CIRCOLO CURIEL: Pas votre pizzeria ordinaire

Le Circolo Curiel passe à la vitesse supérieure. Alors que jusqu’ici le fameux restaurant associatif situé à Gasperich était seulement ouvert en soirée, on peut désormais y manger à midi. Le prix du menu du jour tourne autour de 8 euros. La carte de l’établissement s’est également élargie à de nouveaux plats. Et un nouveau chef de cuisine, italien bien-sûr, a pris la relève. Que les inconditionnels se rassurent cependant: le célèbre Saltimbocca à la romana est toujours au menu. Si les prix des nouveaux plat sont plus élevés, les plats traditionnels restent abordables. Le décor n’a pas changé d’un pouce et le portrait de l’eurocommuniste Enrico Berlinguer reste à sa place, là où la plupart des restaurants italiens affichent un portrait du couple grand-ducal. mehr lesen / lire plus

LUXEMBURG: Athena

Restaurant grec Athena, 56, r. Adolphe Fischer, L-1520 Luxembourg, Tel: 26 48 37 51.

Die gastronomischen Exilfahrten nach Trier und Saarbrücken haben ein Ende, bei Zeus! In Luxemburg gibt es nun auch ein griechisches Restaurant, das annähernd an das Preis-Leistungs-Verhältnis bei unserem Nachbarn im Osten herankommt. Kein Wunder, denn das „Athena“ in der Rue Adolphe Fischer ist wohl eines der wenigen in Luxemburg, in denen man von Deutsch sprechenden Kellnern bedient wird. Das Dekor wird jene enttäuschen, die sich noch an die Historie erinnern: Davon, dass das Lokal einmal die Arbeiterkantine „Casa italiana“ beherbergte, ist nun definitiv nichts mehr zu sehen, besonders da die Wände auch noch mit Stuck auf Griechisch getrimmt worden sind. mehr lesen / lire plus

KEHLEN: Shiny’z Café

4, rue de Kopstal, Kehlen,
Tel. 26 10 36 03, geöffnet täglich von 11 bis 1 Uhr.

 

An der Wand hängen Zeichnungen von üppigen Frauen-Schönheiten in Lack und Leder. Daneben sitzen die Dorfjugendlichen um Bier und Burger. Das Shiny’z Café in Kehlen ist eine Ausnahmeerscheinung in der luxemburgischen Szene. Was auf der Internetseite als „Fetish-Pub“ bezeichnet wird, verwandelt sich bei Tageslicht in eine eher harmlose Dorfkneipe. Im Hinterzimmer verbirgt sich dann auch keine Folterkammer, sondern ein bei vielen luxemburgischen Bands immer beliebter werdender Konzertsaal. Nicht nur „Dark Satur(n)days“ veranstalten dort regelmäßig ihre gothisch angehauchten Abende, sondern auch andere Events locken die ZuschauerInnen in den sonst eher verschlafenen Ort. mehr lesen / lire plus

LUXEMBOURG: Q42

42, rue de Strasbourg. Tél: 26 48 38 51. Petits déjeuners, snacks, plats du jour.

Dans l’annuaire téléphonique, vous trouverez le Q42 sous la rubrique „restaurants“. Mais c’est un grand mot pour les paninis préfabriqués et autres snacks qu’on vous propose au n° 42 de la rue de Strasbourg. Allez-y plutôt pour le décor du café, qui s’inspire des Elevator & Co, voire pour la grande salle sombre derrière où se garent une douzaine de tables de pool, snooker et billard: sous la lueur des spots, elles se transforment en îles de lumière dans l’obscurité. Dans cette ambiance Chicago, beaucoup de jeunes et quelques moins jeunes s’essayent à ces arts avec grand sérieux. mehr lesen / lire plus

ESCHERANGE: La Cremaillère

41, rue Principale, 57330 Escherange, Tel: 0033 3 82 50 25 56, 19-22h, außer Mo. und Di.

So leckere Tartes flambées können nur die Franzosen zaubern. Was für ein Glück, dass Frankreich so nah liegt – und damit auch „La Cremaillère“. Das kinderfreundliche Familienrestaurant in einem kleinen Kaff in der Lorraine, nur ein paar Autominuten von Düdelingen entfernt, hat sich auf die pizzaähnlichen Gerichte spezialisiert. In gemütlicher, ländlicher Atmosphäre, vom Koch mit Riesenschnauzbart persönlich beraten, lässt sich preiswert speisen.

Die Cremaillère ist kein Edel-Restaurant mit überbordender Speisekarte für luxemburgische Neureiche. Hierher kommt, wer in netter frankophoner Gesellschaft etwas Schlichtes essen will, wem Ambiente vor Schick geht – und wer sich auch mal vom jovialen Küchenchef augenzwinkernd tadeln lässt, weil er/sie die großen Portionen beim besten Willen nicht bewältigt hat. mehr lesen / lire plus

„COLOR’S“: Cuisine en couleurs

Le changement de gérance au 5, rue Chimay n’est pas passé inaperçu: après quelques mois d’ouverture, le „Color’s“ est déjà devenu une institution gastronomique dans la capitale. Des favoris de l’ancien „Club 5“, on a gardé le carpaccio, mais vous trouverez également des plats chauds variés: grillades, quiches, pâtes, tempura … A vrai dire, on était un petit peu déçu par le carpaccio: si la viande est toujours impec, les frites (industrielles) n’étaient pas à la hauteur. Déception qui a été compensée par la qualité du dessert, dans notre cas un moelleux de chocolat.

Mais le Color’s n’est pas seulement un resto, on peut aussi y prendre son cappuccino matinal, voire son whisky de minuit dans un décor agréable. mehr lesen / lire plus

UTOPOLIS: Nuddelsfabrik

Dans la fabrique de l’Utopolis du Kirchberg, une nouveauté culinaire vient de se joindre aux produits cinématographiques exhibés. Chez la filiale luxembourgeoise du „franchiser“ suisse „Spaghetti Factory“, c’est encore Jean-Luc Mines (Ex-Bice), qui a mis la main à la pâte, mais avec plus de bonheur semble-t-il. Le concept du restaurant, situé au 1er étage, réussit à marier les besoins d’une clientèle pressée avec une cuisine correcte et un cadre agréablement sobre. A côté des mini-portions spéciales enfants, vous pourrez choisir entre trois différentes tailles de plats (avec des prix adaptés), pour la plupart des pâtes. Une vingtaine de variations sur le thème des spaghettis, quelques plats de viande et plusieurs salades, se retrouvent sur la carte des menus. mehr lesen / lire plus

Champagne: Le Château d’Etoges

(rg) – L’une des toutes premières adresses de demeures de charme en Champagne se trouve un peu en marge des grands vignobles. Si le Château d’Etoges se situe donc dans le patelin du même nom, il n’en demeure pas moins qu’au sud d’Epernay la surface couverte par les vignes devient plus éparse. Ce qui n’enlève rien à l’attrait de ce château construit au 17e siècle, au beau milieu du village, et qui depuis plusieurs générations est aux mains d’une famille „bourgeoise“. Le château est dans cet intéressant état, entre une amorce de délabrement et des efforts réels pour conserver ce patrimoine historique. mehr lesen / lire plus

Luxembourg/Bonnevoie: Gutschimontana

Nichts Neues von der Alm

(rw) – Das an der Stelle des früheren „Boomer Café“ eröffnete Restaurant Gutschimontana ist mit seinem auf cool getrimmtem Après-Ski-Ambiente ein richtiger Renner – unser Test aber eher ernüchternd. Wie der Name es sagt, bietet die Karte des Restaurants eher Schweizerisches, sprich Raclette und Fondue. Daneben sind vor allem Salate und Fleischgerichte zu haben. Unsere Wahl fiel auf ein „Entrecôte“ mit „hausgemachten“ Pommes frites (22 €), die sich als zwar frittierte, aber wenig überzeugende (Pell?-)Kartoffeln erwiesen. Das Fleisch war korrekt, der begleitende Endivien-Salat langweilig. Gleiches galt für das zweite Gericht, eine Kalbfleisch-Piccata. Größter Negativ-Punkt war allerdings die Tatsache, dass es auf der preislich recht hoch angesetzten Weinkarte (kaum ein Wein unter 25 €) keine kleinen Flaschen gab. mehr lesen / lire plus

Esch-sur-Alzette: Club 5 am Park

L’appétit vient en nageant

(rw) – Depuis fin janvier, une nouvelle filiale du „Club 5“ a ouvert ses portes – cette fois-ci à Esch. Dans les „Bains du Parc“, appelés plus communément „Escher Schwemm“, vous pouvez donc goûter, après quelques coups de brasse, aux divers carpaccios qui font la renommée de l’établissement. Mais le resto-bistrot est également ouvert au public non-nageur. Salades copieuses, viandes, plats italiens, menus de brasserie: tout est là pour rassasier les petites et les grandes faims. A part les carpaccios, n’attendez-vous pas cependant à la plus fine des cuisines, mais à une gastronomie correcte sans être inventive. mehr lesen / lire plus

Geyershaff: La Bergerie

Menu sain chez Phal

(rg) – On se demande parfois si les différences entre les restos étoilés sont objectivement décelables. Après une visite au seul „deux étoiles“ du Luxembourg, le mythique La Bergerie à Geyershaff, on se doit de l’avouer: on plane là au-dessus de la mêlée. Comme il s’agit d’une adresse pour les grandes occasions, les prix ne sont évidemment pas des plus abordables, surtout si l’on choisit sur la carte. Mais le menu d’été pour 70 euros fait foi d’un rapport qualité/prix imbattable. Amuse-gueule, entrée, plat et dessert inclus: on se régale à mille et un arômes et saveurs, dont l’éventail sensationnel représente une véritable orgie des nuances du goût, sans le moindre effet de sursaturation. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: Les Glacis

Après-Cinéma

(rw) – Où aller boire un coup et manger un petit bout après une visite à l’Utopia? Depuis que le Nikloseck a disparu, de plus en plus de gens vont quelques pas plus loin dans l’allée Scheffer pour remédier à ces besoins. Entre L’Osteria et feu la Toscana, le Café des Glacis a fait peau neuve en devenant „Les Glacis“. Intégrant habilement des éléments du décor ancien plutôt sixties dans un intérieur style „branché“, le café est surtout interessant pour son accent sur l’offre en petits plats: salades, croque-monsieur faits maison, pâtes, … Mais les grandes faims sont également rassasiées, autant que les grandes soifs. mehr lesen / lire plus

Körperich (D): Landgasthaus Hinkelshof

Forelle in Heupfanne

(thor) – Inmitten des Naturparks Südeifel im kleinen Ort Körperich liegt das schöne Landgasthaus Hinkelshof. Eifeler Spezialitäten und Gerichte auf Basis regionaler Produkte bestimmen die Speisekarte. Neben deftigen Fleischgerichten findet man eine gute Auswahl an Fisch und Salaten sowie einige vegetarische Gerichte. Ungewöhnlich war die in einer Heupfanne zubereitete Forelle, sehr ergiebig der Eifelfladen, eine Pizzavariante. Zum Nachtisch dann eine Viezcreme, Bratäpfel oder eine Feenkönigin (Kirschen mit Weincreme). Und weil der Preis sehr in Ordnung ist, zum Schluss ein Eifeler Obstbrand.

Im Sommer lädt ein schöner Biergarten unter alten Bäumen zum Verweilen ein. Ein Spiel- und Bouleplatz, sowie einige andere Freizeitangebote erfreuen die kleinen BesucherInnen und deren Eltern. mehr lesen / lire plus

Brugge: Bistro St. Amand

Petit creux brugeois

(roga) – Impossible d’affirmer que l’offre restauratrice autour du „Markt“ à Bruges fait foi de quelque frugalité. Parmi un choix énorme de restos et de cafés toutes catégories, mentionnons deux adresses discrètes.

Tout d’abord, un petit bistrot-restaurant sympathique, tellement récent, qu’il reste encore introuvable dans les répertoires web ou autres. (Voilà pourquoi notre indication est un peu approximative.) Le Bistro St. Amand se situe au début de la rue du même nom, à quelques maisons du „Markt“. Il propose une cuisine de bistro très soignée, avec des petites bouchées et des menus complets. Relevons un Wok végétarien aux herbes aromatiques surprenantes et une carte des vins honnête – avec, notamment, les Sancerre de chez Bourgeois. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: Sherpa

Un sherpa dans la cuisine

 

(rewa) – La cuisine népalo-tibétaine commence à faire tache d’huile à Luxembourg. Récemment, un autre maillon vient d’être ajouté à la chaîne, avec l’ouverture du restaurant Sherpa. Situé place St-Pierre et Paul à Hollerich, il séduira les automobilistes par le grand parking devant sa porte. La cuisine nous semble un peu plus authentique que chez la concurrence: surtout les plats tibétains, pour la plupart à base de porc ou de boeuf ont l’air assez exotiques: vous pouvez par exemple goûter des „raviolis“ tibétains. Le choix est plus grand pour les plats népalais, parmi lesquels quantité de propositions végétariennes ainsi que de tandooris. mehr lesen / lire plus