CLAUDE DUTY: Bienvenue au gîte

Des gens de la ville décidant de vivre à la campagne, cela donne une bonne tranche de rire, pas très bio, dans „Bienvenue au gîte“, le tout sans conservateurs.

Un couple persuadé que manger bio donne accès au véritable sens de la vie. Marina Foïs et Philippe Harel découvrant leur rêverie bucolique

Imaginez un couple de Parisiens, convaincus d’être très original dans leur projet de racheter un gîte à Frassinousse, un obscur village du Sud, afin d’y cultiver leur tout nouveau retour aux choses vraies. Imaginez encore Marina Foïs (des inénarrables „Robins des Bois“) dans le rôle de Caroline, l’exécutive woman parisienne et Philippe Harel dans celui de Bertrand, son flegmatique compagnon. mehr lesen / lire plus

Charles Herman Wurmfeld: Legally Blonde

Une heure et demie de film sur une blonde bimbo appelée Elle Woods, californienne de surcroî t, cela tient de la performance!

Retrouvera-t-il sa maman saine et sauve? Voilà la question haletante que propose d’élucider „Legally Blonde 2“.

Souvenez-vous, la blonde décolorée nous avait laissé au sortir de la prestigieuse université d’Harvard à la fin du premier opus. Pour savoir comment elle a fait pour y entrer, prière de s’en référer au début de l’épisode dont on vous épargne ici le résumé …

Voilà donc notre bombe californienne propulsée dans l’univers impitoyable du marché du travail américain. On pourrait craindre le pire pour cette greluche, mais non. mehr lesen / lire plus

Didier Bourdon: 7 ans de mariage

C’est bien connu; après sept années de vie commune, il y a souvent comme un essoufflement dans les couples.
Didier Bourdon a choisi d’approfondir le sujet avec moins de sérieux encore que la presse féminine dans
„7 ans de mariage“.

Contre toute attente elle prendra goût à la plongée sensuelle … Catherine Frot, montrant sa jambe, rehausse le niveau de „7 ans de mariage“ par son jeu irréprochable.

Le film s’ouvre sur le couple que forme Alain (Didier Bourdon) et Audrey (Catherine Frot), en plein sauvetage raté des apparences. Plutôt bourgeois, Alain et Audrey font leur possible pour ne pas s’exaspérer plus que d’ordinaire afin de ne pas perturber leur petite fille de huit ans. mehr lesen / lire plus

Les frères Wachowski: Matrix Reloaded

Keanu Reeves, alias Néo, en train d’en faire des tonnes, comme cela se doit pour „Matrix Reloaded“.

System failure

„Matrix Reloaded „, le deuxième volet de la trilogie autour de Néo, Morphéus et compagnie, déçoit. En effet, une longue chorégraphie de combats somptueux ne suffit pas à meubler un peu moins de deux heures de film.

Depuis quelque temps, pas moyen de prendre le métro à Bruxelles sans croiser une immense tête de mouche, entendez un de ses visages émaciés affublés de lunettes noires dernier cri. Il en existe quatre modèles: celles de Néo, celles de Trinity, celles de Morphéus et celles du méchant (pas les plus moches d’ailleurs). mehr lesen / lire plus

George Clooney: Confession of a dangerous mind

Possède un esprit original: le réalisateur George Clooney.

Pour son premier film en tant que réalisateur, l’acteur George Clooney prouve qu’il possède à l’évidence un esprit original à défaut d’être dangereux, comme celui de Chuck Barris dont il adapte les mémoires avec l’aide du scénariste Charlie Kaufman („Dans la peau de John Malkovich“).

Im Utopolis

Séverine Rossewy mehr lesen / lire plus

P. T. Anderson: Punch Drunk Love

Avec „Punch Drunk Love“ le régisseur P.T. Anderson s’est fait une faveur: pour éviter l’ennui et pour se divertir lui-même, il bouscule les règles des genres auxquels il s’intéresse.

Lena (Emily Watson, enfin dans une comédie) qui fait irruption dans la vie de Barry.

Quand la comédie sentimentale se prend un électrochoc

Comment réussir une comédie romantique avec Adam Sandler, cet acteur qui est au cinéma américain ce que Bernard Menez est au cinéma français et Emily Watson, dont le talent est inversement proportionnel à celui de Sandler.

Seul P.T. Anderson pouvait se coller à cet improbable assemblage avec autant de brio que de malice, pulvérisant joyeusement les règles engluées de la comédie romantique. mehr lesen / lire plus

Festival international du film fantastique à Bruxelles: Bouh!

Et c’est reparti pour le „BIFFF“, 21e édition sanglante du festival international du film fantastique, de science-fiction et du thriller de Bruxelles. Au programme, plus de 100 films et des invités aussi prestigieux: Jodorowsky, Vernes, Boyle, …

Pour les fanas d’hémoglobine, les mordus de zombies et autres mutants, il n’y a qu’au „BIFFF“, qu’on se le dise, que l’on peut visionner des films affublés de titres aussi grotesques que „Zombie Plague: Mutant Zone“ ou, la cerise sur le gâteau, „Neutron Contro los Automates de la muerte“, dans le cadre d’une rétrospective mexicaine. Outre le culte, il y a aussi les poids lourds. mehr lesen / lire plus

Rob Marshall: CHICAGO

Une ville de légende où les femmes assassinent leur mari, font de la prison – ce qui a le chic d’en faire des stars – se jalousent l’une l’autre jusqu’à se faire des coups bas pour qui fera la première page du lendemain.

John C. Reilly joue peut être un personnage désespérant d’insignifiance dans „Chicago“, mais il est au moins en bonne compagnie. (photo: David James / Miramax Films)

Pluie de paillettes

Le dernier film de Rob Marshall est, du point de vue féminin, tout à fait jubilatoire tant les femmes y font le spectacle, y mènent la danse, non sans l’intervention de quelques princes (pas toujours) charmant. mehr lesen / lire plus

Curtis Hanson: 8 Mile

„8 Mile“, est le nom de la voie rapide séparant les banlieues blanches des quartiers noirs de Detroit, un des berceaux
du rap US.

Mère alcoolo et rappeur désabusé: Kim Basinger et Eminem forment un duo très convainquant dans
„8 Mile“. (Photo: Eli Reed)

EMINEM AU CINEMA

Concentré de rage en rimes

Le titre du dernier film de Curtis Hanson sonne aussi comme le testament d’une ville économiquement exsangue, baptisée par ses propres habitants „Murder City“. Avec, dans le rôle du rappeur blanc seul contre tous, l’ultra célèbre Marshall Mathers, alias Eminem.

Faire un film sur le rap, mouvement controversé et puissamment associé à une génération, comme le fut le rock en son temps, n’était pas la chose la plus simple à faire. mehr lesen / lire plus

Jackson Petert: La communauté de l’Anneau

La suite attendue de
„La communauté de l’Anneau“.

CINEMA DE L’ANNEAU

Au quart de tour

C’est un peu comme s’il y avait eu un entracte, pour pouvoir remplir son sachet de pop-corn. Seulement, cette pause aura duré toute une année, sans que l’envie de connaître la suite de la „Communauté de l’Anneau“ ne s’émousse pour autant. Pour Petert Jackson il n’était pas question de commencer „Les deux tours“, le deuxième épisode de la trilogie d’après les romans de Tolkien, par un prologue. Et ce sous peine de faire téléfilm, et de donner un côté bon marché au propos, selon les propres mots du réalisateur australien. mehr lesen / lire plus

BD et SF: Une combinaison gagnante

Les histoires de science-fiction en bande dessinée ne manquent pas. De nouvelles séries sauront en séduire plus d’un!

La nouvelle génération de science-fiction en bandes dessinée.

Nul ne peut se permettre de faire un tour d’horizon de la science-fiction en bande dessinée, sans évoquer des noms tels que Enki Bilal, spécialiste de fictions politico-futuristes étonnantes („Le Sommeil du Monstre“, „La Trilogie Nikopol“), Philippe Druillet (créateur du légendaire „Métal Hurlant“) ou encore de passer sous silence ce grand classique qu’est „La Guerre éternelle“ de Marvano et Haldeman, publié en 1979 et dont la suite sort plus de vingt ans après, avec la série „Libre à jamais“. mehr lesen / lire plus

Ratner Brett: Red Dragon

S’il était une crainte que l’on pouvait nourrir au sujet de „Red Dragon“, c’était bien celle de voir le troisième volet autour de „Hannibal Hopkins“, verser plus encore dans le grand guignol que son prédécesseur décevant „Hannibal“.

CINE CANNIBALE

Eloigné de l’abîme Hannibal

On se rend rapidement compte que „Red Dragon“ est un tout autre film qu'“Hannibal“ de Ridley Scott et qu’il s’agit ici d’une toute autre mise en scène. Le réalisateur de „Rush Hour“, Brett Ratner, mise avant tout sur la suggestion, le jeu des acteurs et ménage ses effets tout au long des 120 minutes de ce thriller captivant. mehr lesen / lire plus

Tom Tykwer: Heaven

A sa mort en 1996, Kieslowski laissait une trilogie inachevée derrière lui. a réalisé un premier volet bouleversant: „Heaven“.

Y a-t-il un espoir de rédemption pour Cate Blanchet, au sommet de son art dans „Heaven“?

KIESLOWSKI PAR TYKWER

Heaven, Hell and Purgatory

Krzysztof Kieslowski et son co-scénariste Krzysztof Piesiewicz, avaient écrit le scénario, mais la mort inopinée du réalisateur polonais avait fait de „Heaven“ un projet voué à l’oubli. C’était sans compter sur Tom Tykwer, qui achève aujourd’hui le travail entamé par son glorieux aîné. Le jeune réalisateur allemand, déjà auteur d’oeuvres („The Princess and the Warrior“, „Run Lola Run“) où il est question de destin, de hasard et de rédemption spirituelle, apparaissait tout désigné pour adapter „Heaven“, premier volet d’une trilogie à l’intitulé limpide, puisque les deux autres se nomment „Hell“ et „Purgatory“. mehr lesen / lire plus

Franjlin Carl: High Crime

Dans „High Crimes“, le tandem d’acteurs, formé par @shley Judd et Morgan Freeman, fonctionne à merveille.

@ l’Utopolis Une bouteille de whisjey dans son sac? Morgan Freeman a du mal à se séparer de la bibine, face à @shley Judd, dans „High Crimes“.

Morgane d’@shley

Tiré du livre de Joseph Finder, „La trahison au deux visages“, le nouveau film de Carl Franjlin a tout du bon thriller de prétoire, fonctionnant avec un tandem vieux comme le cinoche: le vieil avocat désabusé mais bienveillant (Morgan Freeman) et la jeune et irrésistible star du barreau (@shely Judd).

La belle aux dents longues et à la silhouette parfaite mène une vie fort agréable avec son entrepreneur de mari, Tom (interprété par le talentueux Jim Caviezel). mehr lesen / lire plus

Lyne Adrian: Unfaithful

Lorsque Adrian Lyne s’est mis en tête de réadapter „La femme infidèle“ de Claude Chabrol, certains grincements de dents se firent entendre. Quoi? Un Chabrol à la sauce hollywoodienne, par un réalisateur friand des relations triangulaires et moralisateur avec ça!

Oui, Constance adore ces moments passés avec son „french lover“.

CINE-LYNE

L’infidèle remake

Pour „Unfaithful“, il fallait d’emblée oublier la vision du réalisateur français, unique en son genre, et se concentrer sans à priori sur celle de Lyne. (On se souvient de „Fatal attraction“ avec la très, très méchante et instable maîtresse, qui ennuie le gentil père de famille pour un petit écart de conduite.)

Tout d’abord, changement de décor, puisque l’action se déroule dans la banlieue de New York où vivent Constance (Diane Lane), son adorable mari (Richard Gere) et leur jeune garçon. mehr lesen / lire plus

Benoît Peeters et François Schuiten: LES CITES OBSCURES ONT 20 ANS

Chez Casterman, c’est un jour plus important que les autres. Un nouvel album de la série „Les Cités Obscures“ s’apprête à sortir en librairie, alors que Benoît Peeters et François Schuiten fêtent les vingt ans d’une série devenue mythique.

„La Frontière Invisible“ est le nouvel épisode de la série culte „Les Cités Obscures“. Entretien avec les auteurs belges.

A l’ombre des Cités

C’est l’effervescence chez l’éditeur Casterman. Benoît Peeters et François Schuiten sont dans les locaux pour les traditionnelles rencontres avec la presse. Dans ces locaux, où les journalistes ont le privilège de s’entretenir en tête-à-tête avec les auteurs, la table est envahie par les quatorze albums de la série des „Cités Obscures“. mehr lesen / lire plus

Forster Marc: Monster’s Ball

Avec „Monster’s Ball“, Marc Forster réussi un véritable coup de maître.

Halle Berry et Billy Bob Thornton s’accrochent l’un à l’autre comme deux noyés à leur bouée dans „Monster’s Ball“.

Revenir de nulle part

Dans la moiteur écrasante de la Géorgie, où vivent les Grotowski, il est presque naturel d’être raciste, tout comme il va de soit d’être maton dans les couloirs de la mort, à la prison d’Etat. Buck, le patriarche, sorte de caricature infâme du cow-boy Malboro en plus méchant et plus malade, l’était. Hank son fils, muré dans son implacable soumission familiale, l’est aussi. Sonny, le petit-fils, le devient à son corps défendant. mehr lesen / lire plus

Blain Christophe: Isaac Le Pirate – Les Glaces

Des voyages intérieurs dans le métro, des égarements amoureux d’un dessinateur sans talent, une rencontre entre deux couples autour du Décalogue, une épopée avec Harley et tueur en série et, pour finir, une nouvelle aventure d’Isaac le pirate.

CHRONIQUE BD

La rubrique à bulles bourgeonne déjà

Sous une grêle de nouveautés, il faudra dégainer vite pour être à la page. Imaginez que vous pensiez faire quelques économies pour vos vacances d’été, eh bien, c’est raté. Il ne vous reste qu’à ranger vos catalogues de voyages et à filer chez le libraire.

Peut-être vous faudra-t-il prendre le métro pour y aller. Dans ce cas, il vous est instamment conseillé de vous procurer „Métropolitain“ de Hyuna. mehr lesen / lire plus

Costa-Gavras: Amen

Après la polémique suscitée par son affiche, il est presque impossible d’aborder „Amen“ de Costa-Gavras sans son cortège d’opinions diverses.

Ricardo Fontana (Mathieu Kassovitz) face aux sourdes oreilles du Vatican.

Seuls contre l’indicible

Etait-il utile de prolonger le symbole de la croix catholique par les branches de la croix gammée? Etait-ce si important d’en faire tout un foin? A cela, sans vouloir prolonger le débat, on serait tenté d’ajouter qu’il est étonnant de voir une Eglise s’offusquer à ce point du détournement d’un symbole, alors qu’il est question du silence de cette dernière sur des faits bien réels.

Sujet délicat, s’il en est, pour Costa-Gavras, qui s’est fait une spécialité des thématiques engagées, mettant en scène des individus confrontés aux dérives des pouvoirs en tous genres et sous toutes les latitudes. mehr lesen / lire plus

Leconte Patrice: L’histoire de Marion

Si Patrice Leconte a réussi à éviter les pièges d’une histoire qui aurait pu être sordide, il est quand même tombé dans les filets d’un joli minois.

Rêver l’impossible? Qu’un beau jour le prince charmant, l’élu de son coeur viendra et que le monde sera beau.

Patrice Leconte, cinéaste ô combien prolifique avec un nouveau film chaque année, s’est toujours intéressé aux atmosphères particulières, aux mondes à part. Souvenez-vous de „La fille sur le pont“, ou encore de „Ridicule“. Il nous confronte chaque fois au choc d’un monde avec son propre imaginaire. Cette fois, il a choisi de revisiter, à sa manière, les bordels à froufrou des années quarante, avant que les prostituées ne se retrouvent définitivement sur les trottoirs et que les maisons closes le soient au sens propre après l’avoir été au figuré. mehr lesen / lire plus