Francis Lawrence : Red Sparrow

Même si l’on supporte les pseudo-accents russes de la distribution prestigieuse et si l’on évacue la quasi-propagande américaine, on finit par décrocher : fasciné par la préparation de son rebondissement final… et par son actrice principale, le réalisateur en oublie de rythmer son thriller, pâle ersatz à peine modernisé de film de guerre froide.

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

D’où viennent nos gadgets digitaux ?

Le film « Death by Design » montre la face cachée de l’industrie informatique qui nous fournit en smartphones, tablettes et ordinateurs toujours plus beaux.

« Vous n’allez plus regarder votre iPhone de la même façon après avoir vu ce documentaire bien construit de Sue Williams. » C’est en ces termes que le « Seattle Times » a recommandé le film « Death by Design », qui sera montré lundi prochain 5 mars à 20h30 à la Cinémathèque, une soirée co-organisée avec Etika et Attac. Le sujet : la face sombre de l’industrie informatique.

Sous-titré « The Dirty Secret of our Digital Addiction », le film s’adresse aux consommatrices et consommateurs qui affectionnent leurs smartphones, tablettes ou ordinateurs portables… et qui seront plusieurs milliards d’ici 2020. mehr lesen / lire plus

Ryan Coogler : Black Panther

Si l’exotisme tant décrié par certains critiques est tout simplement inhérent au genre du film de superhéros, il n’empêche que « Black Panther » est une vraie machine à combattre les clichés : un superhéros noir venant d’un pays africain dont l’avancement technologique devance tout ce que nous connaissons et dont les généraux sont tous féminins. Cela dit, le film ne dépasse pas les clivages classiques du manichéisme hollywoodien – malgré quelques pointes d’humour inattendues.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Xavier Legrand : Jusqu’à la garde

Grâce à une violence psychologique distillée avec une grande maîtrise, le film est bien plus puissant qu’un énième opus sur un divorce qui tourne mal. Même devant le dénouement inéluctable qu’on devine très tôt au fond, on reste scotché sur son siège et complètement groggy au générique de fin.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

James Franco : The Disaster Artist

James Franco filme le tournage de « The Room », nanar devenu culte de Tommy Wizeau. Il se réserve évidemment le rôle du réalisateur excentrique à la fortune douteuse, au milieu de guest stars dont Wizeau lui-même. Hollywood qui met en abyme Hollywood, ce n’est pas nouveau : ici, les ressorts dramatiques restent ordinaires et la distribution semble plus s’amuser que le spectateur.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Woody Allen : Wonder Wheel

Il faudrait presque remercier Woody Allen de nous avoir pondu un film tellement médiocre cette année : le défendre en même temps que ressurgissent des allégations d’agressions sexuelles aurait été difficile. Mais « Wonder Wheel » n’a rien de miraculeux, c’est un film passéiste et nostalgique où deux femmes se disputent tragiquement un jeune éphèbe — sans la profondeur, ni l’ironie ou le talent des grands films de Woody Allen. Dommage si vraiment c’était son dernier.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Olivier Baroux : Les Tuche 3

Un conseil : pour éviter de voir des nanars, consultez bien le programme ciné – sinon, vous vous retrouvez devant des films de la catégorie Tuche, comme c’est arrivé à votre humble serviteur. Que dire de ce film ? C’est un exploit sportif de le voir sans se faire contaminer par la connerie monumentale des vannes à deux balles, et ce n’est pas drôle du tout – sauf si on vous file la même beuh qu’a fumée le critique des « Inrocks »…

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Alexander Payne : Downsizing

Le plaisir de voir des monstres sacrés comme Matt Damon, Kristen Wiig, Christoph Waltz ou encore Udo Kier dans un scénario original et utopiste ne dure malheureusement pas. Après une mise en bouche assez excitante, le scénario vire à l’eau de boudin. Dommage !

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Joe Wright : Darkest Hour

Même si vous êtes sceptiques par rapport aux biopics historiques, allez voir « Darkest Hour ». La performance de Gary Oldman en Winston Churchill torturé, arrogant, solitaire mais tellement fondateur d’espoir face à la menace nazie est une des plus fulgurantes jamais réalisées. Et puis vous savez comment l’histoire se termine.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Éric Barbier : La promesse de l’aube

Le fait que la poule fasse partie des derniers descendants des dinosaures prend tout son sens avec la mère-poule-tyrannosaure jouée par Charlotte Gainsbourg. La biographie filmée mise tout sur l’oppression par l’amour maternel du jeune Romain Kacew, qui deviendra Romain Gary – en le présentant comme un aventurier malgré lui et en délaissant les nuances qui en ont fait un écrivain majeur. Un beau téléfilm, mais sans plus.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Ridley Scott : All the Money in the World

Si le sieur Ridley Scott n’est pas en train de nous envoyer ses aliens à nos trousses, il nous fait peur avec un autre monstre bien plus réel : le capitalisme. L’histoire de l’enlèvement, basée sur des faits réels, du petit-fils du magnat du pétrole J. P. Getty dans les années 1970 en Italie nous montre toute la froideur émotionnelle que provoque la richesse démesurée. Une belle leçon d’(in)humanité en tout cas.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Kenneth Branagh : Murder on the Orient Express

Aïe, Kenneth Branagh se met au grandiloquent avec un casting de stars… qui font tout pour montrer qu’aucune ne tire la couverture à elle ! Peu novateur et n’apportant au fond pas grand-chose à une histoire déjà connue, le film est pourtant une petite douceur sucrée d’hiver qu’on peut aimer goûter, sans trop réfléchir, avec un soupçon de culpabilité.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Fatih Akin: Aus dem Nichts

Der Film zeigt die Ohnmacht, den Schmerz und die tiefe Trauer einer einzelnen Frau gegenüber willkürlicher Gewalt von rechts und die gesellschaftlichen Abgründe, die diese Gewalt erst möglich machen. Aufwühlend bis zum bitteren Ende.

Bewertung der woxx : XXX
Alle Uhrzeiten finden Sie hier. mehr lesen / lire plus

Lee Unkrich: Coco

Beileidsbekundungen gleich sind die Dialoge flach und die Handlung ist einfach gestrickt. Wie auch den Tod in Worte fassen, wenn er, ohne jemals bedrohlich oder kitschig zu wirken, so eindrucksvoll in melancholischen Szenen und poetischen Bildern kindgerecht und doch tiefgründig auf die Leinwand gezaubert werden kann. Achtung: Taschentuchalarm!

Bewertung der woxx : XXX
Alle Uhrzeiten finden Sie hier. mehr lesen / lire plus

Max Ophüls : La ronde

Un film choral où les histoires d’amour s’enchaînent comme dans une valse viennoise endiablée, un noir et blanc soigné, une réalisation virevoltante et des actrices et acteurs tout en séduction : le film de Max Ophüls est une merveille du cinéma français de l’immédiat après-guerre que chaque cinéphile se doit d’avoir vue.

L’évaluation du woxx : XXX
À la Cinémathèque. mehr lesen / lire plus