Syrien/Kurdistan: „Multiethnische Revolution“

In Syrien stehen die KurdInnen im Kampf gegen den IS an vorderster Front – und bauen nebenbei ein kurdisches Autonomiegebiet auf. Interview mit Kerem Schamberger, der am Donnerstag für einen Vortrag in Luxemburg ist.

Kerem Schamberger ist Medienwissenschaftler und bezeichnet sich selbst als „Kommunisten“. Der Deutsch-Türke betreibt einen Blog zu den Geschehnissen in den kurdischen Gebieten, aber auch zu jenen in der Türkei: 
www.kerem-schamberger.de

woxx: In den vergangenen Jahren sah es so aus, als habe der Kampf gegen den IS die verschiedenen kurdischen Fraktionen vereint. Doch vor einigen Tagen kam es im Sindschar-Gebirge zu Kämpfen zwischen irakisch-kurdischen Peshmerga und PKK-nahen Einheiten.
 mehr lesen / lire plus

Parentage naturel
 : Couches lavables et nouveaux rituels

À l’époque du tout digital, quelle est la portée du retour à des pratiques plus naturelles dans le domaine du parentage ? Une chercheuse suisse a étudié ces comportements et leur contexte.

Planter un arbre, remplir un espace de ritualité laissé vide à la fois par le milieu médical et par les institutions traditionnelles. (Photo : T. Guignard)

woxx : L’engouement pour le « naturel » et le « bio » est dans l’air du temps. Assiste-t-on aussi à une renaissance du « naturel » dans les pratiques d’accouchement et de maternité ?


Florence Pasche Guignard : Tout à fait. Cette tendance au « naturel » est très marquée, même si elle reste encore marginale par rapport aux pratiques obstétricales et de parentage dominantes, en tout cas dans les contextes euro-américains francophones que j’ai considérés dans ma recherche. mehr lesen / lire plus

Türkei: „Demokratie in weiter Ferne“

Aydın Engin ist Kolumnist von „Cumhuriyet“, einer der letzten oppositionellen Tageszeitungen in der Türkei. Bei der Verhaftungswelle gegen Oppositionelle im vergangenen November kam auch Engin in Untersuchungshaft, wegen angeblicher Unterstützung des Predigers Fethullah Gülen sowie der kurdischen Arbeiterpartei PKK. Die woxx sprach mit ihm über die Pressefreiheit in der Türkei und die Verfolgung von Journalisten.

War schon unter den Regimes in den 1970er- und 1980er-Jahren in der Türkei im Gefängnis: 
Aydın Engin, Kolumnist, Theaterautor und Mitbegründer der linksliberalen Online-Plattform t24. (Foto: Internet)

woxx: Unter welchen Auflagen sind Sie aus der Untersuchungshaft freigekommen?


Aydın Engin: Nur wegen meines Alters und unter Verhängung eines Ausreiseverbots wurde ich freigelassen. mehr lesen / lire plus

Donald Trump als US-Präsident: „Es wird ein wilder Ritt“

Dass Donald Trump nicht viel von Fakten hält, ist nicht neu. Doch als Präsident der Vereinigten Staaten könnte der Geschäftsmann schon bald mit einer Realität konfrontiert werden, gegen die er mit wütenden Tweets allein nicht angehen kann. Ein Gespräch mit dem US-amerikanischen Historiker Jeffrey Herf.


Konstatiert beiderseits des Atlantik eine „gravierende Erosion der Sphäre der Öffentlichkeit“: der Historiker Jeffrey Herf. (Foto: Jeffrey Herf)

woxx: Wie würden Sie die Stimmung in Ihrer Umgebung nach den Wahlen beschreiben?

Jeffrey Herf: Ich kann hier nur für mich selbst sprechen. Ich bin besorgt, aber nicht panisch. Auch weil ich hoffe, dass unser System der „checks and balances“ (das US-amerikanische System der Gewaltenteilung – Anm. mehr lesen / lire plus

Médias et genre : « Il faut un travail de déconstruction »

Quel rôle les médias jouent-ils dans la reproduction des stéréotypes sexistes ? À quels obstacles se heurtent les femmes journalistes ? Et comment faire changer les choses ? Entretien avec Marlène Coulomb-Gully, spécialiste en la matière.

1393regardsinterview

Marlène Coulomb-Gully, originaire de Thionville, est professeure en sciences de la communication à l’université Toulouse 2-Jean Jaurès, spécialiste des questions de genre et membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) français. (Photo: Michel Viala pour « La Dépêche »)

woxx : En 2015, le Global Media Monitoring Project (GMMP) a relevé que de grandes inégalités entre hommes et femmes persistaient en termes d’accès aux postes-clés au sein des médias. mehr lesen / lire plus

Interview
 : Remettre la dette publique 
à sa place

Bruno Tinel, maître de conférences à l’université Paris 1, sera l’invité d’Etika, ce vendredi, pour un lunch-débat à 12h15 à salle Rheinsheim à l’Altrimenti asbl – 5, avenue Marie-Thérèse, Luxembourg-ville.

1391interviewlux-franc

La dette et la confiance qu’elle suppose sont à l’origine de la monnaie. Si tout le monde remboursait ses dettes en même temps, faute de monnaie en circulation, impossible de faire nos achats quotidiens. (Photo : Wikimedia)

woxx: Dans votre dernier livre, vous indiquez que la dette publique n’est pas un problème en soi. Comment justifier que l’État s’endette ?


Bruno Tinel: La dette publique, qui ne concerne pas uniquement l’État mais aussi les collectivités locales et les administrations de sécurité sociale, répond à une logique macroéconomique. mehr lesen / lire plus

Musicothérapie et réfugié-e-s
 : « La musique a un pouvoir libérateur »

Soigner les traumatismes dont peuvent souffrir beaucoup de réfugiés à travers la musique ? C’est le pari que veut relever la Gesellschaft fir Musiktherapie zu Lëtzebuerg. Quand musique et psychothérapie se rencontrent : entretien avec la présidente Cathy Schmartz.

Cathy Schmartz est présidente de la Gesellschaft fir Musiktherapie zu Lëtzebuerg (GML). Psychologue et musicothérapeute, elle dispose d’une expérience importante dans le domaine des psychotraumatismes. Avec un groupe de musicothérapeutes, elle est en train de mettre sur pied un projet avec des mineurs non accompagnés au Luxembourg. (Photo : Cathy Schmartz)

Cathy Schmartz est présidente de la Gesellschaft fir Musiktherapie zu Lëtzebuerg (GML). Psychologue et musicothérapeute, elle dispose d’une expérience importante dans le domaine des psychotraumatismes. Avec un groupe de musicothérapeutes, elle est en train de mettre sur pied un projet avec des mineurs non accompagnés au Luxembourg.

woxx : Au cours de leur périple, beaucoup de migrants vivent des choses douloureuses. Est-ce que la musique, de par sa capacité à exprimer et à provoquer des sentiments, est particulièrement à même de remettre les choses en mouvement, d’agir de façon bénéfique? 
 mehr lesen / lire plus

Politique culturelle : Un loisir parmi les autres

Doctorante en muséologie à l’université de Leicester, Laurence Brasseur s’intéresse à l’espace social que représente le musée. Au lieu de chanter les louanges des dix ans du Mudam comme tous les autres, le woxx s’est entretenu avec elle.

1378regards_kulturitw

(Photo : LB)

woxx : Un sondage récent a montré que si les Luxembourgeois sont fiers de leur culture, ils n’en profitent que très peu. Comment expliquer ce paradoxe ?


Laurence Brasseur : Avec les sondages, il faut toujours être un peu méfiant. Beaucoup de choses dépendent de la façon dont les questions sont posées. Si on varie un peu la formulation, le résultat peut changer énormément. mehr lesen / lire plus

Euro 2016
 : « La violence est liée au foot »


Débordements, symboles nationalistes, violences… les premiers jours du Championnat d’Europe de football masculin ont été tourmentés. Interview avec l’historien Sébastien Louis.

Sébastien Louis est historien spécialisé sur les supporters de football radicaux et enseignant à l’école européenne du Luxembourg. Auteur du livre « Le phénomène ultras en Italie » (éditions Mare et Martin), il a contribué au livre « Soutenir l’équipe nationale » (Editions de l’Université de Bruxelles - juin 2016). (Photo: Sébastien Louis)

Sébastien Louis est historien spécialisé sur les supporters de football radicaux et enseignant à l’école européenne du Luxembourg. Auteur du livre « Le phénomène ultras en Italie » (éditions Mare et Martin), il a contribué au livre « Soutenir l’équipe nationale » (Editions de l’Université de Bruxelles – juin 2016). (Photo: Sébastien Louis)

woxx : Tu étais à Marseille lors des affrontements entre hooligans russes et anglais. Cette coupe d’Europe est-elle pire, en termes de violences et de débordements, que d’autres compétitions internationales ?
 mehr lesen / lire plus

Glyphosat-Debatte
: Strategien der Verharmlosung

Je nach durchgeführter Studie ist Glyphosat mal hochgefährlich, mal bloß halb so schlimm. Wir haben nachgefragt, wie es zu den Studienergebnissen kommt und welche Interessen hinter ihnen stecken.

Die Agrarökologin Angelika Hilbeck forscht und lehrt am Institut für Integrative Biologie an der Eidgenössischen Technischen Hochschule Zürich. 
Sie hat am 2008 erschienenen Weltagrarbericht mitgearbeitet. (Foto: Edvard Kristiansen / edvardk.com)

Die Agrarökologin Angelika Hilbeck forscht und lehrt am Institut für Integrative Biologie an der Eidgenössischen Technischen Hochschule Zürich. 
Sie hat am 2008 erschienenen Weltagrarbericht mitgearbeitet. (Foto: Edvard Kristiansen / edvardk.com)

woxx: Ende Juni läuft die EU-Zulassung für Glyphosat aus. Es herrscht Uneinigkeit in Europa, ob sie verlängert werden soll. Was meinen Sie, gehört Glyphosat aus dem Verkehr gezogen?


Angelika Hilbeck: Mir reicht die wissenschaftliche Evidenz, die sich aus peer-reviewed Studien ergibt, um zu sagen: Weder Glyphosat noch Roundup noch ihre Abbauprodukte gehören in unsere Nahrung und in die Natur. mehr lesen / lire plus

Griechenland und die Flüchtlinge
: „Die Arbeit der Freiwilligen wird bald vorbei sein“


Interview: David Angel/Natali Rangel

Das Abkommen zwischen EU und Türkei legt fest, dass Flüchtlinge, die nach dem 20. März in Griechenland ankommen, in die Türkei zurückgeführt werden. Carole Reckinger war auf Lesbos und in Athen und hat sich ein Bild von der Lage vor Ort machen können.

1368RegardsInterview1

Carole Reckinger arbeitet im humanitären Bereich und betätigt sich nebenbei als Fotografin – auch für die woxx. In Griechenland war sie privat. (Alle Fotos von Carole Reckinger)

woxx: Du warst schon mehrfach auf Lesbos, auch vor dem Abkommen mit der Türkei. Was hat sich seit dem 20. März verändert?


Carole Reckinger: Ich war das erste Mal im September 2015 da. mehr lesen / lire plus

Kolumbien
: „Die Zivilgesellschaft 
muss Druck ausüben“

Der Historiker Mauricio Archila hofft, dass ein Friedensschluss zwischen der kolumbianischen Regierung und der Guerilla Farc den sozialen Bewegungen des Landes neue Möglichkeiten eröffnen wird.

„Die Existenz militärisch starker Guerillas hat der legalen Linken sehr viel politischen Raum genommen“: der kolumbianische Historiker Mauricio Archila. (Foto: Universidad Nacional de Colombia)

„Die Existenz militärisch starker Guerillas hat der legalen Linken sehr viel politischen Raum genommen“: der kolumbianische Historiker Mauricio Archila. (Foto: Universidad Nacional de Colombia)

woxx: Die Friedensverhandlungen in Kolumbien sind weit fortgeschritten. Bald wollen die Guerilla Farc und die kolumbianische Regierung den Friedensvertrag zur Beendigung ihres bewaffneten Konflikts unterzeichnen. Der kolumbianische Präsident Juan Manuel Santos stellt das Ende des bewaffneten Konflikts oft als Lösung aller Probleme des Landes dar. Was kann mit dem Friedensprozess wirklich erreicht werden?
 mehr lesen / lire plus

Politique culturelle
 : « 2016 n’est pas 2014 »

Suite à la démission de Maggy Nagel du gouvernement, Guy Arendt, l’ancien maire de Walferdange, a pris les rênes de la culture en tant que secrétaire d’État. Quels nouveaux accents mettra-t-il ? Le woxx a voulu le savoir.

Entretien : Luc Caregari et David Angel
Il a du pain sur la planche : Guy Arendt, 
le nouveau secrétaire d’État à la culture… (Photos : © Christian Mosar)

Il a du pain sur la planche : Guy Arendt, 
le nouveau secrétaire d’État à la culture… (Photos : © Christian Mosar)

woxx : Un des premiers thèmes à émerger après votre accession au poste de secrétaire d’État à la Culture a été les assises culturelles, encore une fois repoussées. Pourquoi ?


Guy Arendt : Eh bien, c’est très simple : nous n’avons pas voulu précipiter les choses. mehr lesen / lire plus

Planning familial
 : Tant qu’il y aura de l’amour et du sexe


Créé le 1er juin 1965, le Planning familial fête ses 50 ans cette année. Le woxx s’est entretenu avec la présidente de son conseil d’administration, Ainhoa Achutegui.

(Photo : woxx)

(Photo : woxx)

woxx : Le Planning familial, dont vous présidez le conseil d’administration, fêtera ses 50 ans la semaine prochaine. A-t-il changé depuis 1965 et depuis l’ouverture de son premier centre en 1967 ? 


Ainhoa Achutegui : Le travail du Planning familial a complètement changé. Même si, au début déjà, c’était un endroit pour les couples, pour l’éducation sexuelle et affective, tout comme maintenant, la société autour a évolué. Le Planning a évolué avec elle. mehr lesen / lire plus

Régulation bancaire
 : Un discours réactionnaire


Jézabel Couppey-Soubeyran, maître de conférences en sciences économiques, décrypte la rhétorique du lobby bancaire. Elle sera l’invitée, ce mercredi, d’Etika et d’Attac pour une conférence-déjeuner.

Jézabel Couppey-Soubeyran est maître de conférences en sciences économiques à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où elle dirige le master pro « Contrôle des risques bancaires, sécurité financière, conformité ». Elle est auteure de plusieurs ouvrages économiques dont « Monnaie, banques, finance » (2012, réédité en 2015), ou encore « Quelles leçons de la crise pour les banques centrales ? Débat autour d’une refondation de leurs missions » (2012), « L’économie pour toutes » (2014 - Prix lycéen « Lire l’économie ») et enfin « Blabla banque - le discours de l’inaction (2015). En septembre 2015, elle a également été l’initiatrice de l’appel de 150 économistes contre le projet de nomination de François Villeroy de Galhau, un ancien de BNP Paribas, à la présidence de la 
Banque de France.

woxx : Dans « Blabla banque », vous vous référez à l’économiste et sociologue Albert Hirschman, qui a analysé le discours politique contre les réformes sociales. Quels parallèles avec le monde de la finance ?


Jézabel Couppey-Soubeyran : Dans son livre « Deux siècles de rhétorique réactionnaire » de 1991, Hirschman s’est intéressé au discours de ceux qui, de la Révolution française jusqu’à la mise en place de l’État-providence, se sont opposés au progrès social. Ce discours « réactionnaire » s’articule autour de trois grandes figures rhétoriques : l’effet pervers (le remède sera pire que le mal !), l’inanité (ça ne sert à rien !), la mise en péril (ceci tuera cela !). mehr lesen / lire plus