Burqa : le CSV met les mains dans le cambouis

Alors que, après cinq ans d’interdiction du voile intégral en France, le bilan est plus que mitigé et les interpellations rares, voilà que les porte-flingue de l’aile droite des conservateurs s’essaient à leur tour à faire peur à la population. D’abord Laurent Mosar et Gilles Roth, en posant une question parlementaire au ministre de la Justice Félix Braz sur ce thème. Ils mettent l’accent sur la « crise des migrants », alors que la Syrie, d’où proviennent la majorité des réfugiés, était un pays laïc et multiconfessionnel. Et puis ce fut au tour de Marc Spautz de semer la panique dans les médias, allant jusqu’à prétendre qu’il y avait des centaines de femmes voilées dans le pays et que les Luxembourgeois en avaient peur. Selon d’autres sources, elles ne seraient qu’une vingtaine. Mais peu importe leur nombre, deux arguments pourraient contredire la tentative du CSV de doubler l’ADR par la droite. Primo, c’est bien Fernand Kartheiser qui a fait une proposition de loi retoquée par le Conseil d’État (woxx 1331). Et puis, la raison pour ne pas suivre les exemples français et belge reste qu’une interdiction isolerait d’autant plus ces femmes, qui risqueraient ainsi de ne plus sortir dans la rue.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.