„COLOR’S“: Cuisine en couleurs

Le changement de gérance au 5, rue Chimay n’est pas passé inaperçu: après quelques mois d’ouverture, le „Color’s“ est déjà devenu une institution gastronomique dans la capitale. Des favoris de l’ancien „Club 5“, on a gardé le carpaccio, mais vous trouverez également des plats chauds variés: grillades, quiches, pâtes, tempura … A vrai dire, on était un petit peu déçu par le carpaccio: si la viande est toujours impec, les frites (industrielles) n’étaient pas à la hauteur. Déception qui a été compensée par la qualité du dessert, dans notre cas un moelleux de chocolat.

Mais le Color’s n’est pas seulement un resto, on peut aussi y prendre son cappuccino matinal, voire son whisky de minuit dans un décor agréable. mehr lesen / lire plus

UTOPOLIS: Nuddelsfabrik

Dans la fabrique de l’Utopolis du Kirchberg, une nouveauté culinaire vient de se joindre aux produits cinématographiques exhibés. Chez la filiale luxembourgeoise du „franchiser“ suisse „Spaghetti Factory“, c’est encore Jean-Luc Mines (Ex-Bice), qui a mis la main à la pâte, mais avec plus de bonheur semble-t-il. Le concept du restaurant, situé au 1er étage, réussit à marier les besoins d’une clientèle pressée avec une cuisine correcte et un cadre agréablement sobre. A côté des mini-portions spéciales enfants, vous pourrez choisir entre trois différentes tailles de plats (avec des prix adaptés), pour la plupart des pâtes. Une vingtaine de variations sur le thème des spaghettis, quelques plats de viande et plusieurs salades, se retrouvent sur la carte des menus. mehr lesen / lire plus

Champagne: Le Château d’Etoges

(rg) – L’une des toutes premières adresses de demeures de charme en Champagne se trouve un peu en marge des grands vignobles. Si le Château d’Etoges se situe donc dans le patelin du même nom, il n’en demeure pas moins qu’au sud d’Epernay la surface couverte par les vignes devient plus éparse. Ce qui n’enlève rien à l’attrait de ce château construit au 17e siècle, au beau milieu du village, et qui depuis plusieurs générations est aux mains d’une famille „bourgeoise“. Le château est dans cet intéressant état, entre une amorce de délabrement et des efforts réels pour conserver ce patrimoine historique. mehr lesen / lire plus

Luxembourg/Bonnevoie: Gutschimontana

Nichts Neues von der Alm

(rw) – Das an der Stelle des früheren „Boomer Café“ eröffnete Restaurant Gutschimontana ist mit seinem auf cool getrimmtem Après-Ski-Ambiente ein richtiger Renner – unser Test aber eher ernüchternd. Wie der Name es sagt, bietet die Karte des Restaurants eher Schweizerisches, sprich Raclette und Fondue. Daneben sind vor allem Salate und Fleischgerichte zu haben. Unsere Wahl fiel auf ein „Entrecôte“ mit „hausgemachten“ Pommes frites (22 €), die sich als zwar frittierte, aber wenig überzeugende (Pell?-)Kartoffeln erwiesen. Das Fleisch war korrekt, der begleitende Endivien-Salat langweilig. Gleiches galt für das zweite Gericht, eine Kalbfleisch-Piccata. Größter Negativ-Punkt war allerdings die Tatsache, dass es auf der preislich recht hoch angesetzten Weinkarte (kaum ein Wein unter 25 €) keine kleinen Flaschen gab. mehr lesen / lire plus

Esch-sur-Alzette: Club 5 am Park

L’appétit vient en nageant

(rw) – Depuis fin janvier, une nouvelle filiale du „Club 5“ a ouvert ses portes – cette fois-ci à Esch. Dans les „Bains du Parc“, appelés plus communément „Escher Schwemm“, vous pouvez donc goûter, après quelques coups de brasse, aux divers carpaccios qui font la renommée de l’établissement. Mais le resto-bistrot est également ouvert au public non-nageur. Salades copieuses, viandes, plats italiens, menus de brasserie: tout est là pour rassasier les petites et les grandes faims. A part les carpaccios, n’attendez-vous pas cependant à la plus fine des cuisines, mais à une gastronomie correcte sans être inventive. mehr lesen / lire plus

Geyershaff: La Bergerie

Menu sain chez Phal

(rg) – On se demande parfois si les différences entre les restos étoilés sont objectivement décelables. Après une visite au seul „deux étoiles“ du Luxembourg, le mythique La Bergerie à Geyershaff, on se doit de l’avouer: on plane là au-dessus de la mêlée. Comme il s’agit d’une adresse pour les grandes occasions, les prix ne sont évidemment pas des plus abordables, surtout si l’on choisit sur la carte. Mais le menu d’été pour 70 euros fait foi d’un rapport qualité/prix imbattable. Amuse-gueule, entrée, plat et dessert inclus: on se régale à mille et un arômes et saveurs, dont l’éventail sensationnel représente une véritable orgie des nuances du goût, sans le moindre effet de sursaturation. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: Les Glacis

Après-Cinéma

(rw) – Où aller boire un coup et manger un petit bout après une visite à l’Utopia? Depuis que le Nikloseck a disparu, de plus en plus de gens vont quelques pas plus loin dans l’allée Scheffer pour remédier à ces besoins. Entre L’Osteria et feu la Toscana, le Café des Glacis a fait peau neuve en devenant „Les Glacis“. Intégrant habilement des éléments du décor ancien plutôt sixties dans un intérieur style „branché“, le café est surtout interessant pour son accent sur l’offre en petits plats: salades, croque-monsieur faits maison, pâtes, … Mais les grandes faims sont également rassasiées, autant que les grandes soifs. mehr lesen / lire plus

Körperich (D): Landgasthaus Hinkelshof

Forelle in Heupfanne

(thor) – Inmitten des Naturparks Südeifel im kleinen Ort Körperich liegt das schöne Landgasthaus Hinkelshof. Eifeler Spezialitäten und Gerichte auf Basis regionaler Produkte bestimmen die Speisekarte. Neben deftigen Fleischgerichten findet man eine gute Auswahl an Fisch und Salaten sowie einige vegetarische Gerichte. Ungewöhnlich war die in einer Heupfanne zubereitete Forelle, sehr ergiebig der Eifelfladen, eine Pizzavariante. Zum Nachtisch dann eine Viezcreme, Bratäpfel oder eine Feenkönigin (Kirschen mit Weincreme). Und weil der Preis sehr in Ordnung ist, zum Schluss ein Eifeler Obstbrand.

Im Sommer lädt ein schöner Biergarten unter alten Bäumen zum Verweilen ein. Ein Spiel- und Bouleplatz, sowie einige andere Freizeitangebote erfreuen die kleinen BesucherInnen und deren Eltern. mehr lesen / lire plus

Brugge: Bistro St. Amand

Petit creux brugeois

(roga) – Impossible d’affirmer que l’offre restauratrice autour du „Markt“ à Bruges fait foi de quelque frugalité. Parmi un choix énorme de restos et de cafés toutes catégories, mentionnons deux adresses discrètes.

Tout d’abord, un petit bistrot-restaurant sympathique, tellement récent, qu’il reste encore introuvable dans les répertoires web ou autres. (Voilà pourquoi notre indication est un peu approximative.) Le Bistro St. Amand se situe au début de la rue du même nom, à quelques maisons du „Markt“. Il propose une cuisine de bistro très soignée, avec des petites bouchées et des menus complets. Relevons un Wok végétarien aux herbes aromatiques surprenantes et une carte des vins honnête – avec, notamment, les Sancerre de chez Bourgeois. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: Sherpa

Un sherpa dans la cuisine

 

(rewa) – La cuisine népalo-tibétaine commence à faire tache d’huile à Luxembourg. Récemment, un autre maillon vient d’être ajouté à la chaîne, avec l’ouverture du restaurant Sherpa. Situé place St-Pierre et Paul à Hollerich, il séduira les automobilistes par le grand parking devant sa porte. La cuisine nous semble un peu plus authentique que chez la concurrence: surtout les plats tibétains, pour la plupart à base de porc ou de boeuf ont l’air assez exotiques: vous pouvez par exemple goûter des „raviolis“ tibétains. Le choix est plus grand pour les plats népalais, parmi lesquels quantité de propositions végétariennes ainsi que de tandooris. mehr lesen / lire plus

Moutfort: Le Petit Valentin

Going out with Patty Valentine

(roga) – Le consortium de restaurants sous l’enseigne „Espaces Saveurs“ peut se prévaloir d’une flotte remarquable. Citons les „Come Prima“ et „Piu di Prima“, mais aussi „La Mirabelle“ ou le „Gusto“ à Esch. Le vaisseau amiral est toutefois le restaurant haut de gamme Le Petit Valentin. Installé dans un bistro du coin à Moutfort, savamment aéré pour en faire un lieu spacieux, mais intimiste. La carte est française avec une touche de modernité. Malgré les déclarations du patron, les végétariens sont laissés pour compte, même les poissons sont parfois liés au jus de viande. Nonobstant, le niveau de tous les plats est hors de question, avec un raffinement indéniable. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: Hôtel-restaurant Italia

Valeur sûre

Un des plus anciens restaurants italiens de la place, l’Italia reste toujours une adresse de premier choix. Malheureusement, il ne reste que quelques résidus de l’ancien intérieur années 60 et le décor actuel est d’un chic italien assez banal. Mais côté gastronomie, on sert ici un saltimbocca délicieux et des pâtes maison succulentes. A l’Italia, vous vous laisserez séduire par les plats de viande ou de poissons cuisinés avec finesse, mais vous pourrez aussi redécouvrir des plaisirs simples – comme ces tortellinis à la crème dont vous vous rappellerez soudain pourquoi ils figuraient toujours parmi vos plats préférés. Côté desserts, on a gardé la bonne tradition (devenue extrêmement rare) de servir du chocolat chaud avec la dame blanche. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: MAHARAJA

cuisine indienne

Grand-Ruée sur l’Inde

(rogast 421/98) – Le restaurant indien Maharaja a eu l’audace de s’établir à une adresse à première vue peu avantageuse au numéro 74 de la Grand-Rue. Vu l’atmosphère bombe à neutrons qui gagne le centre ville en soirée, la fébrilité pantagruélique se situe aux heures de midi, lorsque les cols blancs de la place financière se ruent sur les tables d’hôte. Menu du jour, à 325 LUF. est tout à fait correct, sans évidemment donner lieu à des surprises dépassant le poulet au curry.
Pour les grandes soirées, deux menus de découverte invitent à faire une croisade sommaire, mais représentative à travers certains fleurons de la cuisine indienne. mehr lesen / lire plus

Paris: La Sieste

Paris Siesta

(roga) – OK, les jours traditionnels pour visiter Paris – à prix fort entre les fêtes – sont révolus jusqu’à nouvel ordre. Les habitués de Paris ont peut-être remarqué que pour les petits dî ners sans prétention la scène des restos parisiens est quelque peu uniforme. Pour les adresses non-ethniques, on cherche l’aiguille dans le foin, mais on trouve … Tenez, au croisement très fréquenté des bvds Montparnasse et Raspail. Le resto La Sieste fait un peu décor mexico-méditerranéen: couleurs fortes rouge-jaune, décoration soignée mais simple, un air de jardin avec une verrière claire. Long zinc et service efficace à la française pourtant, plat du jour à prix modique, combinaison intéressante entre plats traditionnels et un air d’innovation à la méditerranéenne. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: BRASSERIE CATHÉDRALE

bistrots

Alcools en lieu saint

Pendant des décennies, c’était un véritable „Bopebistrot“. Depuis quelques années cependant, au numéro 9 de la rue Beck plusieurs nouveaux gérants se sont succédés dans la tentative de redonner une nouvelle vie à ce café nommé Cathédrale. Le dernier essai toujours en cours date depuis quelques mois. Sous le nom de „Brasserie Cathédrale“, on propose boissons et carte de menus dans un décor refait. C’est surtout cet intérieur qui vaut le détour: même si le style de la rénovation ne convainc pas entièrement, les nouveaux responsables ont le mérite d’avoir dégagé un plafond haut de presque huit mètres (qui a jadis donné le nom au bistrot) et de redonner ainsi son style années trente à cette salle impressionnante. mehr lesen / lire plus

Luxembourg-Kirchberg: FULL MONTY

bistrots

After the movie

(rw) – Où passer un moment agréable après un film à l’Utopolis? Afin d’éviter les bistrots surpeuplés logés dans ce complexe, nous avons testé, une rue plus loin, le „Full Monty“. Situé entre Auchan et Club Monnet, son aspect extérieur quelconque cache un intérieur spacieux et même assez agréable. Jeunes et moins jeunes se mélangent ici devant un décor un peu bric-à-brac. La gérance mise sur les cocktails et, les jeudis, les soirées „After Work Club“. Hélas, le soir où nous y étions, la fête annoncée pour 17.30 heures, n’avait toujours pas commencé à 20 heures. Le calme agréable n’était dérangé que par la multitude de télés montrant en continu des défilés de dames plus ou moins habillées. mehr lesen / lire plus

Redange: BRASSERIE DE REDANGE

bistrots

Chopes de toutes les couleurs

(rw 617/01) – Entrée par la cour: si la Brasserie artisanale de Redange, qui a ouvert ses portes en été, est installée dans la rue principale de la localité, juste une insigne discrète attachée à la façade de la maison ancienne renvoie sur le fait qu’il s’agit d’un débit de boissons.
Reprenant le bon exemple de nos pays voisins, dans nos régions aussi des adeptes de boissons à base d’orge, de malt et de houblon vont revivre le métier du brassage. Jang Bollendorff, plus connu sous la dénomination „Bully“, a réalisé un vieux rêve avec la création de cette micro-brasserie. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CHIGGERI (Soup Bar)

cuisine world

 

Papes à soupes

(roga) – L’alternative au fast food existe-t-elle? Oui, on l’a trouvée chez les papes et papesses gastronomiques du „Chiggeri“. Soucieux de ne pas négliger le segment „fast“ de sa clientèle „slow“, le resto ethno introduit la formule métropolitaine du Soup bar. Entre 12 et 14 h, et le vendredi et samedi après minuit, la clientèle pressée peut choisir entre 7 soupes différentes, fraîchement préparées et acheminées en 4 minutes 59 secondes sur la table. A un prix entre 200 et 320 LUF vous pouvez actuellement choisir entre „tortellini in brodo“, une potée agneau-légumes, une soupe de potiron, soupe au tofu et miso, „Lënsebulli“, la soupe de poissons et sa rouille et enfin la soupe du ramadan non intégriste (l’assiette n’est pas vide et un verre de vin est permis). mehr lesen / lire plus

Luxembourg: L’ARPÈGE

cuisine française

Symphonie de saveurs

(rw 564/00 / thor 614/01) – Le quartier gastronomiquement s’est s’enrichi d’une adresse de restaurant intéressante dans les entourages de la place des Martyrs: sur ce site vis-à-vis de la Clinique Ste Zithe, „L’Arpège“ semble faire la percée avec sa cuisine française raffinée et élégante, sans être maniérée. Après les langoustines poêlées, goûtez donc le magret de canard ou la noisette d’agneau, tous présentés avec soin et décorés avec fantaisie. Millefeuille de tourte (470,-), gâteaux de cailles (620,-), râble de lapereau farci au basilic (620,-), tous les plats sont succulents, bien proportionnés et agréablement présentés. Côté prix, à noter également un menu d’affaires à 850 LUF. mehr lesen / lire plus

Erpeldange/Ettelbruck: RESTAURANT DAHM

cuisine française et luxembourgeoise

Au grand Dahm

(rg) – En bordure du parc de la Haute-Sûre, un restaurant épris de l’esprit du terroir. Avec son hôtel de haut standing, son „Ecolabel“ et son restaurant très populaire parmi indigènes et touristes, le Restaurant Dahm à Erpeldange/Ettelbruck compte parmi les toutes premières adresses du Nord. Outre une carte extrêmement variée et riche de cuisine luxo-française, Francis Dahm propose une série de plats du terroir à base d’épeautre, de sarrasin ou d’autres produits régionaux. Tenez ce „menu alternatif“ qu’il nous a servi pour 1000 (anciens) LUF: salade mixte, gnocchis d’épeautre gratinées, assiette végétarienne des deux parcs naturels de l’Oesling, assiette glacée aux baies des bois. mehr lesen / lire plus