Prochain round pour la fabrique d’asphalte

(lc) – Le dossier de la fabrique d’asphalte est loin d’être clos, au grand dam du secrétaire d’Etat Camille Gira. Après avoir presque subi le supplice du goudron et des plumes par les habitants en rage devant une nouvelle usine dans leur région qui comporte des dangers pour la santé, c’est au tour de la société civile et des communes d’agir. Ainsi, le Mouvement écologique, dans un exercice d’équilibriste délicat – vu sa proximité avec les Verts – tente de ne pas trop incriminer Gira, en lui reprochant plutôt son mauvais timing. Le reste de la critique cible avant tout l’ancien gouvernement et le ministre de l’Economie. Et de mettre aussi les communes devant leur responsabilité, surtout en ce qui concerne les procédures de commode-incommodo. De plus, le syndicat demande à ce que toutes les autres entreprises du site « um Monkeler », dont certaines ne sont pas aux normes, soient mises au pas. Côté communes, c’est celle d’Esch qui se prépare à un conseil communal plutôt chaud ce vendredi, vu que la mairie entamera probablement un recours devant le tribunal administratif. Pas sûr que cela plaise tellement à certains coalitionnaires verts, échevins ou conseillers.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.