Gira asphalte le Sud

(lc) – Alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que le nouveau gouvernement, et surtout le ministère de l’écologie qui est aux mains des Verts, s’attaque enfin aux problèmes de pollution qui concernent la région Sud du pays, il n’en est rien. Tandis que les taux de dioxine sortant des hauts-fourneaux dépassent de loin les normes et que des milliers d’habitants ne peuvent toujours pas consommer les fruits et légumes de leurs jardins, le secrétaire d’Etat au développement durable et aux infrastructures, Camille Gira, vient de signer une autorisation de bâtir pour une fabrique d’asphalte dans la zone industrielle « Um Monkeler ». Certes, la dimension de l’obligation légale, le « forçant » à signer, vu qu’aucun argument légal ne s’y opposait, doit être prise en compte. Mais ne pas prendre en compte les avis négatifs des trois communes touchées (Esch, Schifflange et Mondercange) et ignorer les pétitions – qui seront discutées en commission que le 27 février, donc à jeter à la poubelle – n’est pas ce qu’on attendait du « renouveau démocratique » promis par le gouvernement Bettel. En tout cas, la possibilité d’un recours existe et Gira passera sûrement un mauvais quart d’heure jeudi soir lors de la réunion d’information, où il devra expliquer pourquoi il a choisi de mettre les citoyens devant le fait accompli.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.