Conventions culturelles : le ton se durcit

(lc) – Les échanges de courrier entre la Theater Federatioun et le ministère de la Culture se multiplient ces derniers temps, et la lettre ouverte publiée cette semaine par la fédération et le réseau luxembourgeois des centres culturels décentralisés dans la presse n’est que la partie émergée de l’iceberg. Car, dans un échange de courrier antérieur que nous avons pu consulter, le ministère a confirmé les craintes des acteurs culturels : la promesse de Maggy Nagel de fixer chaque association conventionnée sur son sort avant la fin de l’année est rompue. Or, si déjà la résiliation des conventions en plein été semblait assez brutale, le fait que le ministère ne respecte pas ses propres délais pour l’évaluation et la reconduction des conventions met les acteurs culturels dans une situation de précarité jamais vue. S’y ajoutent les insécurités autour de l’agence luxembourgeoise d’action culturelle, responsable du site plurio.net ainsi que de la billetterie nationale – des dossiers sur lesquels le ministère refuse de communiquer (woxx 1297). En tout cas, la confiance entre la scène et le ministère est bel et bien rompue : d’après nos informations, les théâtres seraient en train de concocter une note à distribuer aux spectateurs dès janvier, les informant de l’insécurité du cofinancement ministériel du spectacle qu’ils s’apprêtent à voir.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.