. A condition d’avoir une âme. Et, Jeff Hemmer alias Afurnishedsoul en a une. Modeste et sensible par moments, elle peut exploser et questionner le monde entier, un geste poétique non dénué d’allusions politiques. Pourtant, ce qui étonne le plus dans Soundtrack for a Sleepless Night est que les chansons sont loin d’être des berceuses. Cela bouge beaucoup – aussi grâce au fait qu’il s’est fait accompagner par des musiciens de la scène, comme Tvesla et Torpid. C’est plus près de Monuments for Masses que d’Elliott Smith par exemple. Même si les émotions restent – comme sur le très beau „Le temps des cerises“ – intactes. C’est que Afurnishedsoul sait décliner ses chansons comme d’autres déclinent des verbes: les premières sept morceaux sont joués avec tous les instruments, tandis que sur le reste on peut entendre des versions remixées ou acoustiques – toutes aussi intenses.

www.myspace.com/afurnishedsoul


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.