Boum à Hanford, stop à Bure ?

Les déchets nucléaires, c’est pas du gâteau. L’effondrement, la semaine dernière, d’un tunnel à Hanford, dans le plus grand entrepôt des États-Unis, est là pour nous le rappeler. Il s’agirait d’un emplacement scellé dans les années 1990 et recouvert d’environ 2,4 mètres de terre. Les dégâts seraient limités et la situation sous contrôle. Néanmoins, cela inquiète l’initiative antidéchets « Stop Bure ! » qui a diffusé l’information. Si l’incident rappelle l’imprévisibilité de la gestion des déchets, il pourrait aussi inciter à abandonner le stockage en surface et à privilégier l’enfouissement en profondeur tel qu’il est prévu à Bure.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.