Réforme de la réforme des crèches – enfin !

(lm) – Un enfant issu d’une famille recomposée, c’est ce à quoi ressemble le projet de loi 6410, modifiant la loi sur la jeunesse – en l’occurrence, réorganisant les structures d’accueil des enfants. Il avait été déposé par la ministre de la Famille Marie-Josée Jacobs en 2007, puis fait l’objet d’importants amendements gouvernementaux en août 2013, déposés par Marc Spautz, le successeur de celle-ci. Désormais, la ministre de la Famille s’appelle Corinne Cahen. Mais c’est son « compagnon » politique Claude Meisch, ministre de la Jeunesse, qui a présenté une nouvelle mouture du texte à la presse mardi dernier. Changement le plus spectaculaire : les chèques-service rendant abordables les tarifs des crèches sont aussi délivrés aux parents frontaliers. Meisch estime cependant que le fait d’imposer à l’avenir dans les établissements concernés la pratique du luxembourgeois dissuadera la plupart des nouveaux bénéficiaires. De manière générale, suite à la croissance quantitative, les nouveaux ministres souhaitent augmenter la qualité des crèches, introduire des normes pédagogiques et instaurer des contrôles. Entre demande accrue et offre bataillant pour remplir les normes, ne risque-t-on pas une pénurie de places ? Le ministre s’est dit convaincu que les acteurs, publics et privés, allaient au contraire multiplier leurs efforts.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.