Drôle de jury

Il semble bien qu’au Casino – Forum d’art contemporain, les moeurs soient aussi relâchés que dans d’autres institutions culturelles où l’on aime bien jouer au jeu du renvoi de l’ascenseur. Ainsi, pour la biennale de Venise en 2011, le Casino et le ministère de la culture se sont fendus d’un appel à projets. Ce qui est une bonne chose en soi, car jusqu’à présent, ces attributions se passaient en coulisses, sans que le grand public en soit informé. Mais voilà, le jury « indépendant » qui décidera du projet gagnant est tout sauf indépendant. On y retrouve notamment : Jo Kox, directeur administratif du Casino et Enrico Lunghi, le directeur du Mudam et anciennement du Casino. Ajoutez encore l’information qu’un des projets est présenté par Kevin Muhlen, le successeur de Lunghi au Casino et le petit plat népotiste est fin prêt. En tout cas, on ne voit pas l’utilité d’un appel d’offres public si les mécanismes qui gèrent ces nominations demeurent aussi familiers.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.