COMPÉTITIVITÉ: Homo homini lupus

Tout le monde contre tout le monde. Cela pourrait être la devise de l’Union européenne qui érige la compétitivité en valeur absolue. Au Luxembourg, l’OGBL affûte ses armes pour faire face à ce veau d’or.

Tous dans l’arène ! Pour la plus grande gloire de l’empire du capital, les citoyens européens sont appelés à s’entretuer sur le champ de bataille économique.

A deux jours du débat à la Chambre sur la « compétitivité », l’OGBL a pris la parole. Et son président, Jean-Claude Reding, s’est lancé dans une grande opération de détricotage de la vulgate néolibérale. En revenant aux origines, ou du moins l’un de ses jalons les plus récents, de la dénommée « stratégie de Lisbonne ». mehr lesen / lire plus

La coupe est pleine

Après des années d’absence de dialogue social et de revendications patronales éhontées, les syndicats du bâtiment se préparent à la grève.

Ce n’est un secret pour personne : le secteur du bâtiment est particulièrement dur. Pas uniquement parce que le travail y est éprouvant. Mais aussi parce que le patronat n’y va pas de main morte quand il s’agit de tirer un maximum de profits des travailleurs. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit allé jusqu’à payer l’institut TNS-Ilres pour un sondage réalisé dans des conditions douteuses (ouvriers interrogés sur leur lieu de travail) l’année passée afin de faire croire à l’opinion publique que les travailleurs s’y sentiraient comme des oeufs en gelée. mehr lesen / lire plus

SONDAGES: Superficiel

Le Wort gratifie à nouveau ses lecteurs de son sondage ambigu. En choisissant des critères apolitiques, le quotidien n’informe sur rien, à part sur sa volonté de vendre du papier.

Si l’on veut bien accorder un minimum de crédit au dernier sondage TNS-Wort, le crépuscule du dieu de Capellen s’annonce. Le champion toutes catégories des sondages et suffrages ne serait plus que deuxième au niveau de la « compétence » et troisième en termes de « sympathie ». Encore faudrait-il prendre au sérieux ce sondage : que signifie « compétence » ? Compétence à « gérer un dossier » ? Compétence à maîtriser les questions techniques ? Compétence à communiquer ? Compétence à donner l’impression d’être compétent ? mehr lesen / lire plus

Le luxembourgeois vivant

(dv) – La langue luxembourgeoise est loin de s’éteindre. Ce sont les résultats du dernier recensement (2011) qui le prouvent. Dans ce petit Babel qu’est le Luxembourg, où les non-Luxembourgeois-e-s constituent presque la moitié de la population totale, 70 % des personnes recensées (323.557 pour être exact) ont affirmé parler la langue de Dicks. La deuxième langue sur le podium est le français (55,7 %), suivi de l’allemand (30,6 %), tandis que le portugais (20 %) suit de près l’anglais (21 %). Parmi les étrangers utilisant le plus souvent le luxembourgeois, on retrouve les Allemands et les Néerlandais, ce qui est peu étonnant vu la proximité entre langues germaniques. mehr lesen / lire plus

PREMIER MAI: En avant !

Le monde du travail et la société tout entière font face à l’organisation d’une nouvelle société qui leur est hostile. Aux syndicats de sonner l’alarme.

« La Grèce est le laboratoire dans lequel sont testés les différents poisons », écrit le secrétaire général du Landesverband Jean-Claude Thümmel dans le « Signal » du 12 avril. Cette grille de lecture est de plus en plus partagée. La Grèce est à l’Europe ce que l’Argentine fut à l’Amérique latine. Rien de neuf sous le soleil, le FMI, bras institutionnel du grand capital, est un apprenti sorcier. Les remèdes sont toutefois toujours les mêmes : il ne s’agit pas uniquement de baisser graduellement salaires, pensions et prestations sociales afin d’augmenter les marges bénéficiaires du grand patronat. mehr lesen / lire plus

CRISE/PLACE FINANCIERE: « Mir sin eis all eens »

Cette semaine, la désormais traditionnelle table ronde du woxx et de RTL-Radio a convié des acteurs politiques pour débattre de l’avenir de la place financière et de l’économie luxembourgeoise dans un contexte de crise. Petit compte rendu de la soirée.

Tous d’accord ? Alors que le premier ministre répète souvent son malaise face à une place financière hypertrophiée, Luc Frieden, Etienne Schneider et Xavier Bettel semblent vouloir la faire grossir davantage. Seul Claude Turmes préfèrerait la réorienter vers l’économie réelle.

Le Luxembourg n’est pas une île, mais reste néanmoins une place financière de réputation mondiale. Pour l’instant du moins. Car depuis l’affaire chypriote, la foi dans la quasi-intangibilité de la place en a pris un coup. mehr lesen / lire plus

Bombe a retardement

(dv) – Une bombe après l’autre et c’est retentissant : dans le cadre des affaires Srel (service de renseignement) et « Bommeleeër », qui s’entrelacent graduellement, RTL a affirmé hier qu’en janiver 2006, le premier ministre Jean-Claude Juncker et Luc Frieden, qui était alors ministre de la Justice, auraient été informés par l’ancien chef du Srel, Marco Mille, et son « numéro 3 », Frank Schneider, des liens entre une branche du réseau « Stay behind » et les attentats à la bombe des années 1980. Cette réunion aurait par ailleurs pu être enregistrée, notamment à l’aide de la fameuse montre truquée utilisée lors de l’entretien Juncker/Mille en 2007. Mais les révélations vont encore plus loin : l’ancien président de la Cour des comptes, Gérard Reuter, a affirmé que le Srel lui aurait payé son logement à Bascharage et que le loyer continuerait d’être payé par la société Sandstone, dirigée par Schroeder. mehr lesen / lire plus

RÉFORME DU LYCÉE: Vaches sacrées

Un zeste de réforme, le retrait d’une autre, le tout chauffé tièdement. La réforme du lycée est énigmatique : quelques pas en arrière, quelques semi-concessions, mais rien ne change fondamentalement. Le plat ne tue pas, mais l’on s’interroge sur son contenu.

Les vaches sacrées n’existent pas qu’en Inde,
mais aussi dans l’école luxembourgeoise.
Superstition ou tradition,
il s’agit de respecter la vache « redoublement »,
« sélection classique/technique », « note chiffrée ».
Un polythéisme en accord avec une société de caste.

On dit souvent que l’école est le reflet de la société. Cela tombe bien, car l’époque que nous traversons contient tous les éléments que l’on retrouve dans l’enseignement : angoisse, névrose et frustrations à la pelle. mehr lesen / lire plus

CHÔMAGE: Don Quichotte contre Don Juan

La réforme de l’Adem traîne des pieds tandis que le chômage ne cesse de croître. Reste à savoir si cette réforme constitue l’alpha et l’oméga dans la lutte pour l’emploi.

Les années de la Grande Dépression et ses files interminables de chômeurs. Une perspective actuelle ?

Pour l’instant, la nouvelle directrice désignée de l’Adem (Agence pour le développement de l’emploi), ne désire pas s’exprimer publiquement. Elle préfère attendre la mi-avril, date à laquelle elle prendra officiellement ses fonctions, pour indiquer les grandes lignes de sa politique. On comprend que l’Adem se montre particulièrement prudente. Car elle n’a pas bonne presse, c’est le moins que l’on puisse dire. mehr lesen / lire plus

DROITS DES FEMMES: Loin du compte

Le Conseil national des femmes du Luxembourg est revenu sur un grand nombre de chantiers destinés à améliorer la condition féminine. Et accuse les ratés et les retards.

C’est ce qu’on appelle du travail de presse : un beau classeur distribué aux journalistes, compartimentant proprement les divers sujets abordés, y compris des détails qui n’ont pas pu être évoqués lors de la prise de parole en conférence. Un travail utile au vu du nombre de sujets mentionnés lors de la conférence de presse du Conseil national des femmes du Luxembourg (CNFL). En substance, le CNFL a établi la liste des thématiques en suspens, des réformes législatives promises de longue date, mais qui ne font qu’empoussiérer les tiroirs ministériels, sans oublier les ratés et les occasions manquées. mehr lesen / lire plus

CITOYENNETÉ: Quels combats ?

Parler de citoyenneté, nationale ou européenne, c’est bien. Mais peut-on se permettre de faire l’économie de questions concernant les mutations économiques et politiques en cours ?

La question de la citoyenneté est certainement un sujet politique éminent. La citoyenneté conditionne les devoirs mais aussi les droits et définit qui, dans un espace territorial donné, peut exercer la souveraineté démocratique. Cette question se pose partout, mais au Luxembourg, elle revêt sans aucun doute une dimension particulière. Nous le savons : de toute l’Union européenne, nous sommes l’Etat dont le taux de « non-nationaux » est le plus élevé : il est environ de 44 pour cent. mehr lesen / lire plus

DROITS DE L`HOMME: « Enquêter pour dénoncer »

Qualifié de « danger pour la sécurité nationale » par les Etats-Unis, l’écrivain et journaliste colombien Hernando Ospina Calvo maintient sa trajectoire de journaliste critique en dénonçant les violations des droits humains. Il sera présent au Festival des migrations à Luxembourg.

woxx : Avant d’émigrer en France, vous avez été torturé en Equateur et avez subi le terrorisme d’Etat. Le gouvernement était convaincu que vous étiez membre d’une organisation de guérilla. En Equateur, vous étiez étudiant en journalisme. Ensuite, vous avez été reconnu en Europe comme journaliste critique. Diriez-vous que vos expériences ont joué un rôle dans la situation dans laquelle vous vous trouvez maintenant ? mehr lesen / lire plus

SYNDICALISME: Lutte des classes reloaded

La crise financière pousse-t-elle le monde syndical dans la crise ? Malgré sa force numérique, le syndicalisme luxembourgeois, à l’instar de bien d’autres, doit faire face à des défis conséquents. C’est l’objet de la table ronde que le woxx organise ce mardi.

A l’heure de la mondialisation libérale, l’appel de Marx dans son manifeste est plus actuel que jamais.

En 2008, lors du déclenchement de la crise financière capitaliste, un petit pays d’Europe fut sévèrement touché : l’Islande. En quelques semaines, le niveau de vie chuta brutalement. Résilients, les habitants de l’île volcanique, habitués aux conditions extrêmes, ont su s’en sortir : en virant leur gouvernement et en le remplaçant par une coalition de gauche, en rédigeant une nouvelle constitution, et en disant « ekki » (« non ») au remboursement des banques. mehr lesen / lire plus

AMÉRIQUE LATINE: De progrès en progrès

A l’instar de ses homologues de gauche du continent, le président de l’Equateur a été réélu haut la main. Malgré les difficultés, la gauche latino amplifie son soutien populaire.

Rafael Correa est redevenu président de l’Equateur. Redevenu, en effet, car il avait demandé à l’Assemblée qu’elle le libère de ses fonctions à partir du 15 janvier afin d’éviter qu’il y ait confusion entre son mandat de chef d’Etat et son statut de candidat à sa propre réélection. Ce n’est peut-être qu’un détail, mais il illustre bien l’originalité de ces mouvements de gauche qui ont été portés au pouvoir dans un grand nombre de pays d’Amérique latine depuis la fin des années 1990. mehr lesen / lire plus

CONSTITUTION: Révolution ?

Réviser la constitution : la proposition est intéressante, les travaux sont en cours. La Chambre des salarié-e-s s’est invitée dans le débat en publiant un avis qui pourrait le relancer. Car il vaut le détour.

« Il y a tellement de belles choses inscrites dans les constitutions ou leurs préambules dans tant de pays ! », dixit Jean-Claude Reding, président de la Chambre des salarié-e-s (CSL) sur un ton un peu amusé lors de la présentation de la CSL de son avis portant sur la réforme de la constitution. Il ne pourrait pas mieux le dire : le préambule de la constitution portugaise (de 1976) proclame encore et toujours « la décision du peuple portugais d’ouvrir la voie vers une société socialiste ». mehr lesen / lire plus