Arcelormittal souffle le chaud et le froid

(lc) – Pour une fois que le géant de l’acier tient une de ses promesses, il en fait directement un gros plat. Cette semaine, toute la presse a chanté les louanges d’Arcelormittal qui a présenté à Belval son haut-fourneau électrique (Electric Arc Furnace) entièrement refait. Pour ce renouvellement, Arcelormittal a dépensé la somme de six millions d’euros, donc une infime partie de ce qui a été promis dans les accords Lux2016 – qui prévoient en outre la rénovation de tout un train à Belval. Pourtant, cet engagement d’Arcelormittal dans la bonne direction est à relativiser dans l’ombre des négociations de la nouvelle convention collective où, selon les dires du syndicat OGBL, la direction aurait fait montre d’une « attitude intransigeante ». Pour le syndicat, un conflit semble inévitable, c’est pourquoi il a appelé jeudi soir (donc après notre clôture de rédaction) à une réunion extraordinaire de sa commission tarifaire, qui devrait décider de la marche à suivre, notamment le fait d’aller en conciliation ou de continuer les négociations. Il n’y a pas que le gouvernement qui est dans une sale situation…


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.