Demandes d’asile : beaucoup de refus

2017 a déjà vu plus de demandeurs d’asile arriver au Luxembourg que l’an dernier à la même époque. Vous l’aurez deviné, les chiffres de la Direction de l’immigration pour le mois de juillet viennent de tomber. 1.369 personnes sont arrivées entre janvier et juillet, alors qu’en 2016, elles n’étaient que 1.025 à la même époque. À ce rythme, le nombre d’arrivées pour toute l’année 2017 pourrait se rapprocher de celui de 2015, année de la « crise des réfugiés ». Surtout que ces dernières années, le nombre a généralement augmenté pendant la deuxième moitié de l’année. Le plus grand contingent de demandeurs d’asile vient toujours de Syrie, suivi par ceux en provenance de Serbie, puis du Maroc, d’Algérie et d’Albanie. En 2017, jusqu’ici, 70,1 pour cent des décisions concernant des demandes de protection internationale ont été négatives, dont la majorité sur base des règlements Dublin. Dans seulement 29,3 pour cent des cas, la personne demandeuse a été reconnue en tant que réfugiée. À noter également : 55 personnes relocalisées depuis la Grèce ont été accueillies au Luxembourg début août, ce qui porte à 383 (sur 557 prévues) le nombre de relocalisations depuis la Grèce et l’Italie.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.