CIGARETTE: Un débat fumeux

Avec le « pour ou contre la cigarette dans les bars », l’on assiste à un débat ou les égoïsmes des deux bords rivalisent en inanités sur un sujet d’une importance toute secondaire.

Il est des débats dont l’on pourrait bien se passer. Pour deux raisons : parce que les deux camps avancent des arguments biaisés et parce que l’importance du sujet débattu est inversement proportionnel à sa couverture médiatique. Il s’agit bien évidemment du triste débat sur l’interdiction de fumer dans les lieux dits publics (il s’agit en fait des cafés et des discothèques et non pas des écoles ou des bureaux de poste). mehr lesen / lire plus

UNION EUROPÉENNE: De l’impasse au
cul-de-sac

Nomination d’un médiateur et d’une organisatrice aux postes clés de l’Union, ce n’est pas cela qui relancera le projet européen. Un projet en crise non seulement sur la question de la forme mais aussi sur celle du contenu.

Cadeau de Tine Van Rompuy à son frère : un échantillon de la « taxe des millionnaires ».

Depuis une dizaine d’années, les adeptes de l’Union européenne sont à la recherche d’un nouvel élan. Après l’élargissement vers l’Est, le projet d’une constitution européenne devait à la fois répondre aux défis institutionnels et renforcer l’intégration des politiques des pays membres. Référendums négatifs, adoption d’un nouveau texte considérablement dilué, tentative réussie de circonvenir les opinions publiques – la lamentable histoire du traité de Lisbonne est connue. mehr lesen / lire plus

HOMOPARENTALITÉ: Inepties et
naphtaline

La Commission nationale d’éthique s’oppose à l’homoparentalité. L’occasion pour certains conservateurs de recycler une idéologie rance vernie d’une licence scientifique.

Difficile d’en croire ses oreilles, lors de la présentation de l’avis de la Commission nationale d’éthique (CNE) sur l’acouchement anonyme et l’adoption, cette semaine. Son président, le philosophe Paul Kremer, ne venait-il pas (non pas en son nom propre, il est vrai) de justifier l’avis défavorable de la commission quant à l’homoparentalité en utilisant des termes tels que « référent masculin » et « référent féminin » ? Alors même que le CSV envisage quelques ouvertures en la matière, et qu’un nombre croissant de citoyens, si ce n’est la majorité d’entre eux, se fait à l’idée que deux personnes du même sexe peuvent tout aussi bien – ou mal – élever des enfants qu’un couple hétérosexuel, voilà que les « sages » estiment, au nom du « principe de précaution », qu’il faudrait retarder, à l’heure actuelle, cette réforme. mehr lesen / lire plus

CSV ET GRÉNG: Mauvais temps en Jamaïque

Ce week-end, le CSV et les Verts tiendront leurs congrès respectifs. Il reste à espérer que ce hasard restera l’unique point commun.

Une des principales informations politiques de ce samedi seront les élections du nouveau président et du secrétaire général du CSV lors du congrès ordinaire du parti. Suspense ? Certainement pas, tant on est habitué à ce que ce grand parti fonctionne comme une mécanique bien huilée. Les noms pour remplacer le président en fonction et son secrétaire général sont connus depuis plusieurs semaines déjà : il s’agira, respectivement, de Michel Wolter et de Marc Spautz. Ainsi, à la manière de la plupart des grands partis qui constituent presque des Etats dans l’Etat, ce sont deux « fils de » qui prennent, les rênes du CSV. mehr lesen / lire plus

EXPULSIONS: Une nouvelle qualité

En faisant expulser des enfants scolarisés et parfaitement intégrés, le ministre Schmit introduit une nouvelle qualité dans la dure réalité des expulsions.

En commençant un énième éditorial sur les expulsions, on peut se demander combien de fois encore il faudra évoquer ce thème douloureux qui met en question l’humanité de notre Etat et de notre société entière. La réponse semble être : encore beaucoup, beaucoup de fois. Car la pente est raide et nous sommes en train de prendre de la vitesse. Destination : une Europe forteresse, où les droits de l’homme n’existent que sur le papier, tandis que la réalité parle une autre langue. mehr lesen / lire plus

KLIMAWANDEL: Keine Vorreiter

Europa gerät in der Klimadebatte ins Hintertreffen und muss seine Klimaziele überdenken.

Auch wenn die europäische Öffentlichkeit ihren Blick vor allem deshalb nach Brüssel richtet, weil sie sich Klarheit in Bezug auf eine bestimmte Personalie erhofft, geht es beim aktuellen Gipfel der Staats- und Regierungschefs doch vor allem um die Vorbereitung der Weltklimakonferenz in Kopenhagen im Dezember.

Die letzten beiden Treffen auf europäischer Ebene, bei denen zuerst die Umweltminister und dann die Finanzminister zusammenkamen, verliefen eher enttäuschend. Die einen sprachen sich für ein wenig ambitiöses Ziel aus, nämlich eine Reduzierung des Klimagasausstoßes um lediglich zwanzig Prozent bis zum Jahre 2020, die anderen mochten sich weder auf ein Wieviel noch auf ein Wie bei der Finanzierung der Anpassungsmaßnahmen zugunsten der Länder des Südens festlegen. mehr lesen / lire plus

SUFFRAGE: Pour un suffrage plus universel

Lundi prochain, le 90e anniversaire de l’introduction du suffrage universel au Luxembourg passera sans tapage médiatique. Une occasion manquée de relancer le débat sur une citoyenneté toujours incomplète.

Dans l’histoire contemporaine luxembourgeoise, le référendum de 1919 sur la forme de gouvernement et sur l’union douanière occupe une place importante. Par contre, la tenue des premières élections selon le suffrage universel, le 26 octobre 1919, est restée en retrait. Les jubilés de l’introduction du droit de vote pour tous les hommes et toutes les femmes de nationalité luxembourgeoise sont passés inaperçu : ni fêtes, ni analyses historiographiques ne les ont accompagnés.

Pourtant, on pourrait croire qu’il s’agissait d’une date importante. mehr lesen / lire plus

ATOM-RENAISSANCE: Risiken und
Nebenwirkungen

Die Atomindustrie wittert Morgenluft. Doch dem Anspruch, das Klimaproblem zu lösen, kann sie nicht gerecht werden. Und neue Antworten auf die alten Fragen zur Sicherheit und zur Müllentsorgung hat sie nicht zu bieten.

Mehr als einen Kompromiss – die Beschränkung der Laufzeiten der Atomkraftwerke (AKW) – hatten die Grünen in Deutschland vor neun Jahren dem Koalitionspartner SPD nicht abtrotzen können. Doch auch wenn dieses Resultat weit entfernt vom angepeilten mittelfristigen Atomausstieg war, kann man im Nachhinein nicht von einem Misserfolg reden. Denn obwohl nun CDU und FDP regieren und der Nuklearindustrie großzügige Laufzeitverlängerungen gewähren wollen, wird ein regelrechter Wiedereinstieg – also ein Neubau von AKW – parteiübergreifend abgelehnt. mehr lesen / lire plus

DROITS D’AUTEUR: Hadopi est mort… vive Hadopi!

Le conseil constitutionnel français vient de censurer la loi Hadopi en amputant la future super-police du net de nombreux atouts extra-légaux. Mais qui profite en fin de compte d’une loi tronquée et inefficace ?

A peine votée, déjà contournée:
légiférer sur l’internet est un des défis du futur.

Il était une fois internet… telle doit être à peu près l’idée que la majorité des député-e-s de la république française se font du world wide web. Sinon, le fait qu’ils aient voté une loi comportant tellement d’inanités que la loi Hadopi serait difficile à expliquer. Mais d’abord, Hadopi c’est quoi ? Le mot désigne en fait la « Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet », qui sera instaurée par la loi du même nom. mehr lesen / lire plus

LAGE DER NATION: Abschiedsrede

Am kommenden Donnerstag findet die traditionelle Regierungserklärung statt, die in diesem Jahr mit besonderer Spannung erwartet wird. Könnte es doch die letzte von Jean-Claude Juncker als Regierungschef sein.

Auf den Redaktionstischen häufen sich die Stellungnahmen und offenen Briefe an den Premier: Er solle doch diese oder jene langjährige Forderung in seine Rede zur Lage der Nation, die er am kommenden Donnerstag vor dem Parlament halten wird, mit einbeziehen. Die Stimmung vor Junckers rhetorischem Showdown scheint diesmal angespannter zu sein als in den Jahren davor. Und das nicht nur, weil die Rede das letzte Amtsjahr der aktuellen Koalition einläutet. Zwar beginnt der Wahlkampf offiziell erst im Frühjahr nächsten Jahres, aber das letzte Koalitionsjahr hat sich in der Vergangenheit nur allzu oft als Phase des Stillstands entpuppt, bei der die Koalitionspartner keine Gelegenheit ausließen, schulterklopfend dem Noch-Partner ein Bein zu stellen. mehr lesen / lire plus

EUROPE: Une fête pour le peuple. Sans le peuple.

Le 9 mai, l’Europe se fête. Ses citoyen-ne-s attendent du social et de la démocratie. Ses dirigeants leur fournissent du pain et des jeux.

Presque personne ne le sait, mais cela se passe aujourd’hui. Ce 9 mai, l’Union européenne célèbre sa propre fête, la « Fête de l’Europe », en mémoire du discours prononcé par Robert Schuman le 9 mai 1950, dans lequel il appelait certains pays européens à former la future Communauté européenne du charbon et de l’acier (Ceca). Cela fait maintenant quelques années que le Luxembourg fête cette journée, avec le traditionnel découpage d’un gâteau en présence des eurodéputé-e-s. Cette année, la fête européenne est dédiée à la « diversité des cultures ». mehr lesen / lire plus

WAHLKAMPF FÜR 2009: Index statt Reformen

Ob die Index-Frage den Wahlkampf 2009 bestimmt, wird sich demnächst herausstellen. Eine seriöse Debatte über Modernisierung und Gerechtigkeit hat bisher nicht stattgefunden.

Die Frage, ob er das Richtige getan hatte, dürfte den OGBL-Präsidenten Jean-Claude Reding seit dem 20. April 2006 nicht losgelassen haben. Damals hatte er in den Tripartiteverhandlungen das „Linsengericht“ des Index hergegeben – in Form einer verzögerten Ausbezahlung – und dafür das Versprechen ausgehandelt, die Trennung zwischen Beamten und Arbeitern werde aufgehoben. Vor drei Tagen, am 29. April 2008 wurde das „Statut unique“ von der Chamber abgesegnet und damit das Versprechen eingelöst. In seiner diesjährigen Rede zum 1. Mai konnte Reding triumphieren: Einerseits wird seine Gewerkschaft mittelfristig vom Einheitsstatut profitieren, andererseits stehen die Chancen nicht schlecht dafür, dass 2009 der „normale“, also ohne Verzögerung ausbezahlte Index wieder eingeführt wird. mehr lesen / lire plus

IMMIGRATION: Incohérences

« Apprenez le luxembourgeois ! » expliquent les textes de loi rédigés … en français. La politique d’immigration luxembourgeoise n’est qu’une grande contradiction.

« Si un étranger veut vivre en France, il doit bien parler français. Ils ne vont pas lui répondre en espagnol ! ». Ce genre de phrase est l’argument supposé massue de nombre d’adeptes de l’apprentissage du luxembourgeois par les candidats étrangers à l’obtention du passeport frappé du lion
rouge. Oui mais voilà, chers compatriotes, nous vous réservons un scoop qui fera longtemps parler de lui : la France, ce n’est pas le Luxembourg. Et tenez-vous bien : cela vaut également pour l’Allemagne, et pour bien d’autres pays encore. mehr lesen / lire plus

OLYMPIADE IN CHINA: Zu kurz gegriffen

Die Diskussion über einen Olympiaboykott ist nützlich, sensibilisiert sie doch für die Frage der Menschenrechte. Aber der Westen muss auf Glaubwürdigkeit achten.

Was die Möglichkeit freier Meinungsäußerung bringt, haben die vergangenen Wochen gezeigt. Unter dem Einfluss der weltweiten Entrüstung, von der die Störmanöver beim Fackellauf nur die Spitze darstellen, hat sich die Debatte über die Olympischen Spiele in China weiterentwickelt. In den Tagen nach den Ereignissen im Tibet befanden sich Sportfunktionäre und Politiker in der Defensive. Sie beschränkten sich auf die Aussage, man müsse Sport und Politik trennen und ein Boykott komme nicht in Frage.

Mittlerweile kritisiert Marc Theisen, Präsident des Luxemburger Olympischen Komitees, China offen in Sachen Menschenrechte und hat diese Probleme nach eigenen Angaben in einer Sitzung des Internationalen Komitees zur Sprache gebracht. mehr lesen / lire plus

DROITE: Marque nationale

Machisme, identité nationale : petit à petit, l’ADR s’affirme comme le parti à droite de la droite, « made in Luxembourg ».

Y a-t-il un parti d’extrême droite au Luxembourg ? La dernière formation politique que l’on pouvait classer aisément dans cette catégorie, la « National Bewegung » a disparu peu après son échec électoral de 1994. Et c’est tant mieux. Mais voilà : la politique a horreur du vide. Et il serait illusoire de croire que le Luxembourg ferait exception à une époque où dans presque tous les Etats européens, de telles formations enregistrent des succès plus ou moins importants.

L’extrême droite n’est pas un bloc homogène et s’est toujours adaptée – si elle espérait acquérir un minimum de poids politique – aux diverses situations nationales ou régionales. mehr lesen / lire plus