BD et SF: Une combinaison gagnante

Les histoires de science-fiction en bande dessinée ne manquent pas. De nouvelles séries sauront en séduire plus d’un!

La nouvelle génération de science-fiction en bandes dessinée.

Nul ne peut se permettre de faire un tour d’horizon de la science-fiction en bande dessinée, sans évoquer des noms tels que Enki Bilal, spécialiste de fictions politico-futuristes étonnantes („Le Sommeil du Monstre“, „La Trilogie Nikopol“), Philippe Druillet (créateur du légendaire „Métal Hurlant“) ou encore de passer sous silence ce grand classique qu’est „La Guerre éternelle“ de Marvano et Haldeman, publié en 1979 et dont la suite sort plus de vingt ans après, avec la série „Libre à jamais“. mehr lesen / lire plus

Ratner Brett: Red Dragon

S’il était une crainte que l’on pouvait nourrir au sujet de „Red Dragon“, c’était bien celle de voir le troisième volet autour de „Hannibal Hopkins“, verser plus encore dans le grand guignol que son prédécesseur décevant „Hannibal“.

CINE CANNIBALE

Eloigné de l’abîme Hannibal

On se rend rapidement compte que „Red Dragon“ est un tout autre film qu'“Hannibal“ de Ridley Scott et qu’il s’agit ici d’une toute autre mise en scène. Le réalisateur de „Rush Hour“, Brett Ratner, mise avant tout sur la suggestion, le jeu des acteurs et ménage ses effets tout au long des 120 minutes de ce thriller captivant. mehr lesen / lire plus

Tom Tykwer: Heaven

A sa mort en 1996, Kieslowski laissait une trilogie inachevée derrière lui. a réalisé un premier volet bouleversant: „Heaven“.

Y a-t-il un espoir de rédemption pour Cate Blanchet, au sommet de son art dans „Heaven“?

KIESLOWSKI PAR TYKWER

Heaven, Hell and Purgatory

Krzysztof Kieslowski et son co-scénariste Krzysztof Piesiewicz, avaient écrit le scénario, mais la mort inopinée du réalisateur polonais avait fait de „Heaven“ un projet voué à l’oubli. C’était sans compter sur Tom Tykwer, qui achève aujourd’hui le travail entamé par son glorieux aîné. Le jeune réalisateur allemand, déjà auteur d’oeuvres („The Princess and the Warrior“, „Run Lola Run“) où il est question de destin, de hasard et de rédemption spirituelle, apparaissait tout désigné pour adapter „Heaven“, premier volet d’une trilogie à l’intitulé limpide, puisque les deux autres se nomment „Hell“ et „Purgatory“. mehr lesen / lire plus

Franjlin Carl: High Crime

Dans „High Crimes“, le tandem d’acteurs, formé par @shley Judd et Morgan Freeman, fonctionne à merveille.

@ l’Utopolis Une bouteille de whisjey dans son sac? Morgan Freeman a du mal à se séparer de la bibine, face à @shley Judd, dans „High Crimes“.

Morgane d’@shley

Tiré du livre de Joseph Finder, „La trahison au deux visages“, le nouveau film de Carl Franjlin a tout du bon thriller de prétoire, fonctionnant avec un tandem vieux comme le cinoche: le vieil avocat désabusé mais bienveillant (Morgan Freeman) et la jeune et irrésistible star du barreau (@shely Judd).

La belle aux dents longues et à la silhouette parfaite mène une vie fort agréable avec son entrepreneur de mari, Tom (interprété par le talentueux Jim Caviezel). mehr lesen / lire plus

Lyne Adrian: Unfaithful

Lorsque Adrian Lyne s’est mis en tête de réadapter „La femme infidèle“ de Claude Chabrol, certains grincements de dents se firent entendre. Quoi? Un Chabrol à la sauce hollywoodienne, par un réalisateur friand des relations triangulaires et moralisateur avec ça!

Oui, Constance adore ces moments passés avec son „french lover“.

CINE-LYNE

L’infidèle remake

Pour „Unfaithful“, il fallait d’emblée oublier la vision du réalisateur français, unique en son genre, et se concentrer sans à priori sur celle de Lyne. (On se souvient de „Fatal attraction“ avec la très, très méchante et instable maîtresse, qui ennuie le gentil père de famille pour un petit écart de conduite.)

Tout d’abord, changement de décor, puisque l’action se déroule dans la banlieue de New York où vivent Constance (Diane Lane), son adorable mari (Richard Gere) et leur jeune garçon. mehr lesen / lire plus

Benoît Peeters et François Schuiten: LES CITES OBSCURES ONT 20 ANS

Chez Casterman, c’est un jour plus important que les autres. Un nouvel album de la série „Les Cités Obscures“ s’apprête à sortir en librairie, alors que Benoît Peeters et François Schuiten fêtent les vingt ans d’une série devenue mythique.

„La Frontière Invisible“ est le nouvel épisode de la série culte „Les Cités Obscures“. Entretien avec les auteurs belges.

A l’ombre des Cités

C’est l’effervescence chez l’éditeur Casterman. Benoît Peeters et François Schuiten sont dans les locaux pour les traditionnelles rencontres avec la presse. Dans ces locaux, où les journalistes ont le privilège de s’entretenir en tête-à-tête avec les auteurs, la table est envahie par les quatorze albums de la série des „Cités Obscures“. mehr lesen / lire plus

Forster Marc: Monster’s Ball

Avec „Monster’s Ball“, Marc Forster réussi un véritable coup de maître.

Halle Berry et Billy Bob Thornton s’accrochent l’un à l’autre comme deux noyés à leur bouée dans „Monster’s Ball“.

Revenir de nulle part

Dans la moiteur écrasante de la Géorgie, où vivent les Grotowski, il est presque naturel d’être raciste, tout comme il va de soit d’être maton dans les couloirs de la mort, à la prison d’Etat. Buck, le patriarche, sorte de caricature infâme du cow-boy Malboro en plus méchant et plus malade, l’était. Hank son fils, muré dans son implacable soumission familiale, l’est aussi. Sonny, le petit-fils, le devient à son corps défendant. mehr lesen / lire plus

Blain Christophe: Isaac Le Pirate – Les Glaces

Des voyages intérieurs dans le métro, des égarements amoureux d’un dessinateur sans talent, une rencontre entre deux couples autour du Décalogue, une épopée avec Harley et tueur en série et, pour finir, une nouvelle aventure d’Isaac le pirate.

CHRONIQUE BD

La rubrique à bulles bourgeonne déjà

Sous une grêle de nouveautés, il faudra dégainer vite pour être à la page. Imaginez que vous pensiez faire quelques économies pour vos vacances d’été, eh bien, c’est raté. Il ne vous reste qu’à ranger vos catalogues de voyages et à filer chez le libraire.

Peut-être vous faudra-t-il prendre le métro pour y aller. Dans ce cas, il vous est instamment conseillé de vous procurer „Métropolitain“ de Hyuna. mehr lesen / lire plus

Costa-Gavras: Amen

Après la polémique suscitée par son affiche, il est presque impossible d’aborder „Amen“ de Costa-Gavras sans son cortège d’opinions diverses.

Ricardo Fontana (Mathieu Kassovitz) face aux sourdes oreilles du Vatican.

Seuls contre l’indicible

Etait-il utile de prolonger le symbole de la croix catholique par les branches de la croix gammée? Etait-ce si important d’en faire tout un foin? A cela, sans vouloir prolonger le débat, on serait tenté d’ajouter qu’il est étonnant de voir une Eglise s’offusquer à ce point du détournement d’un symbole, alors qu’il est question du silence de cette dernière sur des faits bien réels.

Sujet délicat, s’il en est, pour Costa-Gavras, qui s’est fait une spécialité des thématiques engagées, mettant en scène des individus confrontés aux dérives des pouvoirs en tous genres et sous toutes les latitudes. mehr lesen / lire plus

Leconte Patrice: L’histoire de Marion

Si Patrice Leconte a réussi à éviter les pièges d’une histoire qui aurait pu être sordide, il est quand même tombé dans les filets d’un joli minois.

Rêver l’impossible? Qu’un beau jour le prince charmant, l’élu de son coeur viendra et que le monde sera beau.

Patrice Leconte, cinéaste ô combien prolifique avec un nouveau film chaque année, s’est toujours intéressé aux atmosphères particulières, aux mondes à part. Souvenez-vous de „La fille sur le pont“, ou encore de „Ridicule“. Il nous confronte chaque fois au choc d’un monde avec son propre imaginaire. Cette fois, il a choisi de revisiter, à sa manière, les bordels à froufrou des années quarante, avant que les prostituées ne se retrouvent définitivement sur les trottoirs et que les maisons closes le soient au sens propre après l’avoir été au figuré. mehr lesen / lire plus

de Oliveira Manoel: Je rentre à la maison

Avec „Je rentre à la maison“ Manoel de Oliveira aborde un sujet tragique avec beaucoup de fraîcheur.

Michel Piccoli apporte toute l’épaisseur nécessaire à son personnage.

Ballet quotidien

A la sortie d’une représentation du „Roi se meurt“, un vieil acteur à qui on ne la fait plus – admirable Michel Piccoli – est averti de la mort accidentelle de sa femme, de sa fille et de son beau-fils. Ses amis s’interrogent sur la manière dont le vieux brisquard va gérer cette terrible situation. D’aucuns pensent qu’il ne survivra pas longtemps à ce drame et qu’on ne le reconnaîtra plus en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. mehr lesen / lire plus

Scherfig Lone: Italian for Beginners

Si la metteuse en scène Lone Scherfig a choisi d’adopter les règles immuables du „Dogme“, son film „Italian for Beginners“ n’en est pas moins rempli de fraîcheur et de poésie.

O Sole Mio danois

Quelque part au Danemark, dans une petite ville perdue et si peu intéressante que la caméra ose à peine s’attarder dehors, un prêtre veuf remplace un autre prêtre veuf qui a perdu sa foi. Une coiffeuse passe de son salon à la chambre d’hôpital dans laquelle sa mère se meurt entre deux fugues, une boulangère désespère d’être aussi gauche alors qu’un ex-footballeur, beau gosse, perd son job de barman parce qu’il ne supporte pas l’autorité la vie banale, parfois blafarde dans un trou perdu que quelque rare événement égaie de temps à autre. mehr lesen / lire plus

CINEMA: Jonglerie avec les Anneaux de Tolkien

Faire un film à partir des 200.000 mots composant „Le Seigneur des Anneaux“ représentait un grand défi pour le réalisateur Peter Jackson. Après sept ans de travail, le film est sorti: mission accomplie.

Frodon

Oeuvre littéraire au succès international, „Le Seigneur des Anneaux“ demanda 14 années de travail acharné à son célèbre auteur, John Ronald Reuel Tolkien. Créé après le succès retentissant de „Bilbon le Hobbit“, sorti en 1937, cette trilogie fut publiée à partir de 1954 et connut immédiatement un succès dépassant toutes les espérances de l’éditeur.

Oeuvre gigantesque, touffue, ouverte à d’innombrables interprétations et jugée inadaptable au cinéma en raison de sa trop grande complexité, „Le seigneur des Anneaux“ a pourtant trouvé son réalisateur en la personne de Peter Jackson. mehr lesen / lire plus

Attal Yvan: Ma femme est une actrice

Dans „Ma femme est une actrice“ le public a l’impression d’être une petite souris, témoin de l’intimité du couple que forment, à la vie comme à l’écran, Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg.

Voir sa femme nue à l’écran

Charlotte et Yvan sont heureux. Il est journaliste sportif, elle est une actrice célèbre. Le joli sourire de Charlotte suffit à faire sauter les PV. Un simple coup de téléphone lui ouvre les portes des restos les plus branchés, même aux heures de grande affluence. Tout va pour le mieux, si ce n’est les quelques inconvénients inhérents à la célébrité: les gens qui vous arrêtent dans la rue, sans même un regard pour le compagnon, les rapports un peu faussés …

L’univers serein dans lequel évolue Yvan s’écroule le jour où il croise une connaissance qui ose les questions que tout le monde se pose: „Qu’est-ce que ça vous fait de voir votre femme toute nue à l’écran devant des milliers de gens, rouler des pelles à des mecs?“ Evidemment, tout le monde sait qu’au cinéma, tout se fait „pour du semblant „, mais la théorie fumeuse du quidam va laisser quelques orages électriques dans les neurones du pauvre Yvan. mehr lesen / lire plus

Miller Claude: Betty Fisher et autres histoires

„Betty Fisher et autres histoires“ de Claude Miller fonctionne comme un thriller émaillé de questions abyssalement profondes.

Notions de famille

Qu’est ce que l’amour maternel? Peut-on remplacer un enfant mort par un autre et éprouver de l’amour pour lui? La notion de morale est-elle une valeur fluctuante en fonction des situations … Tiré du roman de Ruth Rendell, „Un enfant pour un autre“, le film de Claude Miller nous place dans une situation inconfortable, celle de Betty (Sandrine Kiberlain), écrivaine à succès, jeune mère d’un petit Joseph de quatre ans, s’apprêtant à accueillir pour quelques semaines son inquiétante mère (Nicole Garcia). mehr lesen / lire plus