Femmes chiffrées

La politique et les femmes. Eternel sujet traité par le Conseil national des femmes (CNFL) à l’aide d’études, de sondages et de statistiques. Cette semaine, le CNFL a présenté les résultats d’un récent sondage : un panel de 504 personnes, ventilées en fonction de l’âge, du sexe et de la nationalité (luxembourgeoise ou autre) a répondu aux questions. Le sondage (en ligne) mené par la société Quest n’a rien de bien renversant. L’on y apprend par exemple que la majorité des sondé-e-s (plus 60 %) se dit tout à fait d’accord pour trouver le monde politique opaque et injuste. Pour ce qui est de la transparence, l’on trouve le même taux de désaccord parmi les hommes que parmi les femmes : 65 %. Il y a néanmoins un certain différentiel à la question de savoir si le monde politique est considéré comme « juste et équitable » : 69 % des femmes contre 58 % des hommes ne se disent « pas du tout d’accord ». Ce qui fait probablement sens, étant donné que le monde politique reste dominé par les hommes. Plus surprenant tout de même : la réponse favorisée par les femmes (à 80 %) pour savoir à qui incombe la responsabilité pour stimuler leur participation politique est « aux femmes elles-mêmes ». Par contre, la solution des quotas n’est pas très populaire. Au niveau légal, seules 25 % des femmes se prononcent pour et encore moins (18 %) pour de telle règles au sein des partis.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.