Lee Unkrich: Coco

Beileidsbekundungen gleich sind die Dialoge flach und die Handlung ist einfach gestrickt. Wie auch den Tod in Worte fassen, wenn er, ohne jemals bedrohlich oder kitschig zu wirken, so eindrucksvoll in melancholischen Szenen und poetischen Bildern kindgerecht und doch tiefgründig auf die Leinwand gezaubert werden kann. Achtung: Taschentuchalarm!

Bewertung der woxx : XXX
Alle Uhrzeiten finden Sie hier.

mehr lesen / lire plus

Max Ophüls : La ronde

Un film choral où les histoires d’amour s’enchaînent comme dans une valse viennoise endiablée, un noir et blanc soigné, une réalisation virevoltante et des actrices et acteurs tout en séduction : le film de Max Ophüls est une merveille du cinéma français de l’immédiat après-guerre que chaque cinéphile se doit d’avoir vue.

L’évaluation du woxx : XXX
À la Cinémathèque.

mehr lesen / lire plus

Michael et Peter Spierig : Saw8: Jigsaw

Comme un cauchemar récurrent, le tueur en série motivé par une bigoterie tout américaine s’est remis à hanter de pauvres pécheurs… Si les effets d’horreur fonctionnent comme à l’accoutumée, l’histoire elle-même ne tient plus vraiment la route. Hollywood ferait mieux d’inventer un nouveau psychopathe moins ennuyeux.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Martin Campbell : The Foreigner

Dans une Europe post-Brexit, l’éruption de nouvelles violences séparatistes dans le conflit nord-irlandais semble être une évolution plausible. Mais que vient faire Jackie Chan là-dedans ? Réponse : pour une première fois, jouer un rôle sérieux et faire de ce thriller classique – un père venge sa fille morte dans un attentat – un film à voir absolument.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Roman Polanski : D’après une histoire vraie

Qu’à l’époque post-Weinstein on ait mal au ventre de vanter un Polanski est normal. Pourtant avec ce thriller brouillant les pistes entre cauchemar et réalité, le réalisateur ne livre qu’une faible copie de ses plus grands succès comme « Rosemary’s Baby ».

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Hubert Charuel : Petit paysan

Certains ont décrété le film hitchcockien, cadavre de vache à dissimuler aux autorités fouineuses oblige. Mais Hubert Charuel (qui a été agriculteur) ne cherche pas la beauté glaçante du meurtre parfait ; il évoque avec réalisme et sans apitoiement les tourments d’un petit paysan d’aujourd’hui. Un bol d’air campagnard qui change des superhéros.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Stephen Frears : Victoria and Abdul

Malgré ses intentions humanistes, ce mélodrame sirupeux ignore la réalité sanglante du « temps béni des colonies ». Bref, si vous aimez Michel Sardou, ce film est pour vous… sinon laissez tomber !

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Raoul Peck : Der junge Karl Marx

Schwache Schauspielleistungen, schlechte Dialoge, vernachlässigte weibliche Figuren, holpriger Schnitt – es gibt viele Gründe, einen großen Bogen um den Film „Der junge Karl Marx“ des haitianischen Regisseurs Raoul Peck zu machen. Schade!

Bewertung der woxx : O
Alle Uhrzeiten finden Sie hier.

mehr lesen / lire plus

Denis Villeneuve : Blade Runner 2049

S’inspirant des décors visionnaires de l’original de Ridley Scott, la suite de Denis Villeneuve élargit les thématiques tout en complétant l’esthétique. « Blade Runner 2049 » évoque aussi bien les questions cartésiennes entre objets animés et inanimés qu’il met en avant l’écologie. Certes, des longueurs persistent, mais cela n’empêche pas le film d’être un des meilleurs sequels de ces dernières années.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Andy Muschietti : It

On sort divisé de ce film. D’un côté, faire un remake d’un classique juste pour l’argent n’est pas vraiment une idée originale ; de l’autre, c’est justement ce côté classique – une sorte de « Stand by Me » version film d’horreur – qui séduit. En tout cas : méfiez-vous des clowns !

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Carine Tardieu : Ôtez-moi d’un doute

La réalisatrice Carine Tardieu se revendique dans le générique de fin du cinéma de Claude Sautet. À l’instar du maître des « Choses de la vie », elle instaure un ton doux-amer qui sonde efficacement les rapports humains. Finalement, cette modeste réflexion sur la famille emporte l’adhésion surtout grâce à des acteurs attachants.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

Tommy Wirkola : Seven Sisters

Enfin un film de science-fiction qui vaut la peine d’être vu ! Porté par une époustouflante Noomi Rapace (puissance sept – puisqu’elle interprète sept sœurs jumelles), le film déploie une vision dystopique mais juste d’une planète surpeuplée non seulement par des êtres humains, mais aussi par des fascistes. De plus, pour une fois le scénario ne souffre pas de l’orgie d’effets spéciaux.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Sofia Coppola : The Beguiled

Sofia Coppola arrive à installer une atmosphère de confinement et de désirs refoulés dans un parc luxuriant où, au loin, retentissent les canons de la guerre civile américaine. Petit bémol pour le rôle de Colin Farrell, peut-être pas assez sensuel quoique convaincant en soldat ivre, mais belle prestation tout en retenue des actrices.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus

René Clément : Plein soleil

Première adaptation (assez libre) de « The Talented Mr. Ripley » de Patricia Highsmith et première incarnation à l’écran du psychopathe sulfureux par un Alain Delon qui, dans ce rôle, montre qu’il a su jadis être un grand acteur. Les Matt Damon ou John Malkovich qui lui ont succédé dans le rôle ne diront pas le contraire.

L’évaluation du woxx : XXX
À la Cinémathèque.

mehr lesen / lire plus

James Ponsoldt : The Circle

Le scénario diverge çà et là du livre, mais ces adaptations ne suffisent pas à faire de « The Circle » un film qui évoque les grandes questions éthiques et philosophiques de l’ère numérique. Comme le roman de Dave Eggers sur lequel il est basé, le film semble ne pas vouloir imaginer un finale adapté aux questions qu’il pose. Néanmoins, vous n’aurez pas vraiment envie de rallumer votre smartphone directement en sortant de la séance.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus