Dead and Empty

(lc) – Il y a de ces groupes qui – en dépit d’une existence longue de plusieurs années, remplies de concerts, de démos et de CD – ne font apparaître leur véritable valeur qu’en disparaissant. Longtemps comptés parmi les successeurs des noise-rockeurs de Tvesla – qui ont également disparu des radars – à cause de leur rock pur, brut et surtout instrumental, mais aussi pour leur attitude très do-it-yourself, les trois gus de Yegussa présentent leur dernier opus en guise d’adieu à leur public. « Dead and Empty » suinte encore bon le temps où sortir un album au Luxembourg n’était pas chose courante et qu’il fallait encore beaucoup de volonté et d’imagination pour se produire en tant que groupe. Les six chansons de l’EP sont typiquement Yegussa : sur des rythmes lents et plombants, ils font s’envoler des riffs d’une brutalité inouïe et sur des basses simples en apparence, ils construisent de véritables petits châteaux de bruit. Encore un disque qui ne devrait pas manquer à tout collectionneur de musique luxembourgeoise. Et à nous de dire « thank you for the music » au groupe.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.