Search Results for: hariko

Hariko : Multiplication miraculeuse

On l’avait déjà pu lire ici : le projet Hariko à Bonnevoie est sous le rouleau compresseur d’un promoteur immobilier et cherche une nouvelle adresse. Tandis que la Ville de Luxembourg patauge, d’autres alternatives s’ouvrent.

Ce sont les collègues de RTL qui ont mis la nouvelle en ligne : la Croix-Rouge, qui est porteuse de ce projet réunissant des jeunes de moins de 26 ans réfugié-e-s ou non autour des pratiques culturelles et créatives pourrait bien s’imaginer décliner le projet dans les villes d’Ettelbruck et d’Esch-sur-Alzette. Le bourgmestre de la « métropole du fer », Georges Mischo, s’est déjà dit favorable à l’accueil des artistes et de leur « clientèle » dans les bâtiments désaffectés de l’ancienne justice de paix, place du Brill. mehr lesen / lire plus

Politique culturelle : la galerie nationale viendra

Ce n’est pas la pyramide du Louvre, et pourtant il semble que Xavier Bettel soit déterminé à laisser au moins un monument en souvenir de son passage au poste de premier ministre et ministre de la Culture.

(©wikipedia)

C’est RTL qui l’a annoncé vendredi dernier : la galerie nationale pour artistes luxembourgeois sera bel et bien installée dans les anciens bâtiments de la Bibliothèque nationale – quand le déménagement de celle-ci au Kirchberg sera achevé. Les travaux commenceront l’année prochaine, quand un nouveau gouvernement sera en place. Au-delà du fait qu’il aurait de toute façon été impossible de raser l’ancienne bibliothèque et ancien « Kolléisch » pour y construire encore plus de boutiques et d’appartements pour des « high net worth individuals », se pose la question de la nécessité et de la pertinence d’une telle institution. mehr lesen / lire plus

La fin du Hariko ?

On le savait provisoire dès les débuts, mais lorsque le woxx a interviewé l’instigatrice de ce projet innovant liant travail social et secteur créatif, Marianne Donven était encore pleine d’espoir que la Ville de Luxembourg essaierait de trouver une solution à cette situation précaire. Depuis l’année dernière, on sait que l’ancienne propriétaire, la Sogel, a vendu bâtiment et terrain au promoteur immobilier Crea Haus, qui veut raser le bâtiment et y réaliser ses propres projets. Les occupant-e-s du Hariko devront donc plier bagage vers la fin juin. Ce qui inquiète particulièrement Déi Gréng, fraîchement arrivés sur les bancs de l’opposition dans la capitale. mehr lesen / lire plus

Internationaler Tag gegen Gewalt gegen Frauen

Der 25. November ist der internationale Tag zur Beseitigung von Gewalt gegen Frauen. Auch in Luxemburg wird er begangen.

(© MEGA)

Die Silvesternacht 2015 in Köln, der HarveyWeinstein-Fall in Hollywood – es scheint Skandalen wie diesen zu bedürfen, damit die Problematik der Gewalt gegen Frauen ins öffentliche Bewusstsein dringt. Dabei sind sexuelle Übergriffe, häusliche Gewalt und Vergewaltigungen allgegenwärtig. Auch in Luxemburg. Um das nicht vergessen zu machen, wird jährlich zum 25. November der Internationale Tag gegen Gewalt gegen Frauen begangen.

Gewalt gegen Frauen und Kinder ist nach wie vor ein Tabuthema. Um dem entgegenzuwirken, gedenkt das Chancengleichheitsministerium (Mega) künftig verstärkt auf Sensibilisierung und Information zu setzen.

mehr lesen / lire plus

Hariko – fin programmée d’une aventure

Le Hariko, un projet socioculturel inspiré par la pensée antiélitiste d’Antonio Gramsci et porté par la fondation de la Croix-Rouge, est actuellement en voie de fermeture. Le vieux bâtiment de la Sogel dans lequel des artistes avaient établi leurs ateliers – qu’ils peuvent occuper gratuitement en échange contre des workshops offerts aux jeunes du quartier – vient en effet d’être vendu. L’acheteur, la société Crea Haus, un promoteur immobilier luxembourgeois sur le marché depuis plus de 25 ans, veut raser le bâtiment pour y réaliser ses propres projets. Jusqu’ici, Crea Haus a refusé tout dialogue avec les occupants du Hariko. mehr lesen / lire plus

Radio
: Alternativsender feiert

Schon seit 25 Jahren gibt es Radio Ara. Bis in den Dezember hinein feiert der Sender seinen Geburtstag mit vollem Programm.

Seit 25 Jahren steht Radio Ara für ein vielseitiges Angebot jenseits des Mainstream. Vielseitig zunächst, was die Zuhörerschaft betrifft – das englischsprachige Informationsprogramm AraCityRadio beispielsweise richtet sich auch an fremdsprachige ZuhörerInnen. Doch auch im Aufnahmestudio wird auf Vielfalt gesetzt: Ein Bestandteil der sendereigenen Philosophie ist es, Jugendlichen eine Plattform zu bieten, auf der sie eigene Radiosendungen produzieren können. Seit 2004 bietet Ara zu diesem Zweck, mit finanzieller Unterstützung durch das Familienministerium, eine pädagogische Betreuung an. Die entsprechenden Jugendsendungen, genannt „Graffiti“, sind von montags bis freitags zwischen 14 und 17 Uhr zu hören. mehr lesen / lire plus

Médias alternatifs
 : La mauvaise herbe


Oser le débat d’idées, c’est le pari. Se laisser le temps, aller au fond des choses, combiner esprit créatif et activisme politique : voici « Onkraut », le plus jeune des médias alternatifs luxembourgeois.

Militantisme et engagement, mais pas sans joie et bonne humeur : Paul Matzet, Gina Árvai et Cédric Metz du collectif « Onkraut ». (Photo : woxx)

Militantisme et engagement, mais pas sans joie et bonne humeur : Paul Matzet, Gina Árvai et Cédric Metz du collectif « Onkraut ». (Photo : woxx)

« Une plante qui pousse dans un endroit où on ne souhaite pas la voir se développer, car elle risquerait d’entrer en concurrence avec les plantes cultivées. » C’est la définition la plus commune du mot « adventice » qu’on peut trouver sur l’internet. mehr lesen / lire plus

Jeunes et engagé-e-s (2/2)
 : « Pas pris au sérieux »

La participation politique des jeunes est un sujet récurrent au Luxembourg. Pourtant, tous les jeunes n’estiment pas être pris aux sérieux.

Faire comme les vieux ou faire autrement ? Deux jeunes « parlementaires » lors d’une session du « European Youth Parliament ». (Photo : European Youth Parliament)

Faire comme les vieux ou faire autrement ? Deux jeunes « parlementaires » lors d’une session du « European Youth Parliament ». (Photo : European Youth Parliament)

Le monde est dirigé par de vieux hommes blancs et privilégiés. Le Luxembourg aussi. Seul 3,3 pour cent des parlementaires luxembourgeois ont moins de 30 ans, et la Chambre des député-e-s ne compte que 28,3 pour cent de femme. Et ce, alors qu’une grande partie des sujets d’actualité – précarité, chômage, logement, éducation – concernent avant tout des jeunes. mehr lesen / lire plus

Espace culturel
 : Sur la 
bonne voie

Hariko, aire de jeux artistique à Bonnevoie, est bien plus qu’un assemblage d’ateliers, mais une vraie ruche créative et solidaire. Entretien avec son initiatrice Marianne Donven.

1348kulturintw

Marianne Donven a longtemps travaillé au ministère de la Coopération, avant de se lancer – avec d’autres – dans l’aventure Hariko. (Photo : woxx)

woxx : Gramsci à Bonnevoie, ça fonctionne comment ?


Marianne Donven : C’était plutôt un hasard – même si après coup je ne crois pas que c’était une coïncidence. Gramsci disait que la culture ne devrait pas être élitiste, mais qu’elle devrait être là pour tout le monde. Il postulait aussi que chacun peut être un intellectuel, même ceux à qui on n’a jamais donné les moyens de développer leur intellect. mehr lesen / lire plus