Tribune libre
 : Prostitution et dignité


Peut-on condamner la prostitution en tant que telle ? Professeur d’éthique de la sexualité, l’auteur appelle à bien considérer les conditions dans lesquelles elle a lieu.

(© wikimedia)

Il y a deux siècles et demi environ, Immanuel Kant, dans sa « Vorlesung über Ethik », estimait que tout acte sexuel accompli hors mariage constituait une atteinte à la dignité humaine. À peu près à la même époque, Jean-Jacques Rousseau, dans sa « Lettre à d’Alembert », estimait que le fait de jouer sur une scène constituait une atteinte à la dignité humaine, le comédien étant comparé à une prostituée.

En citant ces exemples, je ne veux pas, comme le fait le philosophe français Ruwen Ogien, jeter le discrédit sur la notion de dignité humaine. mehr lesen / lire plus

March for Freedom: TeilnehmerInnen vor Gericht

Am vergangenen Dienstag sollte vor dem Strafgericht in Luxemburg der Prozess gegen TeilnehmerInnen des „March for Freedom“ beginnen, bei dem vier PolizistInnen Klage gegen sechs DemonstrantInnen führen. Der Prozess wurde auf den 5. und 6. April 2017 verlegt, da die Staatsanwaltschaft es versäumt hatte, Dolmetscher für alle Angeklagten zu organisieren. Der ehemalige Abgeordnete Justin Turpel (déi Lénk) kommt auf die Hintergründe zurück.

1400citizen_turpel

(© Carole Reckinger)

Es gibt sehr viele Gründe, gegen die Politik der EU gegenüber den vor Krieg und Elend in Afrika und im Nahen Osten Flüchtenden zu protestieren. Der Krieg, den die Mächtigen der Welt in diesen Ländern führen, hat zigtausenden Menschen das Leben gekostet, ganze Städte zerstört. mehr lesen / lire plus

Tribune libre: Convention d’Istanbul en attente de ratification depuis 11 mois et 25 jours

Quand le Luxembourg va-t-il enfin ratifier la Convention d’Istanbul en vue de protéger les femmes contre toutes les formes de violence et de prévenir, poursuivre et éliminer la violence à l’égard des femmes et la violence domestique ?

A l’occasion du 25 novembre, Journée internationale contre la violence faite aux femmes, nous, les femmes et les organisations membres de la plateforme d’action JIF (Journée internationale des femmes), constatent que le Luxembourg n’a toujours pas ratifié cette convention. Par conséquent, les femmes victimes de violence sont privées de protection. Pourtant, le gouvernement avait promis la ratification une fois la présidence de l’UE terminé. mehr lesen / lire plus

Tribune libre : Accompagner ou enfermer ?

L’accompagnement en milieu ouvert est une solution permettant d’éviter la détention administrative des migrants.

Voilà plus de quatre ans que le premier centre de rétention administrative pour migrants a ouvert au Luxembourg. Quatre ans que notre collectif « Keen ass Illegal » a commencé à soulever le débat dans l’opinion publique luxembourgeoise quant à l’existence du centre fermé. Par le biais de débats politiques, de projections de films, d’articles, de témoignages de détenus mais aussi de projets artistiques nous n’avons cessé dès lors de questionner le recours à la rétention administrative des migrants.

Lors de la formation de la coalition gouvernementale, notre message semblait avoir été entendu, puisqu’il était question de réduire le rôle du centre fermé et de promouvoir des alternatives plus respectueuses des droits fondamentaux des personnes.  mehr lesen / lire plus

Tribune libre : Merci pour les dégâts… durables !

Le colloque interdisciplinaire sur le droit de vote des étrangers organisé à grands frais par la Chambre des députés en ses locaux les 20 et 21 mars derniers, avec l’université, avait un air prémonitoire dans la mesure où il préfigurait le résultat du référendum : l’assistance au colloque des promoteurs du oui s’élevait pour deux députés à un total de quatre heures, les champions du non totalisaient 16 heures, dont une douzaine pour le seul député Kartheiser : le score était donc de 20 à 80 en pourcentage. Comme je présume que l’initiative venait de la coalition gouvernementale, on ne peut pas en déduire que c’était une preuve de sa conviction. mehr lesen / lire plus

RÉFORME SCOLAIRE: Syndicats versus changement ?

Les réformes scolaires du ministère provoquent beaucoup de remous. Y compris au sein du corps professoral et des syndicats le représentant. Le woxx publie un courrier d’une enseignante déçue de son engagement syndical.

Mue par le désir de faire bouger les choses, je me suis engagée pendant de très longues années au sein d’un des syndicats pour enseignant-e-s du pays, le SEW (Syndikat für Erziehung und Wissenschaft) de l’OGB-L. Ce syndicat m’offrait plus qu’un compte d’épargne intéressant et une cotisation annuelle peu onéreuse : la promesse d’une meilleure école. Avec mes collègues, je voulais changer un système qui me paraissait déjà sclérosé et caduc il y a vingt ans. mehr lesen / lire plus

FORMATION PROFESSIONNELLE: Mise à mort programmée du technicien ?

Dans cette tribune libre, l’auteur dénonce l’absurdité du projet de loi réformant la formation professionnelle : en plus d’un nivellement vers le bas de la formation, l’élève sera à la merci des employeurs.

Rares sont les projets de loi aussi fortement contestés que celui portant sur la réforme de la formation professionnelle : avis négatifs des chambres professionnelles tant salariales que patronales, avis négatif du collège des directeurs des lycées techniques, avis négatif du Conseil d’Etat, demande de retrait de la part du SEW/OGB-L et de l’UNEL (Union nationale des étudiant-e-s du Luxembourg). N’empêche que le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) ne désarme pas et que le directeur du service de la formation professionnelle continue de faire marcher le rouleau compresseur sur la voie tracée, que les amendements présentés en octobre 2007 n’ont guère modifiée. mehr lesen / lire plus