Le printemps des populistes

(lc) – Le référendum, et notamment la médiatisation de la question du droit de vote des étrangers, fait pousser des ailes à certaines formations d’extrême droite qui manifestement cherchent aussi à se lier d’une façon ou d’une autre au comité du « Nee 2015 ». Ainsi, un de leurs principaux collaborateurs, un certain Steve Kodesch, connu aussi pour son appartenance au bloc des ultras de l’équipe nationale de football, a été l’invité – absent et excusé – de l’association « Amicitia – Lëtzebuerger Patriote Liga », dont deux membres ont été condamnés pour avoir menacé de mort Serge Kollwelter et Laura Zuccoli de l’Asti. Si le comité « Nee 2015 » a nié toute implication chez les « Patriotes », il est quand même curieux de constater que l’autre parti d’extrême droite, la « Sozial Demokratesch Vollekspartei », dont le fondateur était également présent lors de la réunion des « Patriotes », utilisait le logo du « Nee 2015 » sur sa page Facebook. Alors qu’une des principales occupations dudit comité était de déterminer qui chez ses adversaires de la plateforme « Minté » avait le droit de s’exprimer sur la question du droit de vote des étrangers. Avec des populistes pareils, on peut dormir tranquille.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.