Mélenchonite aiguë

Il ne vous aura pas échappé que depuis quelques semaines, un membre de notre rédaction présente les symptômes d’une infection nouvelle venue de France : la mélenchonite aiguë. Lorsqu’il a commencé à se présenter à la rédaction vêtu d’un complet noir et arborant une cravate rouge, nous avons pensé qu’il s’agissait d’une de ses lubies vestimentaires. Mais nous avons commencé à nous poser quelques questions lorsqu’il s’est mis à nous expliquer comment, une fois élu, il mettrait en place les institutions de la 6e république. Au collègue de travail lui demandant alors où étaient passées les cinq républiques d’avant le grand-duché, il asséna un « Tais-toi, larbin ! » peu sympathique. Et d’ajouter, avant de claquer la porte : « De toute façon, j’m’en fous. J’ai un meeting de 100.000 personnes au Knuedler ! ». Mais rassurez-vous. Depuis dimanche, il va bien mieux. Il a rangé sa cravate en attendant 2017 et nous enjoignant uniquement de « barrer la route à Sarkozy le 6 mai ».


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.