CETA : être contre, c’est important !

20161008-opruff-manif-8ten-oktober-hp-50pcLa manif contre l’accord de libre-échange avec le Canada, samedi prochain, risque de ne pas être une affaire de routine. D’abord parce que la politique institutionnelle, au Luxembourg et ailleurs, semble en train de mettre tous les feux au vert pour que le CETA passe au finish. La société civile sera donc (presque) seule pour tenter d’empêcher ce que beaucoup estiment être un danger pour la démocratie, l’État de droit et le « mode de vie européen ». Un rôle assumé par les nombreuses ONG qui appellent leurs membres à participer : Greenpeace et le Mouvement écologique bien sûr, l’OGBL aussi, et même des organisations qu’on voit moins souvent dans la rue comme la CGFP ou l’ULC.

 

Côté partis politiques, on relèvera les appels des « Socialistes de gauche » et des Jeunesses socialistes. En toute logique, le parti-mère, à la suite de la motion mi-figue mi-raisin adoptée au congrès de mardi, ne sera pas présent. Par contre le parti communiste tout comme Déi Lénk se sont clairement prononcés contre le CETA. Il n’y a que les Verts qui, malgré leur positionnement ambigu, tiennent à participer à la manif. Cela est d’autant plus délicat que les organisateurs viennent de publier un « fact checking » dont le premier point est de réfuter l’affirmation – avancée notamment par les Verts – que « CETA n’est pas TTIP ». Tout ce monde a rendez-vous le 8 octobre à 10h, place de la Gare à Luxembourg.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.