Sainte Irmine, priez pour eux!

(lc) – Cette semaine, l’église catholique luxembourgeoise a annoncé la naissance d’une nouvelle fondation sous son égide. Pieusement baptisée « Fondation Sainte Irmine », du nom de la gente dame qui, en 697, donna ses terres près d’Echternach à Saint Willibrord pour qu’il puisse y ériger son monastère. La fondation sera consacrée à plusieurs projets : le « Centre for Child Protection » de l’université papale Gregoriana – alors qu’on devrait plutôt protéger les gosses de l’église -, elle permettra aussi des jeunes croyants d’aller voir le nouveau « pape des pauvres » à Rio en été et un projet appelé « Energy Church », destiné à fixer des panneaux solaires sur des églises, histoire de leur redonner un peu de sens. Mais il y a tout de même un petit problème : le vicaire général Erny Gillen a déclaré sur RTL-Radio au sujet de la fondation « nous n’avons pas de moyens et devons recourir à la générosité du public », alors que le Mémorial C, où sont listées toutes les sociétés et associations, parle une autre langue. En effet, la Fondation Sainte Irmine dispose d’un patrimoine propre de 250.000 euros. Largement de quoi acheter quelques panneaux solaires et des tickets pour Rio sans se déguiser en pauvre frère franciscain.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.