Alexander Payne : Downsizing

Le plaisir de voir des monstres sacrés comme Matt Damon, Kristen Wiig, Christoph Waltz ou encore Udo Kier dans un scénario original et utopiste ne dure malheureusement pas. Après une mise en bouche assez excitante, le scénario vire à l’eau de boudin. Dommage !

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Porträt: „Mäi léiwen Dan …“ (4/4)

Eise leschten Deel vun der Webserie setzt sech mat der Zäit no de Studien auserneen: Während mir an d’Beruffsliewen mol méi, mol manner gutt eragestolpert sin, hues du lues a lues d’Schlappe verluer… a mir dech aus den Aaen.

Kapitel 4: Suen

Suen waren dat lescht wat eis zesummegehalen huet. (©woxx)

 

Ëmbréch gehéieren zum Studenteliewen dozou, an dee leschten ass oft net nëmmen deen definitivsten, mä och gär dee schwéiersten. Et ass keng einfach Zait, mä dofir eng, an där ee gäre feiert. Et huet ee schliesslech elo och seng eege Suen a ka seng Féiss ënnert sengem eegene rabbelegen Ikea-Dësch ausstrecken. mehr lesen / lire plus

Henri Wehenkel : Entre chien et loup

Faire revivre les oublié-e-s de la Seconde Guerre mondiale, ces personnes qui se sont retrouvées dans les engrenages de la collaboration à un moment ou un autre et qui souvent ont dû faire de lourds choix : telle est l’ambition, réussie, du nouveau livre de Henri Wehenkel.

« Notre choix était arbitraire, les résultats seuls comptaient. Notre but était d’explorer la zone de frontière entre résistance et collaboration pour définir les enjeux et non pas faire des statistiques et de compter les Bons et les Méchants en mélangeant les genres et les statistiques. La méthode utilisée était celle du pêcheur à la ligne qui jette son hameçon là où il soupçonne la présence de poissons », explique l’auteur dans l’introduction de son livre. mehr lesen / lire plus

Arnaldur Indridason : La femme de l’ombre

Deuxième volet de la trilogie de l’auteur de polars Indridason sur l’occupation américaine de l’Islande, « La femme de l’ombre » est une plongée remarquable dans le climat de méfiance qui s’était installé sur l’île durant ces années noires.

Si Arnaldur Indridason est surtout connu pour sa série de polars mettant en scène le – forcément – neurasthénique commissaire Erlendur Sveinsson (14 titres au total), son écriture a pris un tournant avec la « Trilogie des ombres » dont le deuxième volume vient de paraître en traduction française. Sous l’occupation américaine de l’Islande, le couple mal assorti d’enquêteurs (d’un côté un flic islandais, de l’autre un Canadien aux racines islandaises mais travaillant pour la police militaire des Alliés) est confronté à deux meurtres. mehr lesen / lire plus

Histoire(s) : Mir sinn och elo nach net all Helden

En cette année électorale, il semble que le gouvernement n’aime plus remettre en question le « master narrative » de la Seconde Guerre mondiale. Pour des raisons politiques, le progrès scientifique est nié.

(Photos : Wikipedia)

« Titre racoleur », « pas une étude historique » sont les termes dans lesquels le premier ministre Xavier Bettel a décrit un article de Mil Lorang paru dans le Tageblatt du 1er décembre 2017, dans sa réponse à une question parlementaire de Franz Fayot qui demandait si « la recherche sur les Luxembourgeois enrôlés de force » ne devrait pas être approfondie. L’article en question, « Als die Luxemburger Armee das Land verließ – Wie Luxemburger in Osteuropa zu Teilnehmern am Judenmord wurden », ne comporte en effet, comme Bettel le souligne, aucun élément nouveau sur les 15 Luxembourgeois membres du « Polizei-Reserve-Bataillon 101 », impliqué dans l’exécution de Juifs polonais dans la région de Lublin et plus tard dans la déportation de ces derniers vers les camps d’extermination. mehr lesen / lire plus

Fabriques d’église : le Fonds y est

Vraie réussite ou victoire à la Pyrrhus ? Après le passage à la Chambre des députés cette semaine de la très controversée loi sur les fabriques d’église, les opinions divergent. Tandis que le Tageblatt, redevenu aussi un peu le bon soldat du LSAP, a consacré pas moins de deux unes triomphantes à ce sujet et proclamé qu’avec cette étape « la séparation entre l’État et l’Église est consommée », d’autres restent plus sceptiques. À l’instar des athéistes et agnostiques de l’AHA, qui dans un communiqué félicitent le gouvernement d’un pas dans la bonne direction, mais remarquent que « l’état idéal des choses » n’est pas encore atteint. mehr lesen / lire plus

Literatur
: Tödliches Exil

Die Abtei Neumünster hat sich mit „Ich gehöre nirgends mehr hin! Stefan Zweigs Schachnovelle – eine Geschichte aus dem Exil“ eine großartige Ausstellung geleistet, die weit über den Horizont des posthumen Meisterwerks hinausreicht.

Die „Schachnovelle“ gehört seit ihrer Veröffentlichung Anfang der 1940er-Jahre in Brasilien – der letzten Zuflucht Zweigs und seiner zweiten Ehefrau Lotte – zu Recht zum literarischen Kanon. Mit der Metapher des Schachspiels, das zur Obsession und zur Persönlichkeitsspaltung des Protagonisten Dr. B führt, gelang es dem Schriftsteller, die Gräuel der Nazi-Schergen in seiner österreichischen Heimat heraufzubeschwören, ohne sie plastisch darzustellen. Horror in absentia sozusagen, und für Zweig das ihm gemäße Verfahren, sich mit dem Erlebten und dem ihm Zugetragenen auseinanderzusetzen. mehr lesen / lire plus

Joe Wright : Darkest Hour

Même si vous êtes sceptiques par rapport aux biopics historiques, allez voir « Darkest Hour ». La performance de Gary Oldman en Winston Churchill torturé, arrogant, solitaire mais tellement fondateur d’espoir face à la menace nazie est une des plus fulgurantes jamais réalisées. Et puis vous savez comment l’histoire se termine.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Paul Nirvanas : Psychiko

« Psychiko », considéré comme le premier polar grec, vient d’être réédité aux éditions 10/18 : l’occasion de retrouver une période révolue tout en savourant la langue et le récit de Paul Nirvanas.

Rééditer des ouvrages tombés justement ou injustement dans l’oubli peut être un risque éditorial. Mais en cas de réussite, ce n’est pas uniquement l’auteur qui ressuscite, mais toute une époque tombée aux oubliettes. C’est le cas avec « Psychiko » de Paul Nirvanas. Considéré comme le premier polar grec (paru en feuilleton en 1928), le titre se réfère à un quartier malfamé d’Athènes où une jeune femme vient de se faire sauvagement assassiner. mehr lesen / lire plus

Luxleaks : Diviser pour mieux régner

Surprise à la Cour de cassation jeudi matin : tandis que le jugement d’Antoine Deltour est cassé et renvoyé en appel, celui de Raphaël Halet est confirmé. En même temps, PricewaterhouseCoopers se retrouve sur le banc des accusés à Metz.

À partir de maintenant, les chemins d’Antoine Deltour…

Il faisait encore nuit ce jeudi matin sur le parvis de la Cité judiciaire quand les premiers soutiens aux lanceurs d’alerte et les médias de la Grande Région ont commencé à se rassembler. La dernière mobilisation pour Antoine Deltour et Raphaël Halet, comme le pensaient la plupart des personnes présentes, s’est révélée n’être que le prélude à de nouveaux procès. mehr lesen / lire plus

Portrait: Mäi léiwen Dan… (3/4)

Mäi léiwen Dan … elo sinn ech schonn um drëtte Kapitel vun dëser Serie, an ech muss feststellen, d’Leit (oder hier Clickzuelen zumindest) wëllen de Rescht och wëssen. Gutt, en marche comme dirait l’autre.

Eng Foto vu Sprëtzen, déi den Dan der woxx zur Verfügung gestallt hat, fir een Artikel z’illustréieren.

Kapitel 3: Setting Sun

Mäi léiwen Dan… wéi mer bis op der Uni oder besser den Unie waren, huet sech munches geännert. Fir eis, Groussstadkolleren, eidel Konten, nei Welten a Studenteliewen. Fir dech, wuel deng éischt Zäit mat enger voller Tâche als Junkie. Et muss ëm deen Dréi gewiescht sinn, wéi s du an d’M. mehr lesen / lire plus

Alternativer Hip-Hop
: Komische Fische


Dass man es bei „Käptn Peng und die Tentakel von Delphi“ nicht mit einem weiteren beliebigen Hip-Hop-Act zu tun hat, verrät allein schon der Name. Was sich hinter diesem verbirgt, ist eine äußerst versatile Musikgruppe, die sich nicht scheut, auch komplexe Inhalte vorzutragen.

Peng! Da kommen schon die Tentakel!

Beim „Food for Your Senses“-Festival im Jahre 2013 waren sie eines der Highlights, nun kehren sie nach Luxemburg zurück: Käptn Peng und die Tentakel von Delphi. Dass Hip-Hop nicht mit Ghetto-Rap, Knarren, Drogen und sexistischen Texten gleichzusetzen ist, ist an sich nichts Neues. Schon seit Jahrzehnten gibt es in Amerika wie in Europa auch für den Sprechgesang eine alternative Szene abseits des Mainstreams. mehr lesen / lire plus

Luxleaks : ça passe ou ça casse

Demain aura lieu la délibération de la Cour de cassation dans le procès Luxleaks. En même temps, un autre procès se déroule à Metz, avec PricewaterhouseCoopers (PWC) sur le banc des accusés.

Remercier les lanceurs d’alerte : pas sûr que le gouvernement et la justice le voient du même œil. (© woxx)

Par rapport aux procès Srel ou Bommeleeër, la justice luxembourgeoise a été extrêmement rapide pour en finir avec le procès Luxleaks et avec les lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet, tout comme avec le journaliste Édouard Perrin. Moins de quatre ans après les révélations du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), on n’attend que la Cour de cassation. mehr lesen / lire plus

Éric Barbier : La promesse de l’aube

Le fait que la poule fasse partie des derniers descendants des dinosaures prend tout son sens avec la mère-poule-tyrannosaure jouée par Charlotte Gainsbourg. La biographie filmée mise tout sur l’oppression par l’amour maternel du jeune Romain Kacew, qui deviendra Romain Gary – en le présentant comme un aventurier malgré lui et en délaissant les nuances qui en ont fait un écrivain majeur. Un beau téléfilm, mais sans plus.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Politique culturelle : Providence

La nomination de Carole Lorang à la direction du Théâtre municipal d’Esch est la première bonne nouvelle de l’année culturelle. Pourtant, elle n’indique nullement des changements sur le plan général.

(Photos : Wikimedia)

Celles et ceux qui suivaient le dossier en coulisses étaient au courant de la candidature de Carole Lorang depuis des mois, et pas mal dans le groupe des initié-e-s espéraient ardemment que le choix des édiles communaux se porterait sur elle. Pour plusieurs raisons : non seulement une femme directrice de théâtre est toujours une bonne chose, surtout au Luxembourg où la gent féminine est plutôt rarement vue à la barre des institutions culturelles, mais surtout parce que Carole Lorang vient du métier. mehr lesen / lire plus