Apess : fin (provisoire) d’un conflit

C’est les intransigeants qui prennent les rênes au sein de l’Apess (Association des professeurs de l’enseignement secondaire et supérieur). Au terme d’un conflit qui aura duré plus d’un an (woxx 1381, woxx 1393 et woxx 1396), ce sont finalement ceux que l’ancien président Daniel Reding qualifiait de « putschistes » qui ont eu raison : dans un communiqué, l’Apess explique que l’assemblée générale du 21 septembre a vu sortir vainqueure l’équipe autour d’André Berns. Une équipe proche de la Délégation nationale des enseignants (DNE) et réputée pour sa farouche opposition à Claude Meisch et à ses projets pour l’enseignement secondaire. Le conflit qui prend – provisoirement ? – fin avec l’élection du nouveau comité était d’ailleurs né de la signature par l’ancien comité exécutif, en juillet 2015, d’un accord avec le ministère sur des mesures d’économies à prendre dans l’enseignement secondaire. Dans son communiqué, le nouveau comité – qui n’a pas répondu aux sollicitations du woxx – promet d’ailleurs, entre autres, de « renouer le contact avec la base de l’Apess dans les lycées » et d’« assurer le suivi critique de l’application de la nouvelle loi Meisch dite ‘la réforme du lycée’ ». Ça promet !


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.