Carotte sans bâton

(rw) – Alors que le Yak bleu, un des pionniers de la petite cuisine saine, semble vouloir suivre les pas du cerf bleu et s’en aller, d’autres sont en train de prendre la relève à un niveau nettement plus mainstream : avec la chaîne Exki, le fast-food à l’allure wellness s’installe au Luxembourg. Ceux et celles qui font leurs excursions de shopping dans la rue Neuve bruxelloise, connaissent déjà le système : sandwichs au pain bio, salades fraîches, jus de fruits, soupes aux légumes de saison et café fairtrade, le tout dans un cadre jeune et cool. Alors qu’un local Exki est prévu pour mai au centre-ville, un autre vient d’ouvrir ses portes, la semaine dernière, près de l’hôpital de Kirchberg. Le succès est là : le deuxième midi déjà, toutes les tables étaient occupées. Pas étonnant si l’on pense aux alternatives qui attendent les employé-e-s de banque et autres managers stressé-e-s du Kirchberg au complexe Auchan. Néanmoins, si la qualité culinaire est tout à fait correcte, ce n’est pas donné : le prix pour un sandwich ou un morceau de tarte par exemple se situe au-dessus de 3,50 euros. Et côté vaisselle, c’est le jetable qui prime, même si le carton remplace le styropor. Enfin, que dire du fait qu’au Luxembourg, les locaux Exki sont dans les mains d’un roi du fast food qui y tient également Quick et Chi’Chis ?
Exki, coin rue Edward Steichen / rue Joseph Hackin. Tél. 26 43 15 52.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.