Conférence : la sécurité, première des libertés ?

« La sécurité est la première des libertés, c’est pourquoi d’autres libertés pourront être limitées. » C’est avec ces mots que le premier ministre français Manuel Valls a justifié, devant l’Assemblée nationale, toute une série de mesures visant à restreindre certains droits fondamentaux sous prétexte de lutte contre le terrorisme. Depuis, son expression a été reprise par des politiciens luxembourgeois, qui, eux aussi, semblent prêts à sacrifier des libertés au nom de la bonne cause. « Pour votre sécurité, vous n’aurez plus de libertés », c’est aussi le titre d’une conférence organisée par la Commission consultative des droits de l’homme. Tout tournera autour de la question « Comment lutter contre le terrorisme tout en préservant les droits fondamentaux ? ». Stefan Braum, doyen de la faculté de droit, d’économie et de finance de l’Uni.lu et ardent défenseur des libertés fondamentales y fait office de tête d’affiche. Avec lui discuteront l’ancien procureur général Robert Biever, l’historien Denis Scuto et le président de la Ligue des droits de l’homme Claude Weber. Ça promet, c’est lundi 4 juillet, c’est au bâtiment Weicker de l’université – au Kirchberg -, et ça commence à 18h30 !


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.