HISTORY: Sapiens: A Brief History of Humankind

In his recently published book, Yuval Noah Harari browses through hundreds of thousands of years of human history – and asks questions his colleagues seldom ask. The woxx talked to him during his European book presentation tour.

Yuval Noah Harari, 38, teaches history at the Hebrew University of Jerisalem. His book « Sapiens: A Brief History of Humankind », published in Hebrew in 2011, has already been translated into a dozen of languages.

 

Your book covers pretty much the entire humankind’s history, and even suggests what may happen to us humans next. It also goes beyond history to talk a lot about science, and biology in particular. mehr lesen / lire plus

CARICATURE: M’accorderez-vous cette danse ?

Le couple franco-allemand n’est peut-être plus le moteur de l’Europe, alors que la balance de l’Union semble pencher vers d’autres combinaisons et que l’euroscepticisme progresse dans les deux pays. Son importance historique est néanmoins évoquée dans une exposition de caricatures, qui nous invite à nous interroger sur nos préjugés.

Illustration : « Marianne et Germania ou la grande valse de la réconciliation », par Tomi Ungerer.

« Alors, euro ? », susurre une Angela Merkel détendue, allongée au côté d’un Nicolas Sarkozy qui s’est « [donné] jusqu’au bout », selon la légende de ce dessin de Delambre pour « Le Canard enchaîné ». C’est donc à une histoire d’amour – quelquefois vache – que nous convie l’exposition « Paarlauf – Pas de deux », en retraçant à travers une centaine de dessins de presse la relation franco-allemande depuis l’après-guerre. mehr lesen / lire plus

RECHERCHE BIO: « Avec les fermiers, pour les fermiers et chez les fermiers »

Raymond Aendekerk est le directeur de l’Institut fir biologesch Landwirtschaft an Agrarkultur (IBLA). Il fait le point pour le woxx sur la recherche bio au grand-duché.

Raymond Aendekerk, 53 ans, est un écologiste bien occupé : ingénieur agronome chez Natur & Ëmwelt – Fondation Hëllef fir d’Natur, il est échevin vert de la commune de Betzdorf, directeur de l’IBLA et exploite un petit verger bio.

woxx : Quel est l’historique de l‘IBLA ?

Raymond Aendekerk : Il a été créé en 2007 sur le modèle du FIBL suisse, un institut pionnier dans la recherche bio, fondé dès 1973. J’y avais déjà des contacts, et j’ai pensé que c’était le bon moment pour une structure similaire ici : j’ai donc affrété un minibus avec des fermiers bio luxembourgeois, et nous nous sommes rendus en Suisse, à Frick, pour bénéficier pendant deux jours de l’expérience du FiBL. mehr lesen / lire plus

NURI BILGE CEYLAN: A moi la Palme !

Après deux Grands Prix et un Prix de la mise en scène à Cannes, le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan a atteint cette année la consécration avec « Winter Sleep ». Le film est habilement troussé, mais convaincra moins le spectateur que les jurés.

Photographie impeccable pour « Winter Sleep » dans des intérieurs somptueux.

Il a tout pour lui, Aydın. Ex-acteur à la retraite, il délègue la gestion de ses biens immobiliers à un homme de main tout en se consacrant à la rédaction hebdomadaire d’un éditorial sarcastique pour une feuille de chou de sa région, la Cappadoce, au centre de l’Anatolie. mehr lesen / lire plus

ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE OUVERT: Le soufflé retombe

Annoncés comme une révolution dans l’éducation, notamment pour les plus défavorisés, les MOOC* sont-ils en train de s’essouffler sous la pression du néolibéralisme ? Malgré un dynamisme toujours réel, certains événements récents semblent le confirmer.

Identité vérifiée oui, mais quelle est donc la valeur réelle des certificats payants délivrés par les MOOC ?

Au coeur de l’été, le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur français a publié un appel à manifestation d’intérêt plutôt étrange : il s’agit de transférer la gestion et l’animation de « France Université Numérique » (FUN – voir woxx 1255) à un groupement d’établissements d’enseignement supérieur.

La surprise a été vive parmi les grandes écoles et universités participant à la plate-forme de MOOC française. mehr lesen / lire plus

La viticulture bio progresse

(ft) – Un bon cru 2014, c’est ce qu’ont promis l’Institut fir biologesch Landwirtschaft an Agrarkultur (IBLA) et les vignerons bio lors d’un point presse qui s’est tenu ce mercredi. Grand sujet de satisfaction, la surface de vignes exploitées en agriculture biologique a augmenté l’année dernière de 10 hectares pour atteindre actuellement environ 45 hectares – soit 3,5 pour cent de la surface viticole grand-ducale. Sachant que ce chiffre est de 8 pour cent en France et de 7 pour cent en Allemagne, le secteur a encore une belle marge de progrès. Si la mise en culture de variétés de vigne résistantes aux champignons a permis d’améliorer la diversité des cépages et leur robustesse, la quasi-absence de gel l’hiver dernier a mis à mal les ceps en raison de la prolifération inhabituelle d’insectes. mehr lesen / lire plus

COURS DE LUXEMBOURGEOIS: Un été intensif

Chaque année, les cours intensifs de langue luxembourgeoise proposés en été par l’association Moien sont plébiscités par un public de plus en plus nombreux. Pour explorer les raisons de ce succès, le woxx s’est plongé dans leur atmosphère studieuse.

Les cours intensifs d’été de langue luxembourgeoise proposés par l’association Moien rencontrent un franc succès chaque année.

« Mir fänke mat engem Exercice un. » Le ton est donné : tous sont ici pour travailler, et l’enseignante, Danielle Laschet, 56 ans, a bien l’intention d’en profiter pour transmettre son savoir. Il est neuf heures précises en ce mardi de juillet, dans cette salle du centre culturel de Dippach où une quinzaine de personnes ont pris place. mehr lesen / lire plus

ÉGYPTOLOGIE: Par-delà l’au-delà

La fascination pour l’Egypte gagne la Grande Région, à la faveur des travaux de restauration du musée égyptologique de Turin, avec l’exposition « Egypte : Dieux. Hommes. Pharaons ».

Sarcophage intérieur de Tapeni, fille du grand prêtre d’Amon. Troisième période intermédiaire, 25e dynastie (712 – 665 av. J.-C.). A l’arrière : momie de Tapeni.
(Photo : © Weltkulturerbe Völklinger Hütte / Wolfgang Klauke)

Un écrin pour le moins incongru, c’est ce qui pourrait venir à l’esprit à l’évocation d’une exposition dédiée à l’Egypte antique dans la salle des soufflantes – machines destinées à fournir l’air de combustion des hauts fourneaux – d’une ancienne usine sidérurgique. mehr lesen / lire plus

Poésie : Une voix luxembourgeoise qui porte

Trente ans de poésie, c’est ce que propose l’épais recueil « Le travail de la baleine », consacré au poète Jean Portante et paru aux éditions Phi. Une occasion rare de plonger de manière quasi exhaustive dans l’univers d’un auteur luxembourgeois qui a su rayonner au-delà des frontières nationales.

Depuis 1983, Jean Portante « effaçonne » une œuvre poétique appréciée et traduite tant en Europe qu’en Amérique latine. Ce recueil nous en propose l’essentiel.

Il n’est pas rare que la poésie en langue française suscite chez certains des peurs ataviques, tant elle leur rappelle de pénibles heures passées à théoriser les formes classiques ou les subtilités de la versification. mehr lesen / lire plus

Sexe, drogues et PIB

(ft) – Le nouveau système européen des comptes nationaux et régionaux, dit SEC 2010, a récemment fait couler beaucoup d’encre : le gouvernement italien a annoncé en mai son intention de l’appliquer à la lettre et d’inclure les activités illégales, comme le trafic de stupéfiants et la prostitution, dans son calcul du produit intérieur brut (PIB). Un moyen comme un autre de retrouver furtivement quelques points de cette drogue dure qu’on nomme croissance. Le Luxembourg s’apprête à rectifier ses statistiques économiques de la même manière, comme le révèle une récente étude du Statec, qui chiffre également l’impact de l’économie illégale. La contrebande d’alcool ou de tabac étant apparemment négligeable au grand-duché, seuls le trafic de drogues et la prostitution ont été comptabilisés ; ils représenteraient environ 0,23 % du PIB – une contribution « comprise entre celles de la branche ‘agriculture, sylviculture et pêche’ (0,30 %) et ‘coiffure’ (0,21 %) ». mehr lesen / lire plus

DIAO YINAN: Noir comme un feu d’artifice

Les ingrédients d’un polar des plus classiques dans le chaudron d’une Chine oppressante, c’est la recette de « Black Coal », un des films les plus attendus cette année après son triomphe à la Berlinale.

Femme fatale au premier plan et détective flou à l’arrière : un classique du film noir et une image récurrente de « Black Coal ».

Une ville industrielle de Mandchourie, en 1999. Les restes d’un corps sont découverts dans le convoyeur d’une usine de charbon, puis ailleurs dans toute la province. L’inspecteur Zhang enquête, mais une interpellation musclée qui dérape l’expédie à l’hôpital et l’empêche de boucler le dossier. mehr lesen / lire plus

INSTITUTIONS EUROPÉENNES: La solidarité, un projet européen

Vassilis Sklias est le président du syndicat European Public Service Union – Cour de justice. Pour le woxx, il évoque son engagement syndical et parle du statut des fonctionnaires européens au grand-duché.

Vassilis Sklias, 62 ans, de nationalité grecque, interprète retraité de l’Union européenne, réside au Luxembourg depuis 1982. Il a participé fin 2013 à la création de la section luxembourgeoise du parti grec Syriza, est membre de Déi Lénk et préside le syndicat EPSU-CJ.

woxx : Pouvez-vous retracer brièvement votre parcours professionnel ?

Vassilis Sklias : Je suis arrivé au Luxembourg en 1982, au départ comme interprète free-lance, pour devenir par la suite agent contractuel puis fonctionnaire. mehr lesen / lire plus

MATHIEU AMALRIC: Désentravez le prévenu

Dans « La chambre bleue », Mathieu Amalric propose sa vision du thème des amants diaboliques, cher à Simenon, avec une maîtrise cinématographique exemplaire.

Femme fatale, amant manipulateur, les deux ou rien de tout cela ?

Les romans de Georges Simenon semblent être une source inépuisable d’inspiration pour les cinéastes. Bien qu’on y retrouve souvent les mêmes sujets, la maestria du romancier belge réussit toujours à éviter la monotonie. Il en va de même pour « La chambre bleue », qui pourrait n’être qu’une énième banale histoire d’adultère mais qui se révèle une plongée fascinante aux tréfonds de l’âme humaine.

Le film s’ouvre sur une longue séquence où deux amants, Julien Gahyde (Mathieu Amalric) et Esther Despierre (Stéphanie Cléau, sa compagne à la ville) échangent des banalités amoureuses après l’étreinte. mehr lesen / lire plus

AGRICULTURE BIO: On retrousse les manches !

Dans le cadre de la finalisation du plan de développement rural 2014-2020 et peu avant la foire agricole d’Ettelbruck ce week-end, trois organisations oeuvrant en faveur de l’agriculture biologique ont appelé lundi dernier les producteurs luxembourgeois à relever le défi du bio. Leur mot d’ordre : « Mir wëlle biologesch viru kommen ».

Un « optimisme réservé » : les associations bio espèrent un sursaut de la filière après quelques avancées réglementaires.

Avec environ 160 euros par consommateur et par an, le Luxembourg se situe dans le peloton de tête des achats de produits bio au niveau mondial. Pourtant, avec 121 exploitations seulement, représentant moins de quatre pour cent de la surface agricole utile, le grand-duché est à la traîne en ce qui concerne la production. mehr lesen / lire plus

THÉÂTRE: Gymnopédie en scène

« Autour d’Erik Satie », spectacle musical en forme de poire… ou plutôt d’hommage à l’excentrique compositeur français, oscille avec bonheur entre le sérieux biographique et la dérision onirique.

Une plongée convaincante dans l’univers d’Erik Satie, pour découvrir l’homme derrière les archicélèbres Gymnopédies.

De son vivant, Eric Alfred Leslie Satie, dit Erik Satie (1888 – 1925), n’a pas connu l’aisance douillette que le succès actuel de ses Gnossiennes ou de ses Gymnopédies aurait pu lui procurer. Déclaré sans talent par ses professeurs du conservatoire de Paris, c’est en autodidacte qu’il composera la plupart de ses oeuvres, ne s’inscrivant qu’à près de quarante ans à la Schola cantorum du compositeur Vincent d’Indy pour y réussir brillamment son examen de contrepoint trois ans plus tard. mehr lesen / lire plus