Artuso à la Journée européenne de la culture juive

Concerts, dégustations de vins et de spécialités culinaires juives, conférences : le programme de la Journée européenne de la culture juive 2018, ce dimanche 2 septembre, se distingue sensiblement de celui des années précédentes. Jusque-là habitué aux visites de synagogues ou aux sorties de la Torah, le public luxembourgeois découvrira cette année non pas une, mais des cultures juives – expression, sûrement d’une confiance nouvelle, d’une volonté d’inscrire le Luxembourg juif dans le paysage et de montrer qui on est, et par là même de défaire les préjugés qui courent. Lancée par la communauté libérale d’Esch-sur-Alzette avec le soutien notamment du ministère de la Culture, la journée compte plusieurs points forts, dont une introduction à la religion juive donnée par le jeune rabbin gay Alexander Grodensky et une conférence de l’historien Vincent Artuso, intitulée « Al Mythen, nei Mythen. D’Erneierung vun der jüddescher Geschicht ze Lëtzebuerg am leschten Joerzéngt ». Un récital de chants liturgiques par le chazzan (chantre) de la communauté israélite de Thionville viendra s’ajouter au concert de la flûtiste et directrice de l’école de musique d’Echternach Nadiner Eder, qui interprétera des œuvres de Samuel Adler, Paul Arma, Philip Glass, Michael Nyman et Lowell Liebermann. Mireille Cukier-Jakubowicz, de son côté, lira des extraits de « Rafi, Tamar et moi », récit de la vie au sein d’une famille juive à travers le regard d’une petite fille. Tout cela dans le cadre charmant de l’ancienne synagogue rénovée de Mondorf. Lieu : 25, rue du Moulin. Programme en ligne sous ce lien.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.