Putain, 30 ans !

Il était encore tout jeune, un visage poupon orné de grosses lunettes d’apparatchik soviétique : en 1982, à l’âge de 28 ans, Jean-Claude Juncker faisait son entrée au gouvernement en tant que secrétaire d’Etat au Travail. Trente ans que Jean-Claude Juncker appartient sans interruption à un gouvernement, dont 18 années en tant que premier ministre. Une raison pour le mensuel Forum de consacrer plusieurs articles à ce que l’on peut appeler le « phénomène Juncker ». Contrairement à la plupart des auteurs des articles qui lui sont consacrés dans la presse nationale ou étrangère, ceux de Forum ne tombent pas dans l’adulation béate. Le long article d’introduction qu’ils dédient à son parcours est même intitulé « Der Mann ohne Eigenschaften ». Ils vont encore plus loin, en augurant la fin prochaine du parcours de cette bête politique qui provoque aussi bien fascination que révulsion. Comme tout chef qui se respecte, Juncker possède une bonne dose de charisme. Mais encore faut-il en comprendre les ressorts, et dans un des autres articles, c’est le psychanalyste Thierry Simonelli qui s’est attelé à la tâche. Mais en fait, le dossier Juncker de Forum en cache un autre, qui ne doit pas passer inaperçu : la question des langues et de leur enseignement y est traitée in extenso. Une question tout aussi fondamentale pour le Luxembourg, sinon plus.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.