Bruno Baltzer: EYETALKS AT ALFA

Né en Provence, la terre des olives, Bruno Baltzer s’est installé au Luxembourg en 1995. Polyvalent et curieux, il aime bien regarder les gens dans les yeux.

L’´il, ornement du visage, vitrine de l’âme, parle. Lisez donc ce que celui de Bruno Baltzer a à vous dire.

(photographie eyetalks)

Mon oeil, ton oeil, etc.

woxx: Pourquoi l’´il?

Bruno Baltzer: Je vis à travers mon ´il. C’est mon oeil qui va parler à travers la photo. L’´il est plus que l’organe d’un sens, qui nous permet de nous situer dans l’espace, de reconnaître et de distinguer les choses. Un regard c’est comme une connexion entre deux appareils informatiques, une caméra digitale et un ordinateur. mehr lesen / lire plus

REGARD SUR LA BEDE ESPAGNOLE: Originalité et ouverture

La bédé espagnole, même si elle est peu connue, a son identité et son histoire propre. Pour en savoir plus, rendez-vous ce week-end au Cercle municipal.

Ce samedi il y aura mille choses à faire, comme voir le festival d’Eurovision, faire la lessive si on revient du congé de pentecôte, aller à la côte belge ou faire un tour au vernissage, au Cercle municipal, de l’exposition „Un regard sur la bédé espagnole“. Commençons par cette dernière proposition, au risque de vous faire oublier les autres. Pour les amateurs de bédé parmi les lecteurs et lectrices, ou les personnes intéressées par la culture espagnole, ce sera l’occasion de rencontrer des dessinateurs venus exprès d’Espagne, ainsi que d’autres aficionados à cette aventure qui, en Espagne, prend d’habitude le nom de sa publication pionnière, TBO (écrivez „tebeo“ et prononcez „tébéo“). mehr lesen / lire plus

Manifesta 4: INTERVIEW: Enrico Lunghi

Du 25 mai au 25 août Francfort accueille la Manifesta 4, biennale européenne d’art contemporain. L’occasion pour nous de rencontrer Enrico Lunghi, historien de l’art et directeur artistique du Casino-Luxembourg, et de faire le point sur l’art contemporain au Luxembourg.

Content de la réputation internationale du Casino, Enrico Lunghi est plein d’assurance concernant les perspectives d’avenir.

Photo: Christian Mosar

Cette liberté que possède l’art …“

Woxx: En 1998, le Luxembourg a accueilli la Manifesta 2. Que signifie un tel événement pour les organisateurs et qu’a-t-il apporté plus précisément au Casino?

Enrico Lunghi: Monter une exposition comme Manifesta est un défi pour les organisateurs: ils sont, entre autres, confrontés à des critères qui dépassent le cadre local et régional; ils sont „jugés“ selon les critères internationaux, du point de vue artistique et organisatorial. mehr lesen / lire plus

MARCO UHRES DU FOLK CLUPP: „Demain c’est l’Anno Tubak Revival“

Marco Uhres est connu comme brocanteur, amateur de musique folklorique et animateur à Radio Ara. Il est aussi président du Folk Clupp, qui, cette année, fête ses 25 ans.

Qui ne reconnaî trait pas la voix douce et grave de Marco Uhres, après l’avoir entendue à la radio, et qui ne se souviendrait pas de lui, après un passage au marché aux puces ou lors d’une soirée au Sang & Klang? Depuis 1984, Marco Uhres est président du Folk Clupp, créé en 1977. Discret, paisible et barbu, il nous a ouvert ses portes: „Je n’ai rien à cacher“.

woxx: Qu’est-ce qui t’a amené à t’engager si activement au Folk Clupp? mehr lesen / lire plus

Dany & Jerry – Jerry & Dany: ART EN SYMBIOSE

L’une commence la réponse, l’autre la termine ou vice-versa. Comme dans l’interview, Dany Prum et Jerry Frantz se complètent tellement dans leur travail qu’ils ne semblent former qu’une seule entité.

Ame-soeurs dans leur travail, Dany Prum et Jerry Frantz s’entendent à merveille et se complètent dans leur passion artistique.
Photo: Christian Mosar

Dany Prum (Luxembourg, 1965) travaille comme artiste plasticienne depuis la sortie de l’école, il y a douze ans, et Jerry Frantz (Esch/Alzette, 1955) depuis environ dix ans. Ils oeuvrent ensemble depuis 1999. D’où vient cette symbiose? Avant de se rencontrer, Dany aimait bien ce que Jerry faisait et pour lui c’était pareil avec le travail de Dany. mehr lesen / lire plus

Cuerda José Luis: La Lengua de las Mariposas

Inspiré de trois nouvelles du recueil de l’écrivain galicien Manuel Rivas (A Coruña, 1957) intitulé „Qué me quieres, amor?“, le film „La Lengua de las Mariposas“, réalisé par José Luis Cuerda (Albacete, 1947), reprend le style de la prose amère et lyrique du romancier.

— Affiche —

Ce film est non seulement une excellente succession d’images et de dialogues, et un portrait magnifique de la société rurale galicienne des années 30, mais surtout un appel à la réflexion et une évocation amoureuse de cette génération d’enseignants qui en Espagne ont dû, comme beaucoup d’autres citoyens, se taire ou disparaître, suite à l’insurrection et ultérieure victoire du général Franco. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: EMS

cuisine

Vous vous réveillez très tard, un dimanche, le frigo vide? Vous voulez une glace en hiver? Vous donnez un rendez-vous à une amie qui part en voyage ou vous apprenez que le train que vous attendiez est en retard? Petit creux à minuit? Quoi qu’il arrive, le EMS est là.

Le personnel vient d’origines géographiques diverses, notamment du Portugal, du Luxembourg ou de France. La clientèle, de son côté, est formée par beaucoup d’Européens, mais aussi par des Chinois. „On a de tout, mais surtout des habitués „, dit M. Welbes. Outre ses origines différentes, Brigitte Welbes signale que la clientèle est également hétérogène du point de vue social et de l’âge. mehr lesen / lire plus