Congés annulés
 : Une fin en douceur

Alors que le Luxembourg vogue enfin vers la fin du trou d’été, les « Congés annulés » se terminent avec une soirée de découvertes – sans grand boum.

1334event1

Colossal : Le Colisée et…

Ce n’est certainement pas encore l’heure de tirer le bilan de l’édition 2015 des « Congés annulés ». Une édition ayant eu lieu pour la première fois sur le nouveau site des Rotondes et pour laquelle les organisateurs avaient affiché une ambition sans précédent – celle d’organiser un événement par soirée tout au long du mois d’août. Certes, la période creuse a toujours l’avantage d’une moindre concurrence sur le marché événementiel ; toujours est-il qu’il faut un sérieux souffle pour tenir ce rythme pendant 31 jours.

Ce qui a aidé, ce sont sûrement aussi les multiples collaborations. Celles avec Music:LX et la Rockhal datent déjà des années du Carré Rotondes, tandis que le partenariat avec la radio publique 100,7 pour les soirées « Vun der Long op d’Zong », pendant lesquelles des artistes locaux ayant déjà fait leurs preuves peuvent affronter leur public dans un cadre plus intime et radiophonique, est nouveau.

En ce qui concerne la soirée de clôture, on peut s’attendre à un mélange de sons exotiques et électroniques. Pour commencer, les Rotondes nous offrent le dernier ovni de la pop belge : « Le Colisée ». Né il y a peu dans la capitale européenne, c’est avant tout le projet de David Nzeyimana, un jeune homme originaire du Rwanda de vingt ans seulement. Accompagné en live par des membres d’autres groupes de la scène bruxelloise, comme ceux des Robbing Millions – qui ont également fait leur apparition au cours des Congés annulés – et de Lonely Drifter Karen, le jeune groupe est considéré comme extrêmement prometteur par les critiques. C’est surtout son single « Vie éternelle », avec ses relents gainsbourgeois et ses sons éthérés, qui a contribué à la conquête d’un public toujours grandissant. D’autant que Le Colisée n’a pas chômé cet été et a fait la tournée d’une grande partie des festivals belges notoires, dont le célèbre Dour Festival. Ce qui aide aussi, c’est que le groupe est suffisamment frais pour ne pas avoir encore trouvé la formule absolue du succès et que ses expérimentations sont donc aussi originales que jouissives.

Lowdjo.

… Lowdjo mettront fin aux Congés annulés, édition 2015.

Dans un autre registre, Lowdjo aura sûrement aussi de quoi surprendre.
DJ et bourlingueur des clubs aux quatre coins de la planète, il s’est spécialisé dans l’inattendu. Et peut passer d’une seconde à l’autre de musique du monde à des sonorités eighties sans que les tympans – voire le sens de l’esthétique musicale -
des spectateurs n’en conçoivent une migraine majeure. C’est qu’il possède un sens de la combinaison qui fait de lui un surfeur entre les cultures et les musiques.

Voilà, et pour finir cette soirée en beauté toute nucléaire, le DJ Kernspaltung sera aux platines pour animer les dernières tournées avant de retourner au dodo, métro, boulot qui commencera sous peu. Alors, pour dire au revoir à l’été, un passage aux Rotondes s’impose !

Ce vendredi aux Rotondes.

Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.