Élections communales : Contrastes


Pour notre série sur les élections communales, le woxx propose de faire le tour des communes importantes, mais pas uniquement. Esch-sur-Alzette, la métropole du fer, est la première dans notre viseur.

Marché matinal d’Esch – un mélange de cultures et de classes. (Photo : woxx)

Il suffit d’une petite balade le matin sur la place de l’Hôtel de Ville pour s’en rendre compte : Esch est une ville pleine de contrastes. S’y côtoient pêle-mêle les migrants fraîchement arrivés, ceux qui sont ici depuis des générations, les docteurs et avocats, les frontaliers, des gens qui n’ont sûrement pas fermé un œil la nuit dernière et ceux qui partent pour une journée de travail avec les batteries rechargées à fond. mehr lesen / lire plus

Cours de langue : Kartheiser flippe, Braz et Meisch calment

C’était une des dispositions les plus critiquées par l’ADR dans la nouvelle loi sur la nationalité, en vigueur depuis mars : celle qui autorise les résidents qui vivent depuis plus que 20 ans au pays à obtenir la nationalité en suivant au moins 24 heures de cours de luxembourgeois. Déjà à l’origine une sorte de concession aux vaillants linguistico-identitaires, cette règle ne saurait pourtant calmer les ardeurs de Fernand Kartheiser. Le député populiste de droite a voulu savoir du ministre de la Justice et de celui de l’Éducation nationale combien de personnes avaient profité de cette mesure et comment se dérouleraient ces cours – mais surtout quelles seraient les conséquences si un étranger osait les sécher. mehr lesen / lire plus

Urban art
 : Musée à 
ciel ouvert

La quatrième édition du Kufa’s Urban Art Festival dépasse pour la première fois les frontières de la ville d’Esch pour se manifester un peu dans tout le pays et en Grande Région. Sinon, le festival est surtout une belle occasion de voir le travail des artistes urbains de près.

Okuda devant son travail à venir au rond-point
Um Däich à Esch. (Photos : woxx)

On connaît le phénomène que nous ont décrit nos connaissances tatouées : dans la plupart des cas, ce n’est pas au premier qu’on s’arrête. Au contraire, une première image est souvent le point le départ d’une œuvre entretenue et poursuivie tout au long de l’existence. mehr lesen / lire plus

Virginie Despentes : Vernon Subutex (tome 3)

Attendu en février-mars, le dernier tome de la saga autour de l’ancien disquaire déglingué devenu clodo puis gourou vient enfin d’apparaître dans les bacs des libraires. Alors que le premier tome s’apparentait plutôt à une mise en place des différents protagonistes et narrait la déchéance sociale de l’antihéros, le deuxième allait plus loin pour décrire comment la communauté précaire et isolée qui s’était massée autour de Subutex tenait de l’illusoire. Avec le dernier tome, c’est carrément l’épiphanie pour la joyeuse bande. Elle a trouvé un mode de vie en organisant des « convergences » – en fait des soirées DJ un peu spéciales où Vernon mixe de la musique avec des vagues subliminales jadis enregistrées par son ami et rock star Alex Bleach, décédé depuis – et comme tout plan qui marche, il se met à foirer. mehr lesen / lire plus

Fred Vargas : Quand sort la recluse

Le Vargas nouveau est arrivé ! Les fidèles lectrices et lecteurs se rappelleront que la fin de l’avant-dernier tome, « Temps glaciaires », abandonnait le commissaire Adamsberg dans un petit bled de pêcheurs en Islande dont il avait fait son nouveau domicile. Le neuvième tome de la série qui lui est consacrée va certainement faire plaisir à ses inconditionnels. Même si cette fois, la famille des Adamsbergophiles ne risque pas de s’élargir. Cela est dû à une entrée en matière un peu fastidieuse où le commissaire expédie la résolution d’un meurtre à la va-vite sans que la véritable intrigue commence. C’est à partir de la centième page que la recluse entre finalement dans la danse. mehr lesen / lire plus

Droit du travail : Reclassés dans le nirvana

Depuis que la nouvelle loi sur le reclassement est entrée en vigueur, les lignes ont bougé dans un dossier déjà très empoussiéré. Pourtant, selon l’OGBL, la réforme a aussi apporté de nouveaux problèmes.

(Photo : Bildquelle : publicdomain.net)

D’emblée, Carlos Pereira – membre du bureau exécutif de l’OGBL – a posé les jalons : « Le reclassement, c’est un dossier extrêmement indigeste. C’est même plus complexe que celui des retraites. » Et c’est vrai : un salarié qui par accident ou maladie se retrouve reclassé, qu’il soit interne ou externe, est confronté à pas moins de six administrations différentes (Caisse nationale de santé, médecine du travail, caisse de pension, Centre commun de la Sécurité sociale, Adem et Service santé et sécurité au travail) dépendant de trois ministères (Sécurité sociale, Travail et Santé). mehr lesen / lire plus

La justice européenne met fin à la piraterie

Même si la discussion sur les plateformes P2P comme « The Pirate Bay » (un site suédois, le plus actif et le plus connu) est presque aussi vieille que l’internet, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient enfin d’établir des règles claires. Et celles-ci ne sont pas dans l’intérêt des utilisateurs de « torrents », malgré ce que proposait entre autres The Pirate Bay. Cités d’abord devant la justice néerlandaise par la Stichting Brein, une fondation de défense des droits d’auteur, deux fournisseurs d’accès (Ziggo et XS4ALL – dont les utilisateurs sont en grande partie des assidus des « torrents ») se sont retrouvés au Kirchberg. mehr lesen / lire plus

Exposition collective : Summer Follies

Pour meubler son été, la galerie Zidoun-Bossuyt ne fait pas dans la dentelle et montre une ribambelle d’artistes internationalement reconnus – mais avec des œuvres de qualité inégale.

(Photos : © Zidoun-Bossuyt)

L’entrée en matière se fait sur un air de déjà-vu. Et ce n’est pas étonnant, vu que la sculpture monumentale qui attire le visiteur n’est de personne d’autre que Tony Cragg, dont la rétrospective vient de se terminer au Mudam. Baptisée « Spring » et faite entièrement de bois, l’œuvre démontre à nouveau l’extraordinaire empathie qu’a développée Cragg pour toutes sortes de matières. Et introduire le bois dans ces structures n’est sûrement pas si simple. mehr lesen / lire plus

BEPS : justice fiscale avec beaucoup de réserves

Grande opération de communication ce jeudi pour la signature par le Luxembourg de l’instrument multilatéral BEPS (Base Erosion and Profit Shifting) de l’OCDE. Alors que les ONG spécialisées doutent de l’efficacité de cet instrument (entre autres parce que les pays du Tiers Monde n’en profitent pas), le gouvernement luxembourgeois continue de se mettre en avant comme étant à la pointe de la lutte contre les inégalités fiscales. Le problème est dans les détails : chacun des 70 pays signataires a le droit d’émettre des réserves quant à l’application du BEPS. Ce n’est pas dans le communiqué officiel, mais le grand-duché se trouve en tête des récalcitrants avec pas moins de 71 pages dans lesquelles le pays explique quelles parties de la convention il compte exécuter et comment. mehr lesen / lire plus

François Ozon
 : Dédoublement

« L’amant double », le nouveau film de François Ozon, est un thriller érotique qui rend hommage au film noir autant qu’au cinéma de Lynch – et surtout un film très réussi.

La question est : qui est en train de voir double ?

Quand Chloé sonne à la porte du psychothérapeute Paul Meyer, elle a déjà une grande odyssée de souffrances derrière elle. Ce n’est pas uniquement son esseulement chronique qui la taraude, mais surtout des maux de ventre inexplicables. En dernière instance, les spécialistes n’ayant rien trouvé, elle pense que son problème pourrait provenir d’un mal-être psychique. Et ça marche, même mieux qu’elle ne l’aurait imaginé. mehr lesen / lire plus

Juncker et la commission Pana : un air de déjà-vu

C’était un « showdown » annoncé : le passage du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devant la commission d’enquête Pana. Et ses adversaires étaient bien préparés, surtout les Verts qui avaient publié une étude au préalable sur les décisions de Juncker lorsqu’il était encore ministre des Finances et premier ministre luxembourgeois – un papier qui n’était en fait que du réchauffé pour ceux qui connaissent le dossier. Et comme pour y répondre Juncker n’a lui aussi pas dit grand-chose de nouveau… Frappé d’amnésie depuis qu’il bosse à Bruxelles, il a prétendu ne pas se souvenir de certains détails concernant les pressions supposément exercées par le Luxembourg  contre l’abandon du secret bancaire. mehr lesen / lire plus

Luxembourg-Madère : le démenti

Jean Asselborn a démenti les propos tenus par le secrétaire aux Finances de Madère devant la commission Pana. D’après celui-ci l’ambassadeur luxembourgeois aurait fait un tour dans l’île pour démarcher des banques et des entreprises, après la décision en 2011 de la zone franche de Madère de commencer à imposer les firmes qui y sont implantées. Une petite explication entre collègues européens serait peut-être de mise.

mehr lesen / lire plus

Politique culturelle : Stratégie du choc

La privatisation rampante du patrimoine culturel a de nouveau choqué quand il est apparu qu’une partie du processus d’embauche du nouveau directeur du Mudam a été confiée à Deloitte. Pourtant, ce n’est qu’un symptôme de plus d’une évolution qui a commencé avec le DP au ministère de la Culture.

(Photo : flickr/Sébastien Wiertz)

Pendant que le « Who’s Who » de la scène culturelle se pavanait à la Biennale de Venise, une petite annonce paraissait au grand-duché, signalant que le processus d’embauche pour le directeur du Mudam était bien lancé. Les personnes intéressées par le poste étaient priées d’envoyer leur CV à un certain Adriano Picinati di Torcello, qui travaille pour le « Big Four » Deloitte. mehr lesen / lire plus

Graffiti/peinture : Stick to it !


La galerie Nosbaum Reding explore le terrain, encore plutôt vierge, de l’art urbain transposé à l’intérieur – en donnant une exposition solo à l’artiste luxembourgeois Stick.

La situation est un peu cocasse : en plein centre-ville de Luxembourg où se trouve la galerie, tout est léché comme il se doit pour une cité qui place les touristes – riches de préférence – avant ses habitants. Bref, un cadre dans lequel le temps de survie de graffitis ou de tags est très limité. Le street art, on l’accroche donc désormais sur les murs des galeries.

Et même si le titre de l’exposition de Stick, « Touche du bois », évoque plutôt les couleurs naturelles – et fait un clin d’œil à la superstition -, les couleurs montrées sont plutôt criardes. mehr lesen / lire plus

Ry Russo-Young : Before I Fall

Même si l’idée de reprendre le thème du classique « Groundhog Day » (« Un jour sans fin ») pour en faire une autre histoire peut paraître attrayante à première vue, le film rate amplement sa cible : moralisant, pathétique et situé dans une société américaine ultra-esthétisée, « Before I Fall » est une fois de plus la preuve que même les meilleurs concepts peuvent foirer.

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus