Archives : un peu moins de brume

(lc) – Comme on l’avait rapporté la semaine dernière, deux documents importants – la liste des enfants juifs polonais et celle comportant les comptes dormants – avaient été « égarés ». Selon nos dernières informations, ces listes auraient réapparu entre-temps. Curieusement, celle des comptes dormants se trouvait dans les 350 mètres linéaires d’archives du ministère des Finances qu’on aurait « retrouvées ». Comment est-ce possible ? C’est Josée Kirps, la directrice des Archives, qui nous a menés sur la bonne piste. Ces archives n’ont jamais été « retrouvées », on savait où elles se trouvaient, mais elles n’auraient justement pas pu être répertoriées jusqu’ici, ce qui fait qu’elles n’apparaissaient pas dans les inventaires. Décidément, en matière d’archives, il reste du pain sur la planche.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.