Demandes d’asile : baisse des chiffres en novembre

Le nombre d’arrivées de demandeurs et demandeuses de protection internationale est en légère baisse par rapport au mois précédent – ce qui n’est pas extraordinaire.

Le nombre des arrivées de demandeurs et demandeuses d’asile a légèrement baissé en novembre par rapport au mois précédent. C’est ce que révèlent les « statistiques concernant la protection internationale » publiées tous les mois par la Direction de l’immigration. S’ils étaient 194 à arriver octobre, en novembre ils n’étaient plus que 143. Ce qui porte le total de l’année 2017 à 2.081, d’ores et déjà plus qu’en 2016 (2.035).

Le chiffre record de 2015 (2.447) ne sera probablement pas atteint. La baisse du nombre d’arrivées en hiver n’a rien d’anormal. En cause, surtout, les conditions météorologiques en Méditerranée et ailleurs sur les routes migratoires. 15,6 pour cent des arrivant-e-s sont originaires de Syrie, ce qui place le pays en tête du classement des arrivées selon le pays d’origine. Suivent le Maroc, l’Érythrée, la Serbie et l’Algérie.

Graphiques : Direction de l’immigration

En novembre, 58 pour cent des décisions prises par la Direction de l’immigration ont été positives : reconnaissance du statut de réfugié ou attribution de la protection subsidiaire. Sur l’année, le pourcentage de décisions positives est plus faible : 36,9 pour cent. En tout, en 2017, 1.102 personnes se sont vu notifier la décision qu’elles pouvaient rester au Luxembourg. Le nombre total de décisions prises est considérablement en hausse par rapport aux années passées – la Direction de l’immigration semble progressivement rattraper le retard pris ces deux dernières années.

En novembre, 20 personnes ont été transférées dans un autre État européen sur base des règlements Dublin. 12 sont arrivées au Luxembourg par le même biais. 51 demandeurs et demandeuses d’asile ont été expulsé-e-s vers leur pays d’origine.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !

Flattr this!

Tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.