James Ponsoldt : The Circle

Le scénario diverge çà et là du livre, mais ces adaptations ne suffisent pas à faire de « The Circle » un film qui évoque les grandes questions éthiques et philosophiques de l’ère numérique. Comme le roman de Dave Eggers sur lequel il est basé, le film semble ne pas vouloir imaginer un finale adapté aux questions qu’il pose. Néanmoins, vous n’aurez pas vraiment envie de rallumer votre smartphone directement en sortant de la séance.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Exposition collective
 : Vanity Fair

L’exposition des deux artistes luxembourgeois Jerry Frantz et
 Sali Muller à l’Ikob d’Eupen a de quoi surprendre – de façon agréable – les visiteurs qui désirent se rendre en Belgique germanophone.

Drôle de lieu, cet Ikob. Ou bien est-ce qu’on imagine au Luxembourg bâtir un centre d’art contemporain à côté d’un hypermarché Carrefour, devant se partager la façade avec un solarium à pièces ? Mais ce qui pour le visiteur luxembourgeois peut avoir l’air d’une transgression du plus mauvais goût l’est beaucoup moins pour les habitué-e-s de ce lieu au cœur des Ardennes. C’est que derrière la façade peu prometteuse se cache un espace d’exposition comme on les aime : pas trop monumental pour étouffer le visiteur et sans chichis. mehr lesen / lire plus

Christopher Nolan
 : Perspectives dunkerquoises


Avec « Dunkirk », Christopher Nolan tourne le dos à la science-fiction pour se consacrer à la fresque historique. S’il reste fidèle à lui-même dans la narration, le film en devient tout de même un peu inconsistant.

Un effort civil et militaire désespéré est au centre de « Dunkirk ».

Épisode injustement méconnu de la Seconde Guerre mondiale, le transfert de quelque 300.000 soldats anglais et français de Dunkerque vers l’Angleterre marqua pour beaucoup le vrai début du conflit et la première grande frayeur de celui-ci. En effet, peu osèrent imaginer que les armées françaises et anglaises se feraient encercler dans la ville portuaire, ni qu’ils seraient forcés à se retirer. mehr lesen / lire plus

Élections communales : Peut mieux faire

La participation des étrangers aux élections communales est un sujet aussi essentiel que brûlant au Luxembourg. Le woxx a eu accès au bilan provisoire de l’Olai.

(Photo: wikimedia commons)

« Attention, il ne s’agit que de chiffres provisoires », met en garde Sandy Fournelle, chargée de communication auprès de l’Olai. Car en effet, le nombre exact des inscrit-e-s sur les listes électorales en vue des élections communales d’octobre ne sera connu que fin août, à cause des recours possibles (woxx 1433). Pourtant, celui-ci ne devrait pas beaucoup varier par rapport à celui dont on dispose d’ores et déjà, selon la porte-parole. mehr lesen / lire plus

Sarai Walker – (In)Visible

Une jeune femme américaine souffre de son obésité et se cache pour bosser pour un magazine destiné aux adolescentes – elle doit répondre au courrier des lectrices et les encourager à consommer un maximum de produits diététiques. Jusque là rien d’exceptionnel, ne serait-ce que les paradoxes inhérents à notre société contemporaine. Mais la vie de la protagoniste change de fond en comble le jour où elle est contactée par une mystérieuse association de protection des femmes qui la recrute. Avec ses nouvelles compagnonnes elle doit aussi affronter un groupe de terroristes féministes qui prennent leur revanche sur tous les machos de la planète. mehr lesen / lire plus

Enrico Lunghi – La collectionneuse d’anges

Qu’il aime bien mélanger ses écrits avec sa passion vécue pour l’art n’est rien de nouveau de la part d’Enrico Lunghi. Mais depuis son éviction malencontreuse du Mudam, il multiplie les interventions littéraires. « La collectionneuse d’anges » est un récit plutôt loufoque dans lequel un entrepreneur en pleine crise de la cinquantaine tombe amoureux d’une mystérieuse jeune femme qui sait convoquer des artistes morts depuis des siècles par le simple biais de son amour de l’art. Ce qui commence comme un polar se termine en une épiphanie tout à fait romantique – à croire que Lunghi s’est totalement entiché des nouvelles hantées de Théophile Gautier – à Venise. mehr lesen / lire plus

Cape Ettelbruck 
: Ratisser large

Carl Adalsteinsson a pris les rênes du Cape Ettelbruck en 2014. Depuis, le centre culturel au Nord du Luxembourg a constamment affiné son programme. Rencontre avec un océan de calme confronté à une période pleine de petites et grandes tempêtes.

Un bâtiment ultra-moderne pour une mission d’équilibriste : le Cape Ettelbruck. (PHOTO : ©Wikimedia)

Il ne se laisse pas, ou difficilement déstabiliser. Venu parler au woxx de sa nouvelle programmation dans une minuscule arrière-salle d’un bistrot à Kirchberg – pas dans les palais de verre, mais dans cette partie inconnue du grand public où l’on entrevoit par-ci et par-là que ce quartier fut jadis très rural – il ne cligne pas des yeux quand on le met devant la « Gretchenfrage » du moment : « Que retenez-vous du bilan intermédiaire des assises culturelles qui viennent de s’achever ?  mehr lesen / lire plus

Rietspopulismus: Wéi eng Mëtt?

Am Summer virun zwee Joer war et net méiglech se net blären ze héieren. Mee zënter se de Referendum „gewonnen“ hunn, ass et vermeintlech méi roueg ëm de „Wee2050/Nee2015“ ginn. Eng trügeresch Rou an där och e Kär Radikalisatioun läit.

(Foto: Screenshot „Wee2050/Nee2015″)

Ween sech langweilt an e verreenten Dag op Facebook well verbréngen, deem ass nëmmen unzeroden d’Säit vun „Wee2050/Nee2015“ unzeklicken, e klenge kriteschen Kommentar ofzeginn an dann e puer Minutten ze waarden. Zimlech séier kritt Der garantéiert e klengen oder gréisseren Shitstorm lassgetrëppelt. De Problem ass deen: duerno ass kee méi schlau ginn. Well: De Modus Operandi vun „Wee2050/Nee2015“ ass genee dat. mehr lesen / lire plus

Exposition collective
 : Dédoublages

« Double Coding » s’appelle une petite mais intéressante exposition collective à découvrir en ce moment au Mudam – où se croisent grands destins, culture(s) et ironie.

Les termes de code et de culture sont naturellement proches, et ce n’est pas pour rien. Chaque culture produit des codes qui lui sont propres et qui évoluent au fil du temps : que ce soit par un progrès naturel, par un détournement ou par un événement marquant qui change ou détruit même à tout jamais les codes – les deux éléments font partie d’une dynamique définie par la condition humaine.

Le choix de la curatrice Marie-Noëlle Farcy – qui a puisé dans les collections du Mudam pour l’occasion – s’est porté sur des artistes plutôt jeunes (enfin, presque tous ont la quarantaine, c’est aussi une histoire de perspective) et dont les modes d’expression sont pour le moins éclectiques. mehr lesen / lire plus

Laura Schroeder
 : Délivrance

Habemus metteuse en scène ! « Barrage », premier « vrai » long-métrage de la réalisatrice luxembourgeoise Laura Schroeder, est un changement de paradigme pour le cinéma luxembourgeois : un film d’auteur, certes austère, mais jouissant d’un langage cinématographique conséquent et original.

Thémis Pauwels dans le rôle de la jeune Alba sait tenir tête sans problème face à Isabelle Huppert et
Lolita Chammah.

« Barrage » raconte un épisode dans la vie de trois femmes liées par la filiation, mais désunies par les aléas de la vie. Il y a d’abord Élizabeth, une femme froide et distante à première vue, dévouée à 100 pour cent à la tradition familiale : celle de donner au monde d’excellents et d’excellentes joueurs et joueuses de tennis. mehr lesen / lire plus

Communales
 : Votants fantômes


La participation des étrangers aux communales reste un enjeu important pour la démocratie dans un pays à la démographie aussi particulière que le Luxembourg. Mais de là à prendre vraiment au sérieux le sujet, le chemin est long.

Le chiffre est tombé il y a une quinzaine de jours : 47,7 pour cent des résidents du Luxembourg n’ont pas la nationalité luxembourgeoise, selon le Statec. S’il n’est pas surprenant et qu’il reflète bien la croissance du pays, rares sont ceux qui l’associent directement à la question de la représentativité de la démocratie au Luxembourg. Déjà qu’en 2015, lors du désormais tristement célèbre référendum, 80 pour cent des Luxembourgeois avaient claqué la porte de l’accès au vote législatif à leurs voisins non-luxembourgeois, la participation aux communales en devient d’autant plus importante. mehr lesen / lire plus

Droit à l’information : droit dans le mur

Juste avant la pause d’été, la commission parlementaire en charge des médias a amendé le projet de loi « relative à une administration transparente et ouverte ». Ce lundi 17 juillet, ce sont les remarques du Conseil d’État qui ont été prises en compte. Si le texte a été purifié de maintes redondances et imprécisions techniques, les députés n’ont pourtant pas changé les principes généraux de cette loi – que le Conseil de Presse, ainsi que les syndicats de journalistes voient toujours comme largement insuffisante. Certes, avoir cette loi permettrait d’enfin effacer la honte luxembourgeoise d’être le seul pays européen (excepté Malte) à ne pas garantir le droit à l’information de ses citoyen-ne-s, mais encore faut-il qu’elle soit cohérente. mehr lesen / lire plus

Témoignage : La chasse a recommencé


Dès la fin de la période scolaire, c’est le retour à la triste tradition de la chasse à l’enfant par les autorités en charge de l’immigration. L’attention du woxx a été attirée sur un cas particulièrement affligeant.

Une famille bien intégrée sur la sellette des autorités luxembourgeoises. (Photo : ©Raoul Trentin)

« C’est la première fois que je me mêle d’une affaire pareille », assure Raoul Trentin, professeur de français au Lycée de Garçons à Esch. S’il a décidé de s’investir personnellement, c’est aussi parce que chaque matin, quand il entrait dans la classe de 7e dans laquelle sont scolarisés Greisi et Glendi, deux jeunes d’origine albanaise, il avait la peur au ventre : « J’étais toujours anxieux de voir s’ils étaient toujours là ». mehr lesen / lire plus

Justice fiscale
 : Entre le marteau et l’enclume

L’étau se resserre petit à petit autour des systèmes mis en place entre multinationales et gouvernements consentants au manège fiscal, avec le programme Accis de l’Union européenne et des avancées significatives dans le dossier Panama Papers.

Jusqu’ici cacher son argent dans les paradis fiscaux a été un jeu d’enfant. (Photo : ©flickr)

En matière d’effet d’annonce suivi de rétractations élusives, le ministre des Finances luxembourgeois Pierre Gramegna n’est pas le seul spécialiste. Il se trouve même en excellente compagnie, comme s’en plaint Lisa Paus, la porte-parole des Verts allemands en matière de politique fiscale. Dans un communiqué récent, le quatrième parti du parlement allemand pointe du doigt les actions de son ministre des Finances, le très puissant et redouté Wolfgang Schäuble. mehr lesen / lire plus

BIL : la légende continue

La rumeur courait déjà avant les dramatiques changements géopolitiques dans le Golfe – et surtout l’isolation du Qatar sur instigation de l’Arabie saoudite, qui domine le Conseil de coopération du Golfe unissant les pays de la région, en fait une sorte d’UE composée de théocraties oligarchiques. Mais depuis quelques jours, on connaît le potentiel acheteur des quelque 90 % de parts de la BIL (le reste étant toujours dans les mains de l’État luxembourgeois) que le fonds Precision Capital (directement lié à la monarchie qatarie) avait rachetées en 2011 – lorsque l’ancien groupe Dexia-BIL tanguait sur les vagues de la crise financière mondiale. mehr lesen / lire plus